En développement

Photovoltaïque

Obligations convertibles

TrescléouxInvestissez votre épargne dans un parc solaire innovant situé dans les Hautes Alpes!

Taux d'intéret fixe*5%/an
Durée du prêt4 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max10 000 €Variable
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

300 000 € Plafond

100% Collecté

200 000 € Objectif




Avantages

  • Un projet développé par CNR, 1er producteur français d'énergie 100% renouvelable (hydraulique, éolien et photovoltaïque).
  • Un projet lauréat d'un appel d'offres national.
  • Un parc initié par CNR participant à la transition énergétique du territoire, grâce au soutien des collectivités locales.
  • Une visibilité long terme sur la production électrique du parc.

Risques

  • Risques de perte en capital
  • Risques de destruction de matériels
  • Risques juridiques et fiscaux
  • Risques réglementaires

Frais

Les données du porteur du projet

Production annuelle 2 800 000 kWh

Le projet en vidéo

 

L'essentiel

Situé sur la commune de Trescléoux, dans le département des Hautes-Alpes, ce projet de parc photovoltaïque a été développé par CNR, 1er producteur français d’énergie 100% verte à partir de l’eau du vent et du soleil. 

Porté depuis 2015, en lien étroit avec les élus, le projet de Trescléoux a été désigné lauréat en février 2018 de l’appel d’offres innovation photovoltaïque lancé par l'Etat en matière d'énergies renouvelables et organisé par la Commission de Régulation de l’Énergie. CNR s'est engagé dans ce cadre à mettre en œuvre un financement citoyen du projet. 

Ceux qui le souhaitent peuvent placer une partie de leur épargne en investissant de 10€ à 10 000€, tout en percevant une rémunération plus attractive que les solutions d’épargne traditionnelles.


Promouvoir l’implication de tous dans la transition énergétique et associer les territoires à ses projets

A travers cette campagne de financement participatif, CNR redistribue sur le territoire une partie des revenus générés par l’exploitation d'une ressource commune, le soleil, et permet une contribution collective et directe à la transition énergétique de notre pays.

Dans une première phase, la collecte sera réservée en exclusivité aux habitants et collectivités de la Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch dont fait partie la commune de Trescléoux. Elle sera ensuite ouverte aux habitants des départements suivants : 

 

Un projet cohérent avec le territoire et respectueux des enjeux environnementaux 

Le parc photovoltaïque sera implanté sur le site d’une ancienne carrière d’argile, sur une surface de 3 hectares. Au-delà du choix adapté du site, marqué par l’activité humaine, l’étude d’impact réalisée a permis de prendre en compte l’ensemble des enjeux environnementaux du site : biodiversité, patrimoine,  paysage…  

Avec une puissance de 1,8 MWc, cette centrale solaire photovoltaïque produira 2,8 millions de kWh chaque année, et couvrira l’équivalent de la consommation électrique domestique de 1 200 habitants, soit quatre fois la population de Trescléoux, faisant de cette commune un territoire à énergie positive. Sa production renouvelable permettra d'éviter l'émission de plus de 1 900 tonnes de CO2 par an dans l'atmosphère (source RTE).

Les travaux de construction ont débuté au mois de novembre et la mise en service est prévue en mai 2019. CNR exploitera ensuite le parc pendant 30 ans. 

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter la vidéo didactique "On vous éclaire sur l'énergie photovoltaïque" ci-après.

 

 

Un projet photovoltaïque doté d’une innovation pour améliorer la prévision de production solaire

Avec le développement des parcs photovoltaïques, la gestion de l’intermittence du soleil devient un enjeu fort pour assurer l’intégration de l’énergie photovoltaïque au réseau électrique et lui donner une place compétitive dans le mix énergétique français. Dans cette optique, le parc de Trescléoux sera doté d’une innovation permettant d’améliorer les prévisions court-terme de production. Cette innovation est au cœur des métiers CNR de producteur et gestionnaire d’énergies renouvelables. 

La thèse menée avec l’Ecole des Mines s’appuiera sur les données de fonctionnement de l’ensemble des parcs photovoltaïques CNR du quart Sud-Est, dont ceux hauts-alpins de Vitrolles, Aspres-sur-Buëch et Upaix, de façon à anticiper les changements de couverture nuageuse et leur influence sur la production photovoltaïque à Trescléoux, à une échéance allant jusqu’aux 5 prochaines heures.

 

Les grandes étapes du projet

2015

Lancement du projet

2016

Candidature au troisième appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie 

09/2016

Obtention du permis de construire 

09/2017

Candidature à la première et deuxième tranche du quatrième appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie 

02/2018

Projet lauréat à la troisième tranche du quatrième appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie

11/2018

Lancement de la construction du parc photovoltaïque

12/2018

Lancement de la collecte de financement participatif

05/2019

Mise en service du parc


 

 

L’essentiel

LE PREMIER PRODUCTEUR FRANÇAIS D'ÉNERGIE EXCLUSIVEMENT RENOUVELABLE

Premier énergéticien français 100 % renouvelable et concessionnaire du fleuve Rhône depuis 1934, CNR a conçu un modèle dans lequel la production d’électricité verte se conjugue avec l’aménagement des territoires.

A la création de la Compagnie Nationale du Rhône en 1933, une logique d’intérêt général est affirmée : les revenus tirés de l’exploitation du fleuve, bien commun, doivent bénéficier au territoire. Plus de 500 projets ont déjà été menés pour les énergies renouvelables, le transport fluvial, le développement touristique et l’agriculture durable.

Avec 80 ans d’expérience sur le Rhône, CNR est une entreprise experte qui intègre toutes les étapes de la création de valeur : étude, conception, exploitation d’ouvrages, commercialisation de la production, prospection et développement d’actifs. CNR propose ses services en gestion et commercialisation des énergies intermittentes à d’autres producteurs et exporte son expertise en ingénierie hydroélectrique, fluviale et environnementale dans le monde entier.

Société anonyme d’intérêt général au capital majoritairement public, CNR s’appuie sur un actionnariat équilibré entre les collectivités locales, le Groupe Caisse des dépôts et ENGIE, son actionnaire industriel de référence, acteur mondial de l’énergie.

LE CONCESSIONNAIRE HISTORIQUE DU FLEUVE RHÔNE

En 1934, CNR a reçu de l’Etat la concession du plus puissant fleuve français pour son aménagement et sa valorisation selon trois missions solidaires :

- production d’électricité ;

- navigation ;

- irrigation des terres agricoles.

Concepteur et exploitant des centrales hydroélectriques, barrages et écluses du Rhône, CNR a également ouvert la voie navigable entre Lyon et la Méditerranée et construit sur le fleuve des sites industriels et portuaires, des ports de plaisance, des haltes nautiques et des bases de loisirs.

LE LABORATOIRE DES ÉNERGIES DU FUTUR

Participant activement à la transition énergétique, CNR prévoit, d’ici 2020, d’atteindre 4 GW d’actifs renouvelables en France.

Missions et engagements

9 ENGAGEMENTS POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET LE CLIMAT

Pour lutter contre le changement climatique, la transition énergétique est une nécessité. Forte de son modèle mariant public et privé dans une double ambition d’efficacité économique et d’intérêt général, CNR contribue à cette mutation en partageant son expérience et son expertise et en œuvrant pour l’accélérer, en cohérence avec les politiques publiques française et européenne.

PARTAGER LA RÉFLEXION ET L’ACTION

 

| participer à la formation des consomm’acteurs de demain

La transition énergétique nécessite de nouveaux comportements. CNR joue son rôle de leader des énergies renouvelables en participant à l’éducation des jeunes, avec notamment le lancement en 2016 d’un appel à projets pédagogiques.

| associer citoyens et collectivités à certains projets d’énergies renouvelables

CNR met en place depuis 2016 du financement participatif sur ses projets sous forme de placements éthiques pour les territoires, riverains, citoyens et collaborateurs.

accentuer la concertation publique

Dans ses développements de parcs éoliens et photovoltaïques, CNR associe en amont les acteurs des territoires concernés. Pour aller plus loin, elle souhaite s’associer aux réflexions de la Commission spécialisée relative à la Démocratisation du dialogue environnemental.

| démultiplier sa stratégie RSE

Se devant d’être exemplaire dans ce domaine, CNR entend favoriser plus encore l’implication de ses collaborateurs.

CONTRIBUER AU NOUVEAU MONDE ÉNERGÉTIQUE

 

être un laboratoire des énergies du futur

La transition énergétique est une créatrice de filières industrielles. CNR intègre les stratégies d'innovation publiques et s’engage dans des partenariats de recherche industrielle sur les énergies renouvelables, la chimie verte, la mobilité électrique, les réseaux intelligents, la motorisation et le stockage hydrogène.

TRIPLER EN CINQ ANS SA PRODUCTION EN PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIEN « ATTEINDRE 4 GW D’ACTIFS RENOUVELABLES EN FRANCE EN 2020 »

Le mix énergétique eau, vent et soleil de CNR s’inscrit dans la lutte contre le réchauffement climatique. D’ici 2020, CNR prévoit d’atteindre 4 GW d’actifs renouvelables en France.

| partager son modèle en France et à l’international

Reconnu pour sa pertinence dans la transition énergétique, ce modèle de progrès décentralisé, participatif et redistributif est promu par CNR dans ses partenariats, développements et actions, en France et à l’international.

RÉPONDRE AU DÉFI CLIMATIQUE

 

encourager la mobilité alternative

CNR participe au développement de modes de transport écologique : mobilité électrique (bornes électriques, motorisation à hydrogène terrestre et fluviale), transport fluvial, ViaRhôna.

soutenir l’agriculture durable

Partenaire historique des agriculteurs, CNR les accompagne dans leur mutation vers une agriculture durable, notamment par des partenariats sur l’évolution des techniques agricoles.

Les valeurs

DÉVELOPPEMENT DURABLE : LA RAISON D’ÊTRE DE CNR

Plus qu’une simple démarche, le développement durable est à l’origine même de la création de CNR. Il est intimement lié à ses missions et à sa stratégie d’entreprise responsable. Le développement durable est le socle du modèle CNR, selon lequel l’ensemble des activités créatrices de valeur doivent favoriser un développement socialement équitable, économiquement viable et respectueux de l’environnement.

Elle s’incarne à travers cinq grands engagements :

- la production d’énergie 100% renouvelable et l’innovation dans ses usages au bénéfice de ses clients et de la société ;

- le partage équitable de la valeur ajoutée entre tous les acteurs : l’Etat, les actionnaires, les salariés et les territoires sur lesquels CNR intervient ;

- la maîtrise des impacts de ses activités sur l’environnement et la biodiversité, le respect des milieux naturels et leur valorisation ;

- le développement des territoires dans le cadre de ses missions d’intérêt général et de son esprit de service public ;

- une politique sociale fondée sur le dialogue, le management des compétences, l’égalité des chances face à l’emploi et la reconnaissance individuelle et collective du travail.

Elisabeth Ayrault
Présidente Directrice Générale de CNR

« Nous entendons poursuivre notre développement dans les énergies renouvelables en renforçant notre excellence industrielle dans un contexte concurrentiel de plus en plus marqué. Par l’intensification de nos recherches dans l’optimisation et la gestion des énergies intermittentes, nous confortons CNR en tant que laboratoire des énergies du futur au service des territoires, contributeur majeur du nouveau monde énergétique. »

 

Pour en savoir plus :

Actualité Trescléoux 15/11/2018

Réunion d'information du 13 novembre

Informés par le bulletin d'information, le Dauphiné Libéré ou les réseaux sociaux, 35 riverains sont venus à cette réunion d'information du 13 novembre, dont les maires de Trescleoux, d'Orpierre, de Nossage et Bénévent ainsi que le conseiller départemental Gérard Tenoux.

Les échanges ont été nombreux et intéressants, poursuivis autour d'un buffet de produits locaux.

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.
Commentaire laissé par Gilles M. le 16/12/2018 à 09h35

Bonjour.
A quelle date la collecte ouvrira t'elle aux habitants de l'isere?

Réponse par un administrateur le 17/12/2018 à 10h34

Bonjour Gilles,
Cette collecte ouvrira aux habitants de l'Isère, ainsi qu'au département des Hautes-Alpes et ses départements limitrophes, le 20 décembre à 9h.
Bien à vous,

Commentaire laissé par Pascal Y. le 10/12/2018 à 21h18

Bonjour,
Dans quelle mesure la prévision court terme de l'ensoleillement, donc de la production, est-elle utilisée?
En particulier, est-ce que l'achat de l'électricité est conditionnée à la tenue de prévisions court terme? Est-ce qu'il y a un système d'annonce à tenir et des pénalités dans le cas où l'annonce n'est pas tenue?
Cordialement,

Réponse par un administrateur le 11/12/2018 à 10h50

Bonjour Pascal,
La prévision court terme est une innovation, un dispositif d’étude et d’observation appliqué au projet.
C’est à travers cela que la projet a été candidat et lauréat de l’appel d’offres CRE « Innovation ».

L'objectif de cette innovation est d'améliorer les prévisions court-terme de production des installations solaires, car avec leur développement, la gestion de l’intermittence du soleil devient un enjeu fort pour assurer l’intégration de l’énergie photovoltaïque au réseau électrique et lui donner une place compétitive dans le mix énergétique français. Cet travail s’appuiera sur les données de fonctionnement de l’ensemble des parcs photovoltaïques CNR du quart Sud Est, dont ceux hauts-alpins de Vitrolles, Aspres-sur-Buëch et Upaix, de façon à anticiper les changements de couverture nuageuse et leur influence sur la production photovoltaïque à Trescléoux, à une échéance allant jusqu’aux 5 prochaines heures.

Cependant la vente de l’énergie produite par le parc de Trescléoux n’est en rien dépendante de la prévision de production. Pour résumer, toute l’énergie produite par le parc sera rachetée, que la prévision de production ait été juste ou fausse.

Commentaire laissé par Nicolas T. le 07/12/2018 à 00h38

Bonjour, les données financières sont incomplètes : «un chiffre d'affaires de près de XXX XXX euros». Pourriez vous les compléter ?
Cordialement,

Réponse par un administrateur le 07/12/2018 à 13h15

Bonjour,

En effet, il s'agissait d'une erreur de notre part. Le texte est désormais complété.

Bien à vous,

Commentaire laissé par Hugo B. le 29/11/2018 à 18h53

Bonjour,

Comment se fera la collecte ? Obligation ou action ?

Cordialement,

Réponse par un administrateur le 30/11/2018 à 14h05

Bonjour,

Cette collecte se fera en obligations convertibles en actions.

Bien à vous,