Saint Charles

Photovoltaïque
Actions ordinaires
En construction

Investissez votre épargne dans un parc photovoltaïque en cours de construction en Moselle (57) !

  Collecte terminée

------- Collectés

330 000 € Plafond

100% Collecté

270 000 € Objectif

Greencells

Projet porté par

Greencells

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
  • Taux*5%/an  
  • Durée4 ans 
  • Investissement min10 € 
  • Investissement max0 € Variable
  • Valeur unitaire10 € 
  • Participants97 éco-investisseurs
Qui pouvait investir ?
À partir du jeudi 16 décembre 2021 à 12h30
  • Investissement ouvert aux habitant·es et personnes morales des départements 54 (Meurthe-et-moselle), 57 (Moselle), 67 (Bas-rhin)
Jusqu'au lundi 31 janvier 2022 à 23h59

Fin de la collecte

Si vous avez une résidence secondaire ou principale dans l'une de ces zones, vous pouvez investir en renseignant un justificatif de domicile.

Avantages

  • Un projet lauréat à l'Appel d'Offres Solaire CRE 4.5 pour sa contribution à la Transition Energétique
  • Un porteur de projet expérimenté et reconnu parfaitement intégré sur le territoire
  • Une installation respectueuse de l'environnement
  • Une technologie mature

Risques

  • Risques de construction
  • Risques contrepartie
  • Risques juridiques et réglementaires

Frais

L’ESSENTIEL

Moselle - Investissez dans la transition énergétique de votre territoire

Un financement participatif citoyen pour le parc photovoltaïque de Saint-Charles

L'un des plus grands fournisseurs européens de centrales photovoltaïques, Greencells s’engage à associer les territoires à ses projets d’énergies renouvelables. Aujourd’hui, il propose aux citoyen·nes de participer au financement du parc photovoltaïque de Saint-Charles.

Situé dans le département de la Moselle, le parc est actuellement en cours de construction sur un ancien site de stockage du charbon de la commune de Petite Rosselle, et devrait être mis en service en mars 2022.

D’une superficie totale de 9,2 hectares, le parc sera constitué de 17 631 panneaux photovoltaïques pour une puissance totale installée de 7,85 MWc. Il produira environ 8 635 MWh chaque année, et permettra de fournir en électricité verte l’équivalent de 14% de la consommation électrique domestique de la commune de Sarreguemines.

Ce projet s’inscrit pleinement dans la démarche de la commune de Petite Rosselle, qui s’est engagée dans un véritable programme de développement durable et de préservation de la qualité de vie pour la population locale. Il permettra une revalorisation de son terrain d’implantation tout en contribuant à atteindre les objectifs de transition énergétique du territoire français.

Ce parc est lauréat d’un appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en matière d'empreinte carbone. En déposant son dossier de candidature, le porteur de projet s’est engagé à mettre en œuvre un financement citoyen, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres.

L'ancien site de stockage du charbon réhabilité pour accueillir le parc photovoltaïque de Saint-Charles - Greencells

LA COLLECTE

Pourquoi investir ?

Placer une partie de son épargne dans la transition énergétique

À travers cette campagne de financement participatif, Greencells souhaite associer les citoyen·nes à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne dans le parc photovoltaïque de Saint-Charles.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, Greencells entend redistribuer sur le territoire d’implantation une partie des richesses produites par l’installation, afin que les habitant·es puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est l’opportunité pour chaque citoyen·ne de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de nos territoires.

Les fonds levés par le biais de cette collecte permettront de financer directement une partie des coûts de construction du parc photovoltaïque de Saint-Charles.

Contribuer collectivement et directement au succès du projet

Dans le cadre de l'appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), le porteur de projet s'engage à ce qu'au moins 40% des fonds propres nécessaires à la construction du projet soient apportés par les habitant·es du territoire.

Par l'intermédiaire de la société de projet CPV SUN 26, qui détient le parc photovoltaïque de Saint-Charles, Greencells souhaite aujourd'hui procéder à une émission d’actions auprès des citoyen·nes, pour un montant total de 150 000€, qui pourra être porté à 200 000€.

La mise en place d'un tel financement citoyen va permettre au projet d'obtenir une bonification tarifaire de 3€ par MWh produit. Autrement dit, chaque kWh produit par l'installation sera acheté par EDF 0,3 centimes d'euro plus cher que si le porteur de projet avait choisi de ne pas faire de financement participatif. L'objectif de cette collecte est donc d'octroyer aux projets un bonus tarifaire assurant une bonne rentabilité et, de ce fait, la viabilité financière du parc.

La construction du parc photovoltaïque nécessite un investissement total de 6 670 000 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production d'environ 1 295 kWh par an, soit l'équivalent de 71% de vos besoins électriques annuels.

Qui pourra investir ?

Une collecte réservée aux habitant·es du territoire

Conformément aux dispositions du cahier des charges de la CRE, la collecte est réservée aux habitant·es du département d'implantation du projet et de ses départements limitrophes : Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54) et le Bas-Rhin (67).

Comment ça marche ?

Risques & sûretés

Vous trouverez ci-après le détail de l'ensemble des risques liés au projet, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées : 

RISQUE DE CONSTRUCTION

risque de retard dans la construction, voire de non-achèvement de l'ouvrage

➔ Greencells possède une expérience solide dans la réalisation de ce type de projets
➔ Les sous-traitants sélectionnés sont des partenaires de qualité

 

RISQUES TECHNIQUES ET OPÉRATIONNELS

risque de dysfonctionnement lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, risque de disponibilité des installations 

➔ la technologie utilisée est mature
➔ les équipements sélectionnés sont de qualité

RISQUE DE CONTREPARTIE

risque d'un défaut de paiement de la contrepartie sur l'achat de l'électricité

➔ le tarif d'achat de l'électricité est sécurisé sur 20 ans par un contrat signé avec EDF

 

RISQUES JURIDIQUES ET RÉGLEMENTAIRES

risque portant sur les autorisations délivrées à la société, risque sur le foncier

➔ le projet est lauréat d'un appel d'offres national

➔ le permis de construire a été obtenu et purgé de tous recours

LE PROJET

Moselle - Contribuez à une production locale d’énergie renouvelable

Un parc photovoltaïque en cours de construction sur la commune de Petite Rosselle 

Le parc photovoltaïque de Saint-Charles sera implanté sur un ancien site de stockage du charbon de la commune de Petite Rosselle, dans le département de la Moselle.

 

Cette centrale photovoltaïque sera constituée de 17 631 modules photovoltaïques, installés sur des structures à inclinaison fixe, pour une puissance totale de 7,85 MWc et occupera une surface clôturée de 9,2 hectares.

Plan d'implantation du parc photovoltaïque de Saint-Charles - Greencells

Produire une énergie locale et respectueuse de l'environnement

Les modules photovoltaïques sélectionnés pour ce projet ont été produits avec une faible empreinte carbone : 459kgeqCO2/kWp.

Une mise en service prévue pour mars 2022

Actuellement en cours de construction, le parc possède toutes ses autorisations administratives - à savoir un permis de construire, une offre de raccordement et un tarif d'achat sécurisé.

Janvier 2017
Les conclusions des études sont favorables au projet. Le permis de construire est alors déposé auprès de la préfecture.
Février 2018
Une enquête publique, préalable à la délivrance du permis de construire, est menée sur le territoire.
Août 2018
Le permis de construire est obtenu !
Février 2019
Le projet est désigné lauréat à l’appel d’offres CRE par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.
Septembre 2021
La convention de raccordement au réseau public de distribution d’électricité est signée avec Enedis.
Octobre 2021
Les travaux de construction commencent !
Janvier - Février 2022
Les modules photovoltaïques sont livrés.
Mars 2022
Les postes de livraison sont raccordés au réseau de distribution public d’électricité. Ça y est, le parc est mis en service !

 

Maquette 3D du parc photovoltaïque de Saint-Charles - Greencells

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les appels d'offre de la CRE

Favoriser le développement et la compétitivité  des énergies renouvelables en France

Afin de nous permettre d’atteindre, d'ici à 2030, l’objectif de produire 32 % de notre consommation d’énergie grâce aux énergies renouvelables, l’État se devait de mettre en œuvre un cadre qui favorise le déploiement de ces énergies et les investissements massifs qui s'y rattachent, tout en garantissant leur compétitivité face aux énergies conventionnelles.

C'est par le biais d'appels d'offres lancés au niveau national que la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), autorité administrative rattachée au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire chargée de mettre en œuvre la politique énergétique de la France, a choisi d'impulser et d'accompagner cette dynamique.

La CRE a mis en place des règles qui visent à favoriser les projets présentant les tarifs les plus compétitifs. Le critère prépondérant de ces appels d’offres correspond donc au tarif d’achat, qui permet d'apprécier la capacité à concurrencer les énergies conventionnelles. La sélection du projet est également conditionnée par son empreinte carbone et par la pertinence environnementale de son terrain d'implantation.

Mobiliser les citoyens pour la transition énergétique de leurs territoires

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’État indiquait vouloir encourager l’investissement des citoyen·nes et des collectivités sur les projets d’énergies renouvelables qui s'implantent sur leur territoire. En déposant son dossier de candidature, le porteur de projet peut s'engager à ouvrir son projet au financement ou à l’investissement participatif. En échange - et sous réserve du respect des conditions définies par le cahier des charges - la CRE lui accorde une bonification tarifaire du prix d'achat de l'électricité produite par le projet.

L’application du bonus permet au projet d’être encore plus compétitif lors de sa candidature à l’appel d’offres, car le porteur de projet peut alors demander un tarif d’achat de l'électricité encore plus bas. Cette décision peut être décisive dans la sélection du projet, puisque la note de chaque candidat est conditionnée en premier lieu par sa capacité à demander un tarif le plus bas possible.

EN SAVOIR PLUS SUR LES APPELS D'OFFRES CRE

 

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

Pourquoi produire de l'électricité en local ?

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Par simple effet Joule*, ces transports occasionnent ce que l’on appelle les pertes en ligne. Au total, elles s'élèvent à plus de 11 500 000 000 kWh par an. C’est l’équivalent de 35 % de la consommation d’électricité totale de la ville de Lyon qui sont donc perdus chaque année ! Sur enerfip.fr, les projets s’inscrivent dans une démarche de décentralisation de la production d’électricité, pour qu’elle soit produite en local, au plus près de là où elle est consommée. 

*lorsqu’un matériau conducteur est traversé par un courant électrique, il oppose une certaine résistance au courant qui le traverse, ce qui fait augmenter sa température interne. Une partie de l’énergie électrique transportée est alors dissipée sous forme d’énergie thermique ; c'est ce que l'on appelle l'effet Joule. Cet effet est d’ailleurs parfois recherché pour produire de la chaleur - radiateur électrique, chauffe-eau, grille-pain...

 

Équivalences énergétiques

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**source : 6 420 KWh/foyer soit 1 826 KWh/habitant·e (hors chauffage et eau chaude) (données ADEME 2014)
***source : émission de CO2 par kWh électrique en France à 61 g/CO2 KWh (données RTE, Eco2mix 2020)

 

Le groupe Greencells n'a peut-être pas été fondé dans le célèbre garage. Mais son histoire s'en rapproche assez. L'entreprise a débuté en 2009 en tant que petite entreprise d'assemblage à Sarrebruck, en Allemagne. Sous-traitant et généraliste agile les premières années, l'entreprise construit rapidement son savoir-faire technique et sa dynamique. Avec une clientèle croissante et des projets dans de plus en plus de pays, Greencells étend ses capacités pour devenir un EPC à part entière d'ici 2013. Travaillant sur un solide portefeuille au Royaume-Uni en 2015, la société saisit l'opportunité d'offrir également des services d'O&M.

Aujourd'hui, Greencells Group continue d'être un fournisseur de services de confiance pour des acteurs bien connus du secteur. Forte de son expertise approfondie, de son réseau dense de partenaires technologiques et financiers et de sa forte bancabilité, la société agit également en tant que co-développeur pour plusieurs clients. Le Groupe dispose désormais de plus de 2,3 GWc de capacité installée à son actif et emploie plus de 300 salariés dans le monde.

Toujours basé en Allemagne, le Groupe possède des filiales internationales en Asie, au Moyen-Orient et aux États-Unis.

En savoir plus sur Greencells

Les données du porteur de projet

Chiffres clés du projet

Production annuelle

8 635 MWh

Puissance installée

7,85 MWc

Investissement total

6,67 Millions d'€

Équivalence de consommation électrique

4 729 personnes

14% de la ville de Sarreguemines

Dimensions du projet

9,2 hectares

17 631 modules photovoltaïques

Émissions de CO2 évitées

1 350 tonnes