En construction

Énergie solaire

Obligations convertibles

PamprouxInvestissez votre épargne dans la centrale solaire de Bois d'Hervaut sur la commune de Pamproux dans les Deux-Sèvres (79) !

Taux d'intérêt et durée * 
Il reste66 jours 
Investissement min10 € 
Investissement max114 992 €Variable
Valeur unitaire1 € 

------- Collectés

140 000 € Objectif

17% Complete

140 000 € Plafond


PrêterVoir les risques


Avantages

  • Un parc développé par Luxel, un porteur de projet solide et reconnu, de premier plan dans le solaire
  • Un contrat d'achat pérenne sur 20 ans auprès d'EDF qui apporte une visibilité du chiffre d'affaires sur le long terme
  • Un projet lauréat de la deuxième tranche du quatrième appel d'offres national de la CRE
  • Une technologie robuste et une maintenance très encadrée

Risques

  • Risques de pertes en capital
  • Risques juridiques, fiscaux et règlementaires
  • Risques accidentelles par risques naturels
  • Risques techniques

Frais

Projet en obligations convertibles

Les obligations émises pour cette collecte peuvent être sous certaines conditions converties en actions.



Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.



Les données du porteur du projet

Production annuelle 3 433 000 kWh

L’essentiel

Situé dans le département des Deux-Sèvres, en région Nouvelle-Aquitaine, le projet Bois d’Hervaut est un projet de centrale photovoltaïque au sol, implanté sur une zone de pâturage pour ovins. Porté par Luxel, ce parc de 6 255 panneaux photovoltaïques disposera d’une puissance installée de 2,72 MWc et produira l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 1 292 habitants. Le projet a été déclaré lauréat de la 2e Période de l’Appel d’Offres de la Commission de Régulation de l’Energie CRE4.

Localisation du projet

Le projet est localisé, dans le Sud-Est du département des Deux-Sèvres (30 Km de Niort), au Nord-Est du centre-bourg de Pamproux et au sein de la zone d'activités « Le Becquet Cassebot ».

La commune de Pamproux est dotée d'un plan local d'urbanisme (PLU), qui classe la zone d'implantation en « zone urbaine à vocation économique» (UE) et « zone à urbaniser réservée aux activités économiques» (AUE).

D’une surface de 3,5 hectares, le terrain d'accueil, objet d'un pâturage ovin, n'est pas exploité par la profession agricole.

Chronologie du projet

Données énergétiques

  • Centrale photovoltaïque au sol constituée de 6 255 modules ;
  • Puissance : 2,7 MWc ;
  • Production attendue : 3 433 000 kWh soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 292 habitants.

Données écologiques

L'étude écologique a permis d'identifier différentes espèces patrimoniales sur le site d'implantation du projet (Hérisson d'Europe, Lézards des murailles, Lézards verts, Azuré du serpolet...). Les prin­cipaux enjeux ont trait à la présence de l'Azuré du serpolet et de sa plante hôte, l'Origan, dans sa partie sud.

Le développement d'une couverture herbacée entretenue par pâturage ovin, ainsi que l'absence de recours à des produits de synthèse chimique (phytosanitaires ou produits nettoyants), sont conçus pour améliorer l'insertion écologique du projet.

La conservation des haies, et le maintien d'une strate herbacée sur le site en exploitation permettront la sauvegarde pérenne d'un habitat favorable aux insectes, reptiles, oiseaux et mammifères.

Enfin, la circulation de la petite faune sera préservée par la mise en place d'une clôture périphérique dont le treillis sera doté de passes à gibiers tous les 30 mètres.

Données techniques

L'installation sera constituée de 6 255 modules photovoltaïques monocristallins de marque Sunpower, de 435 Wc chacun. Le site comptera également 2 postes de transformation (d'environ 32 m² chacun), et 1 poste de livraison. La surface de l'ensemble des locaux techniques est évaluée à 84 m².

Données financières

  • Le chiffre d’affaires annuel moyen généré par la production et la vente d’électricité avoisine les 230 000 € ;
  • Le montant total de l’installation s’élève à près de 2,5 millions d’euros.

Le saviez-vous ?

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Du coup, par simple "effet joule", le total des pertes en ligne s'élève à plus de 11,5 milliards de kWh par an (source RTE) ! Cela représente l'équivalent de 35% de toute la consommation de la ville de Lyon (source Les Echos)...! Ce projet s’inscrit donc dans une démarche de décentralisation de la production de l’électricité.

Objectifs de la collecte

Cette collecte vise à refinancer une partie des fonds propres que LUXEL a investi sur ce projet, afin de lui permettre de financer d'autres projets photovoltaïques que l'entreprise doit construire dans les mois qui viennent. Par ce procédé, les fonds immobilisés pour le projet Pamproux peuvent être partiellement récupérés, plus tôt que prévu, afin que d'autres centrales puissent voir le jour.

Pour les citoyens, c'est la possibilité d'investir sur un projet dont le risque de construction a disparu et dont la technologie utilisée a déjà fait les preuves de son bon fonctionnement.

Contexte de la collecte

Conformément aux dispositions de l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie, seuls les habitants du département du projet et des départements limitrophes sont éligibles pour investir. Cette campagne de financement participatif vise à ce que les habitants du territoire puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource commune, le soleil, et permet une contribution collective et directe à la transition énergétique de notre pays.

Point C.R.E.

Dans le cadre de l’Appel d’Offres de la Commission de Régulation de l'Énergie CRE4 lancé en août 2016, la mise en place du financement participatif sur le projet permet de bénéficier d’un bonus de 3€/MWh sur le prix de vente de l’électricité produite.

Il est ainsi proposé aux citoyens d'apporter au moins 40% des fonds propres nécessaires à la construction du projet en acquérant des actions. Le porteur de projet apportera les 60% de fonds propres restants, et la dette bancaire classique permettra de compléter le financement total du projet. C'est donc près de 10 % de l'investissement total qui sera apporté par les citoyens.

Créée en 2008 à Montpellier, Luxel intègre les compétences transverses lui permettant de concevoir, réaliser et exploiter des installations de production d'énergie basées sur des ressources renouvelables. Forte de l'expérience de ses collaborateurs, l'entreprise gère ses projets dans leur globalité, de leur conception jusqu'à leur démantèlement. Elle se charge également de la vente de l'énergie produite et de toute la partie technique, administrative et financière liée à la vie de ses centrales.

Sièges et agences :

Les expertises développées par LUXEL autour de ses propres projets sont également accessibles à d'autres entreprises, au travers de services délivrés ponctuellement ou de manière récurrente.

Depuis 10 ans, l'entreprise a connu une croissance remarquable et présente des chiffres édifiants :

- plus de 25 années d'expérience

- plus de 35 collaborateurs

- plus de 75 centrales construites

- plus de 420 MWc en ingénierie et construction

- plus de 150 MWc en exploitation

- 650 MWc en développement

- 26 M€ de chiffre d'affaires en 2017 (incluant la production d'énergie)

 

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.