En construction

Photovoltaïque

Mascareignes La RéunionInvestissez votre épargne dans une centrale solaire en toiture à la Réunion (974)!

Avantages

  • Un Porteur de projet reconnu
  • Un contrat d'achat pérenne sur 20 ans auprès d'EDF
  • Un projet lauréat d'un appel d'offres national
  • Une technologie mature
Les données du porteur du projet

Production annuelle 1 805 000 kWh

L’essentiel

UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE SUR TOITURE SUR L'ILE DE LA RÉUNION 

Situé sur l'Ile de la Réunion, le projet de centrale photovoltaïque HELIO Réunion - Mascareignes est en cours de construction depuis le mois de mai 2019. Développée par QUADRAN, acteur majeur des énergies renouvelables depuis plus de 20 ans, cette centrale sera constituée de 3144 panneaux solaires, pour une puissance totale installée de 1,399 MWc. 

Le projet a été initié en 2016 par la société QUADRAN en partenariat avec la société d'économie mixte d'aménagement, développement et d'équipement de la Réunion (SEMADER). Exploitée par la société HELIO Réunion (filiale de QUADRAN), la centrale photovoltaïque sera installée en toiture du Village artisanal de la ZAC Mascareignes, sur la commune du Port, à 10 km à l'Ouest de Saint-Denis de la Réunion. Elle couvrira environ 6 800 m2 des toitures de deux groupes de bâtiments qui abritent des activités de bureau, d'artisanat et d'industrie (métallerie, papeterie, stockage).

Ce projet est lauréat de l’appel d’offres national ZNI 2016 de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur les territoires d'outre-mer en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en termes d'empreinte carbone. En déposant son dossier de candidature, Quadran s’est engagé à mettre en œuvre un financement citoyen sur le projet, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres. 

L'appel d'offres CRE AO ZNI

FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES SUR LES TERRITOIRES D'OUTRE-MER

Depuis sa création, le 24 mars 2000, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) veille au bon fonctionnement des marchés de l'électricité et du gaz naturel en France, au bénéfice des consommateurs et en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique. Elle met notamment en œuvre des dispositifs de soutien aux énergies renouvelables sous la forme d’appels d’offres nationaux.

Le mécanisme d'appel d’offres sur les installations avec stockage en zones non interconnectées (AO ZNI), a été mis en place en 2011 par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. Ce mécanisme vise à atteindre les objectifs de puissance installée fixés par le ministère en accordant des tarifs d'achat de l'électricité pouvant être supérieurs au tarif réglementé hors appel d'offres. En ciblant les grandes installations avec stockage, le gouvernement souhaite stimuler l'innovation sur un segment encore naissant.    

Afin de permettre à tout un chacun de se mobiliser pour la transition énergétique de nos territoires, cet appel d’offres permet aux développeurs qui s’engagent à ouvrir leur projet au financement participatif citoyen de bénéficier d’une bonification tarifaire du prix d’achat de l’électricité produite par le projet. L’objectif ? Inciter les citoyens à participer à la transition énergétique de notre territoire en investissant dans ces projets d’énergies renouvelables, et bénéficier des retombées économiques d’une production locale et décarbonée.

Les conditions de cette participation citoyenne diffèrent selon les périodes d’appel d’offres. Le cahier des charges de l’appel d’offres CRE ZNI propose aux développeurs un bonus de 3€ par MWh sur le tarif d’achat proposé par le développeur s’il choisit de proposer un financement participatif. Dans ce cas, 40% des fonds propres nécessaires à la construction du projet doit être amené par les citoyens.

En août 2017, le projet photovoltaïque HELIO Réunion a été déclaré lauréat de l’appel d’offres CRE ZNI, parmi 67 projets retenus, pour un total de 63,3 MWc*.

* rapport de synthèse de la CRE 

Localisation

UN PROJET SITUÉ SUR LE VILLAGE ARTISANAL DE MAScaREIGNES

Le projet photovoltaïque est implanté sur l'Ile de la Réunion, à la ville du Port, à 10 km à l'Ouest de Saint-Denis, en toiture du Village artisanal de la ZAC Mascareignes. L'installation couvrira environ 6 800 m2 des toitures de deux groupes de bâtiments qui abritent des activités de bureau, d'artisanat et d'industrie (métallerie, papeterie, stockage).

La centrale photovoltaïque est motivée par un gisement solaire important de 1290 heures par an, la proximité relative du réseau électrique, et une sensibilité environnementale et paysagère favorable. Le site d’implantation se situe en dehors de toute zone de protection du patrimoine paysager et culturel. 

Données énergétiques

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L’ENVIRONNEMENT

La centrale photovoltaïque de Mascareignes disposera d’une puissance installée de 1,399 MWc et produira environ 1 805 MWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 570 habitants**. Le parc produira chaque année près de 2% de la consommation électrique des collectivités locales de l'Ile de la Réunion.

Cette production décarbonée et respectueuse de l'environnement, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant l'utilisation d'une électricité issue de centrales polluantes et réduira de fait les émissions de CO2. Ainsi, comparativement à une centrale au charbon, cette centrale photovoltaïque permettra d’éviter le rejet dans l'atmosphère de plus de 1 020 tonnes de CO2 chaque année**.

* productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études

** source Observatoire Energie Réunion

Données écologiques

UN PROJET COHÉRENT AVEC LE TERRITOIRE ET RESPECTUEUX DES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX

La centrale photovoltaïque étant située sur les toitures d'un bâtiment, les risques de pollution accidentelle par rejet de substances éco-toxiques seront réduits par la mise en place de plusieurs mesures préventives. Le démantèlement de toute l'installation (supports, modules, locaux techniques et câbles) à l'issue de sa durée de vie selon les conditions en vigueur ou à venir est prévu et intégré dans le projet. 

Données techniques & financières

UNE CENTRALE PHOTOVOLTAÏQUE D'ENVIRON 6 800 M2

Une centrale photovoltaïque est constituée de différents éléments :
- des modules solaires photovoltaïques et une structure de support métallique, l’ensemble formant une table photovoltaïque ;
- des câbles de raccordement ;
- des locaux de transformation électrique, comportant onduleurs, transformateurs et matériels de protection électrique ;
- une batterie permettant de conserver l'énergie produite durant la journée et de fournir de l'électricité verte lors de la pointe de consommation du soir ;
- un poste de livraison, pour l’injection de l’électricité sur le réseau.

La centrale photovoltaïque est composée de 3 144 modules photovoltaïques en silicium cristallin d’une puissance unitaire de 445 Wc, montés sur structures fixes. La surface de la centrale est d'environ 6 800 m2.

La construction de la centrale photovoltaïque Mascareignes, ainsi que son raccordement au réseau, nécessitent un investissement total de plus de 2,8 M€. 

Les études de productible estiment une production attendue de plus de 1 805 000 kWh par ance qui représente un chiffre d’affaires prévisionnel de plus de 290 000 € par an. En tant que lauréat de l’appel d’offres CRE, ce projet bénéficie d’un tarif d’obligation d’achat de l’électricité sécurisé auprès d'EDF-SEI sur 20 ans. 

 

TÉMOIGNAGE DE gaël vallée, directeur DE QUADRAN OCÉAN INDIEN

« QUADRAN se félicite de la réalisation des toitures solaires sur le site du village artisanal Mascareignes au Port. Ce projet s’inscrit dans les objectifs de développement des énergies renouvelables à La Réunion.

Grâce au financement participatif proposé, les Réunionnais auront l’opportunité de placer leur épargne dans un investissement attractif, sûr, et de se sentir acteur de la transition énergétique. » 

Chronologie

UNE MISE EN SERVICE PRÉVUE POUR fin 2019

  • Juin 2017
    Dépôt de candidature du projet à l’appel d’offres CRE ZNI

  • Août 2017
    Le projet est retenu en tant que lauréat de l’appel d'offres CRE ZNI
  • Novembre 2019
    Fin des travaux de raccordement et mise en service de la centrale
  • 2020-2040
    Exploitation de la centrale 

Pourquoi investir ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, QUADRAN souhaite associer les citoyens, et en premier lieu les riverains, à son projet de centrale photovoltaïque, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans le projet de Hélio Réunion.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, QUADRAN souhaite redistribuer sur le territoire une partie des richesses produites par le parc, afin que que les habitants du territoire puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est l’opportunité pour chaque citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire. 

Conformément aux dispositions concernant les projets lauréats de l’appel d’offres CRE, la collecte de financement participatif est réservée aux habitants du territoire. Pour permettre aux riverains du projet de bénéficier en priorité de l’opportunité d’investissement, la collecte de financement participatif sera donc réservée au territoire d'implantation. 

A partir du 19 septembre, seuls les habitants de l'ile de la Réunion pourront participer au financement du projet.

 

Le saviez-vous ?

CRE ZNI, 4… POURQUOI DES APPELS D’OFFRES NATIONAUX ?

Dans les fondements même de la loi de transition énergétique du 17 août 2015 figure l’objectif de couvrir, d’ici à 2030, 32% de l’énergie consommée par la France grâce aux énergies renouvelables. C’est un objectif ambitieux, car cette part n’est aujourd'hui que de 16% !

Afin de nous permettre d’atteindre cet objectif, l’Etat se devait de mettre en oeuvre un cadre qui favorise le déploiement de ces énergies et les investissements massifs qui s'y rattachent, tout en garantissant leur compétitivité face aux énergies conventionnelles. C'est donc par le biais d'appels d'offres lancés au niveau national que la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), autorité administrative rattachée au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire chargée de mettre en oeuvre la politique énergétique de la France, a choisi d'impulser et d'accompagner cette dynamique.

On peut d'ailleurs noter que l'Etat n'hésite pas à réhausser les volumes lauréats si la tendance ne suit pas la trajectoire nécessaire à la réussite de cet objectif. Début 2018, Nicolas Hulot, alors Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, a ainsi annoncé l'augmentation importante des volumes qui seront octroyés chaque année dans le secteur du photovoltaïque, les faisant passer de 1 GWc à 2,45 GWc.

La Commission de Régulation de l'Énergie a défini des règles visant à favoriser les projets présentant en premier lieu les tarifs les plus compétitifs. La note de chaque candidat est ainsi conditionnée d'abord sur sa capacité à demander un tarif le plus bas possible, facteur qui a ainsi conduit les énergies photovoltaïque et éolienne à devenir extrêmement compétitives.

Ainsi, le critère prépondérant correspond au tarif d’achat fixé, permettant d'apprécier la capacité à concurrencer les énergies conventionnelles. Pour vous donner un ordre de grandeur, le tarif moyen du photovoltaïque est de 55€ par MWh tandis que le tarif moyen du nucléaire est d’environ 110€ par MWh.

Les autres critères, du plus grand au plus petit coefficient, sont relatifs :
- à l'empreinte carbone ;
- à la pertinence environnementale du terrain d'implantation ;
- au non-défrichement de la surface d'implantation ;
- à l'obtention de l'autorisation d'urbanisme.
 

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’Etat indique donc vouloir encourager l’investissement des citoyens et des collectivités sur les projets d’énergies renouvelables qui s'implantent sur leur territoire. Cette volonté de faire émerger le financement participatif s’est exprimée en premier lieu par la promulgation de la loi sur le financement participatif, puis par la mise en place de la bonification tarifaire pour les lauréats des appels d’offres CRE qui s'engagent à mettre en place du financement participatif.

• ... Les origines de Quadran

Quadran est né de l’idée de connecter les territoires à 4 sources d’énergie locales et renouvelables : 

l’éolien, le solaire, la biomasse et l’hydro, issues des 4 éléments : l’air, le feu, la terre et l’eau.

Leader indépendant de la production d’énergie verte en France, Quadran est issu de la fusion de JMB Énergie1 et d'Aérowatt2 en juillet 2013. Après des années de montée en puissance soutenue par la politique volontariste des États occidentaux, les énergies renouvelables se développent désormais de façon extrêmement rapide partout sur la planète. La prise de conscience écologique, la multiplication des accidents nucléaires, l’épuisement annoncé des ressources fossiles et une demande en forte croissance de populations toujours plus nombreuses ont conduit à la constitution de filières industrielles solides et à la mise au point de modes de production renouvelables fiables et compétitifs.

C’est dans ce contexte que JMB Énergie et Aérowatt se sont rapprochés pour atteindre une taille critique nécessaire à la poursuite de leur développement. La fusion des 2 entités en 2013 permet alors au groupe de s’inscrire dans le Top 5 des acteurs nationaux de l’énergie libre.

 

• ... 2017 : Quadran Groupe Direct Energie

Quadran a rejoint, le 31 octobre 2017, le groupe Direct Energie, 1er alternatif en France dans la fourniture d’énergie.

Ce rapprochement s’inscrit dans une stratégie d’intégration verticale du groupe qui lui permet de disposer d’un mix de production diversifié, équilibré et en cohérence avec les objectifs de la transition énergétique. Depuis 15 ans, Direct Energie fonde son succès sur son expertise technique, l’excellence de sa relation clients, sa compétitivité et sa capacité à innover.

En septembre 2018, le groupe Total a finalisé l’offre publique d’acquisition de Direct Energie.

 

 Frise historique 2018

 

1 Créée en 2001 par Jean-Marc Bouchet, JMB Énergie a forgé son expérience grâce au développement et à la construction des premières centrales éoliennes dans l’Aude. La société s’est ensuite engagée dans le développement de projets photovoltaïques en 2007, de centrales hydroélectriques en 2010, puis dans la valorisation du biogaz en 2011. Avant la fusion, JMB Énergie se positionnait comme un des producteurs majeurs d’électricité verte dans le Grand Sud de la France.

2 Précurseur sur le marché des énergies renouvelables, Aérowatt a bénéficié d’une expertise technique grâce à plus de 45 années d’expérience en la matière. Créée en 1966, la société était alors spécialisée dans la fabrication d’éoliennes pour le balisage maritime. Elle a implanté sa première centrale éolienne en 1983 dans l’Aude et installé ses premières éoliennes en Outre-Mer en 1992. Jusqu’à la fusion, Aérowatt développait des centrales éoliennes et solaires en France métropolitaine et en Outre-Mer, dont il était d’ailleurs le premier exploitant éolien.

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.