En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des Cookies afin de vous proposer un service adapté. Vous pourrez trouver plus de détails sur l'utilisation des cookies en suivant le lien suivant

UNE COLLECTE RÉSERVÉE 


À PARTIR DU 1ER MARS 12H30 | investissement ouvert aux habitant·es de la commune de Marcoussis

À PARTIR DU 15 MARS 12H30 | investissement ouvert aux habitant·es de la Communauté d’Agglomération de Paris-Saclay

À PARTIR DU 28 MARS 12H30 | investissement ouvert aux habitant·es des département de l’Essonne (91), du Loiret (45), de l’Eure-et-Loir (28), de la Seine-et-Marne (77), des Yvelines (78), des Hauts-de-Seine (92) et du Val-de-Marne (94)

JUSQU'AU 13 MAI 23H59 | fin de la collecte

En construction

Photovoltaïque

Actions ordinaires

Ferme solaire de MarcoussisLa plus importante ferme solaire d'Île-de-France, développée par ENGIE Green et le SIGEIF

AccessiblePEA 
Taux d'intérêt et durée * 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max5 000 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

1 395 000 € Plafond

100% Collecté

1 315 000 € Objectif


Liste d'attenteVoir les risquesÊtre rappelé


Avantages

  • Un projet lauréat à l'Appel d'Offres Solaire CRE 4 pour sa contribution à la Transition Energétique
  • Un porteur de projet expérimenté et reconnu parfaitement intégré sur le territoire
  • Une installation respectueuse de l'environnement et co-construite avec les acteurs locaux
  • Un contrat d'achat pérenne sur 20 ans auprès d'EDF

Risques

  • Risques de pertes en capital
  • Risques naturels
  • Risques techniques

Frais

 

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.


Revoir la réunion d'information

Enerfip, ENGIE Green et le SIGEIF ont répondu à toutes vos questions sur le projet et son financement participatif lors de la réunion d'information en ligne du 1er mars.

Caractéristiques de l'investissement en actions
Les données du porteur de projet

Production annuelle 22 000 000 kWh

L'ESSENTIEL

INVESTISSEZ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE TERRITOIRE

UN PROJET PHOTOVOLTAÏQUE EMBLÉMATIQUE, EN CONSTRUCTION DANS LE DÉPARTEMENT DE L'ESSONNE

La ferme solaire de Marcoussis est un projet codéveloppé par ENGIE Green et le SIGEIF (Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l'Électricité en Ile-de-France), avec le plein soutien de la commune de Marcoussis, propriétaire des terrains d'accueil. Cette ferme solaire prévoit la valorisation d’un terrain de près de 46 hectares ayant accueilli des remblais lors des travaux de réalisation de la LGV Atlantique, notamment du Tunnel de Villejust.

Leader des énergies renouvelables en France et filiale détenue à 100 % par le Groupe ENGIE, ENGIE Green a souhaité proposer aux citoyen·nes de participer au financement du projet de ferme solaire de Marcoussis, dans une démarche soutenue par le SIGEIF et la commune de Marcoussis.

Sur cette parcelle de 46 hectares, seuls 23 hectares accueilleront les panneaux solaires, tandis que le reste des terrains permettra la mise en place des mesures environnementales, agricoles et paysagères liées au projet.

Développé par un professionnel du secteur, le projet de Marcoussis est actuellement en cours de construction. Les travaux de débroussaillage et de terrassement des terrains réalisés en 2020 permettent de prévoir la mise en service de la ferme solaire en septembre 2021. L’installation injectera chaque année dans le réseau national environ 22 000 000 kWh, une production d'électricité verte qui représente l'équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 10 000 personnes, soit plus de 245% de la consommation totale de la commune de Marcoussis.

Ce projet est lauréat de l’appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Energie 4.5 (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en matière d'empreinte carbone. En déposant son dossier de candidature, ENGIE Green s’est engagée à mettre en œuvre un financement citoyen sur le projet, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres.

[photomontage du projet - source ENGIE Green

 

LA COLLECTE

POURQUOI INVESTIR ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, ENGIE Green et le SIGEIF souhaitent associer les citoyen·nes à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans la ferme solaire de Marcoussis.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, ENGIE Green et le SIGEIF entendent redistribuer sur le territoire une partie des richesses produites par l’installation photovoltaïque, afin que les citoyen·nes puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est également l’opportunité pour chaque citoyenne et citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de leur territoire.

L'acquisition et la construction de la ferme solaire de Marcoussis nécessitent un investissement total de 18,3 M€. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production de plus de 1 202 kWh par an, soit l'équivalent de près de 17% de la totalité de vos besoins électriques annuels* !

*consommation d'électricité par habitant·e en France - 6 940 kWh par an (données Banque Mondiale)

 

LE FINANCEMENT CITOYEN, UNE SOLUTION POUR CATALYSER LE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS

Par l'intermédiaire de la société-projet COLVERT, ENGIE Green souhaite donc procéder à une émission d’actions auprès des citoyen·nes, pour un montant total de 1 250 000 €. L'objectif de cette collecte est d'octroyer au projet un bonus tarifaire assurant une bonne rentabilité et une viabilité financière au projet.

En effet, le projet photovoltaïque de Marcoussis est lauréat de l'appel d'offres national 4.5 de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français. En tant que lauréat, il bénéficie donc d’un tarif d’achat de l’électricité sécurisé par EDF sur 20 ans.

Lors du dépôt du dossier de candidature, le développeur s'est également engagé à mettre en œuvre un financement citoyen sur ce projet, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres. La mise en place d'un tel financement citoyen va permettre au projet d'obtenir une bonification tarifaire de 3€ par MWh produit. Autrement dit, chaque kWh produit par ce projet sera acheté par EDF 0,3 centimes d'euro plus cher que si le porteur de projet avait choisi de ne pas faire de financement participatif. 

 

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

UNE COLLECTE RÉSERVÉE POUR PRIVILÉGIER LES HABITANT·ES DU TERRITOIRE

Conformément aux dispositions du cahier des charges de la CRE, la collecte est réservée aux habitant·es du département d'implantation du projet ainsi que de ses départements limitrophes : Essonne (91), Seine-et-Marne (77), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Yvelines (78), Hauts-de-Seine (92) et Val-de-Marne (94).

Afin d'associer le territoire à son projet, ENGIE Green et le SIGEIF ont également souhaité permettre aux riverain·es du projet de bénéficier en priorité de cette opportunité d’investissement. La collecte fera donc l’objet d’un phasage géographique :

 À PARTIR DU 1er MARS 12H30
L'investissement sera réservé aux habitant·es de la commune de Marcoussis.

 À PARTIR DU 15 MARS 12H30
L'investissement ouvrira aux habitant·es de la Communauté d’Agglomération de Paris-Saclay.

 À PARTIR DU 28 MARS 12H30
L'investissement ouvrira aux habitant·es des départements de l’Essonne, de la Seine et Marne, du Loiret, de l’Eure et Loire, des Yvelines, des Hauts de Seine et du Val de Marne.

 JUSQU'AU 13 MAI 23H59
Fin de la collecte.

Habitant·e de la commune de Marcoussis ? Vous êtes également éligible pour investir dans une collecte dédiée, aux modalités distinctes, qui vous est exclusivement réservée.

DÉCOUVRIR LA COLLECTE 

 

RISQUES & SÛRETÉS

 Vous trouverez ci-après le détail de l'ensemble des risques liés au projet, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées : 

➔ risque de construction

risque de retard dans la construction, voire de non-achèvement de l'ouvrage

✔ ENGIE Green possède une expérience solide dans la réalisation de ce type de projets

✔ le SIGEIF est un acteur majeur du paysage énergétique français, il est le plus important syndicat d'énergie en France

➔ risques techniques, opérationnels et de performance

risque de dysfonctionnement lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, risque de disponibilité des installations 

✔ technologie mature

✔ équipements de qualité

➔ risque de contrepartie

risque d'un défaut de paiement de la contrepartie sur l'achat de l'électricité

✔ contrat d'achat signé avec EDF sur 20 ans

➔ risques juridiques et réglementaires

risque portant sur les autorisations délivrées à la société, risque sur le foncier

✔ projet lauréat d'un appel d'offres CRE

✔ permis de construire obtenu

➔ risque de refinancement

risque de non-obtention du refinancement bancaire

✔ lettre d'intention signée par une banque

 

LE PROJET

UNe ferme SOLAIRE SUR LA COMMUNE DE marcoussis

PRODUIRE UNE ÉNERGIE RENOUVELABLE ET LOCALE

La région Île-de-France s’est engagée dans la voie du développement durable, de la lutte contre le changement climatique et de la préservation de la qualité de l’air, par le biais de différents plans et de démarches régionales spécifiques. Le projet photovoltaïque de Marcoussis s'inscrit donc pleinement dans les objectifs locaux, régionaux et nationaux de transition énergétique.

Le projet est situé dans le département de l'Essonne, à 20 km au sud de Paris. Localisé sur la commune de Marcoussis, le long de la N104, au lieu-dit « Friche des Arrachis », il consiste en la mise en œuvre par ENGIE Green d'une ferme solaire.

Le projet permettra la valorisation d’un terrain de près de 46 hectares ayant accueilli des remblais lors des travaux de réalisation de la LGV Atlantique, notamment du Tunnel de Villejust. L'emprise des panneaux solaires sera de 23 hectares, répartis en 3 îlots.

Chère aux Marcoussissiennes et Marcoussissiens, l’installation d’un cheptel ovin sur la ferme solaire a également été l’une des priorités d’ENGIE Green lors de la conception de ce projet. De concert avec la commune de Marcoussis et le SIGEIF, le projet a été adapté afin de concilier activité agricole et production d'énergie renouvelable : sous les panneaux solaires, les sols seront ainsi ensemencés avec un mélange grainier bio et adapté au pâturage ovin. Aujourd’hui une étude est en cours de finalisation pour confirmer les possibilité d’installation d’une activité pastorale directement sur site.

Le parc disposera d’une puissance installée de 20,3 MWc. Au total, plus de 58 000 modules photovoltaïques seront installés sur le site, pour une production totale estimée à 22 000 000 kWh* d'électricité par an.

[photo des travaux en cours (novembre 2020) et plan de masse - source ENGIE Green]

 

L’installation permettra donc la mise en place d’un moyen local de production d’énergie renouvelable, qui fournira chaque année l’équivalent de la consommation électrique de près de 10 000 personnes**, soit plus de 246% de la consommation totale de la commune de Marcoussis. Cette production décarbonée d'énergie - par opposition aux ressources fossiles - permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 21 692 tonnes de CO2*** chaque année.

Outre les bénéfices environnementaux liés au développement d’une énergie exempte d’émissions polluantes, ce projet, conçu dans une démarche de développement et d’aménagement durable du territoire, aura également un impact positif sur le milieu humain puisqu’il contribuera à la création d’emplois directs et indirects au niveau local.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant·e en France - 6 940 kWh par an (données Banque Mondiale)

***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (données RTE)

[photomontage du projet - source ENGIE Green]


UNE MISE EN SERVICE PRÉVUE POUR SEPTEMBRE 2021
 

Le projet est aujourd'hui en cours de constructionPrévue pour être exploitée pendant 40 ans, la ferme solaire de Marcoussis contribuera de façon significative à l’atteinte des objectifs du Schéma Régional Climat Air Energie en matière de solaire photovoltaïque et à la diminution de la dépendance énergétique de la Région.

Les travaux de construction ont débuté en septembre 2019. Suite au contexte sanitaire COVID, le chantier a du être arrêté en mars 2020 et n'a pu reprendre que durant l'été 2020, avec le terrassement et la création des pistes du site, en parallèle de la réalisation de la clôture autour du site. 

Prochaine étape de ce chantier d’ampleur les tranchées pour le passage des câbles électriques seront creusées et les pieux des structures seront implantés de février à mai 2021, les structures en acier seront montées quant à elles quelques semaines plus tard. La livraison des panneaux solaires interviendra courant mars. Ils seront tous montés sous 4 mois. Le raccordement du poste de livraison au réseau de distribution public d’électricité d’ENEDIS interviendra courant août 2021. Une fois ces opérations terminées les premiers essais de fonctionnement et la mise en service industrielle interviendront en septembre 2021.

novembre 2018

➔ obtention du permis de construire 

février 2019

➔ projet désigné lauréat de l'appel d'offres CRE

septembre 2019

➔ démarrage du chantier de construction - débroussaillage et préparation du terrain

septembre 2020 
à mars 2021

➔ construction de la centrale et raccordement au réseau

septembre 2021

mise en service prévisionnelle de l'installation

  

LE SAVIEZ-VOUS ? 

LES APPELS D’OFFRES CRE

FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT ET LA COMPÉTITIVITÉ DES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE

Afin de nous permettre d’atteindre, d'ici à 2030, l’objectif de produire 32% de notre consommation d’énergie grâce aux énergies renouvelables, l’État se devait de mettre en œuvre un cadre qui favorise le déploiement de ces énergies et les investissements massifs qui s'y rattachent, tout en garantissant leur compétitivité face aux énergies conventionnelles.

C'est par le biais d'appels d'offres lancés au niveau national que la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), autorité administrative rattachée au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire chargée de mettre en œuvre la politique énergétique de la France, a choisi d'impulser et d'accompagner cette dynamique.

La CRE a mis en place des règles qui visent à favoriser les projets présentant les tarifs les plus compétitifs. Le critère prépondérant de ces appels d’offres correspond donc au tarif d’achat, qui permet d'apprécier la capacité à concurrencer les énergies conventionnelles. La sélection du projet est également conditionnée par son empreinte carbone et par la pertinence environnementale de son terrain d'implantation.

MOBILISER LES CITOYENS POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DE LEURS TERRITOIRES

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’Etat indiquait vouloir encourager l’investissement des citoyen·nes et des collectivités sur les projets d’énergies renouvelables qui s'implantent sur leur territoire. En déposant son dossier de candidature, le porteur de projet peut s'engager à ouvrir son projet au financement ou à l’investissement participatif. En échange - et sous réserve du respect des conditions définies par le cahier des charges - la CRE lui accorde une bonification tarifaire du prix d'achat de l'électricité produite par le projet.

L’application du bonus permet au projet d’être encore plus compétitif lors de sa candidature à l’appel d’offres, car le porteur de projet peut alors demander un tarif d’achat de l'électricité encore plus bas. Cette décision peut être décisive dans la sélection du projet, puisque la note de chaque candidat est conditionnée en premier lieu par sa capacité à demander un tarif le plus bas possible.

EN SAVOIR PLUS SUR LES APPELS D'OFFRES CRE

 

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE


POURQUOI PRODUIRE DE L'ÉLECTRICITÉ EN LOCAL ?

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Par simple effet Joule*, ces transports occasionnent ce que l’on appelle les pertes en ligne. Au total, elles s'élèvent à plus de 11 500 000 000 kWh par an. C’est l’équivalent de 35% de la consommation d’électricité totale de la ville de Lyon qui sont donc perdus chaque année ! Sur enerfip.fr, les projets s’inscrivent dans une démarche de décentralisation de la production d’électricité, pour qu’elle soit produite en local, au plus près de là où elle est consommée. 

*lorsqu’un matériau conducteur est traversé par un courant électrique, il oppose une certaine résistance au courant qui le traverse, ce qui fait augmenter sa température interne. Une partie de l’énergie électrique transportée est alors dissipée sous forme d’énergie thermique ; c'est ce que l'on appelle l'effet Joule. Cet effet est d’ailleurs parfois recherché pour produire de la chaleur - radiateur électrique, chauffe-eau, grille-pain...


QUE FAIRE DES PANNEAUX SOLAIRES EN FIN DE VIE ?

La durée de vie d'un parc photovoltaïque est supérieure à 30 ans. Contrairement aux idées reçues, environ 96%* des matériaux composant les panneaux photovoltaïques sont recyclables et réintègrent le circuit des composants photovoltaïques.

En France, depuis août 2014, la gestion de la fin de vie des panneaux photovoltaïques est une obligation légale. Fabricants, importateurs et revendeurs sont tenus de reprendre gratuitement ces panneaux en fin de vie. Ils sont également tenus de financer le traitement et la collecte de ces déchets, par le biais d’une éco-participation sur chaque nouveau capteur photovoltaïque vendu.   

Créée en 2007, l'association PV CYCLE organise dans toute l'Europe la récupération, le traitement et le recyclage des modules photovoltaïques en fin de vie. Début juillet 2018, s’est également ouverte la première usine de recyclage en France à Rousset, dans les Bouches-du-Rhône.    

*pour les panneaux photovoltaïques en silicium (source PVCYCLE)

 

ENGIE GREEN, LEADER FRANÇAIS DE L'ÉOLIEN ET DU SOLAIRE EN MW INSTALLÉS

Leader français de l’éolien et du solaire en MW installés, ENGIE Green a développé une expertise unique dans les domaines du développement, du financement, de la construction et de l’exploitation des parcs éoliens et solaires. Elle possède à fin 2020 un total de 1,950 GW éolien et 1,113 GWc solaire installés, soit une production annuelle d’énergie verte injectée sur le réseau équivalente à la consommation de près de 2,7 millions d’habitant·es. Elle dispose par ailleurs de 5,5 GW de projets en développement.

Avec ENGIE Green, le développement des énergies renouvelables s’accompagne d’une démarche sociétale, responsable et durable. Les 20 agences d’ENGIE Green en France se situent au cœur de ses territoires d’implantation et son siège social est basé à Montpellier. Ce sont 600 collaborateurs et collaboratrices qui réalisent avec les acteurs locaux des projets sur-mesure qui valorisent le potentiel de chaque territoire.

ENGIE Green est une filiale détenue à 100% par le Groupe ENGIE, Groupe mondial de référence dans l’énergie bas carbone et les services. ENGIE est le partenaire de référence des collectivités et des entreprises engagées dans la transition vers la neu­tralité carbone de nos territoires. Plus de 2 500 collaboratrices et collaborateurs, experts des énergies renouvelables, travaillent au quotidien pour construire avec nos clients un avenir énergétique toujours plus respectueux de l’environnement et durable.

plus de 1950 MW éoliens installés et exploités, soit 117 parcs pour 982 éoliennes

 1 113 MWc solaires installés et exploités, soit 111 centrales 

 128 MW éoliens exploités pour le compte de tiers, soit 12 parcs pour 95 éoliennes

plus de 5,5 GW de projets d’énergies renouvelables

20 agences en France, soit plus de 600 collaborateurs et collaboratrices aux côtés des acteurs locaux

une production équivalente à la consommation de près de 2,7 millions d’habitant·es en électricité verte par an

une expertise complète, du développement à l’exploitation en passant par la maintenance


La connaissance des territoires et des partenariats de long terme

Interlocuteurs de terrain, les collaborateurs d’ENGIE Green privilégient, dès l’origine des projets, l’écoute et la concertation avec les territoires. Engagés aux côtés des acteurs locaux, de la prospection à l’exploitation des parcs, ils nouent des partenariats de long terme et soutiennent les initiatives locales en faveur du développement durable et de la transition énergétique.


Une expertise complète mobilisée à chaque étape du projet

ENGIE Green mobilise l’ensemble des expertises indispensables à la création et à l’exploitation des installations : cartographie, acoustique, biodiversité, génie électrique et mécanique, gestion de chantiers, supervision, exploitation/maintenance... Les équipes s’appuient sur le suivi rigoureux du Centre de Conduite des Energies Renouvelables, qui supervise 24h/24 les actifs éoliens et photovoltaïques du Groupe en France et en Europe. Ils mettent en place des procédés innovants pour améliorer en continu la performance des sites.


Des retombées économiques bénéficiant au développement des territoires

ENGIE Green recourt systématiquement aux entreprises locales pour la construction et l’entretien des sites. Des partenariats sont également conclus avec différentes associations pour le suivi et la protection de la biodiversité. Une démarche spécifique menée auprès des écoles et permet d’informer sur les métiers et les formations propres aux énergies renouvelables. Au-delà des recettes fiscales, les parcs participent ainsi au développement économique et social des communes et des régions.

Pionnier du financement citoyen de la transition énergétique, ENGIE Green développe différents modèles de financement participatif qui permettent d’associer pleinement les territoires aux projets. Parmi les exemples les plus récents, on notera en 2017 le succès des campagnes de crowdfunding réalisées sur la plateforme Enerfip pour les parcs solaires de Montane Nord en Corrèze et de Mitra dans le Gard. L’objectif : permettre aux citoyen·nes de participer concrètement à l’essor des énergies renouvelables dans leur région.

 

EN SAVOIR PLUS SUR ENGIE GREEN

 

LE SIGEIF, syndicat d'énergie EN ÎLE-DE-FRANCE

Le Sigeif assure une mission de service public pour l’organisation et le contrôle de l’acheminement de l’énergie en Île-de-France. Il fédère 184 collectivités adhérant à la compétence gaz (5,5 millions d’habitants), dont 63 adhèrent également à la compétence électricité. Par ailleurs, il coordonne un groupement d’achat de gaz et de services d’efficacité énergétique pour le compte de 475 membres.

Pionnier de la mobilité durable (GNV et électrique), il s’engage aujourd’hui dans la production de biogaz et d’électricité verte. D’autorité organisatrice de la distribution du gaz et de l’électricité, le Sigeif est véritablement devenu aujourd’hui un syndicat d’énergie.


GARANTIR LA BONNE EXÉCUTION DES CONTRATS DE CONCESSION

Pour améliorer en permanence la qualité d’acheminement du gaz et de l’électricité, le Sigeif contrôle et évalue la bonne exécution des missions confiées aux concessionnaires GRDF, Enedis et EDF Commerce.

CONTRÔLE DE LA CONCESSION GAZ

À la fin 2019, le linéaire des canalisations de gaz naturel desservant les 184 collectivités membres du Sigeif s’élevait à 9 435 km, soit près de 5 % du réseau national.

CONTRÔLE DE LA CONCESSION ÉLECTRICITÉ 

Long de 5 147 km, le réseau basse tension se divise en trois : les canalisations souterraines (75 %), les lignes aériennes en fils conducteurs nus (10,5 %) et les lignes aériennes en torsadé (14,3 %). En 2019, le réseau basse tension - ou BT - s’est accru de 32,6 km.


Veiller à la sécurité et au respect de l’environnement

En participant à la modernisation de l’éclairage public et en procédant à l’enfouissement des lignes aériennes électriques basse tension, le Sigeif sécurise et améliore durablement l’environnement dans les villes.

ENFOUISSEMENT DES RÉSEAUX

En 2019, le Syndicat a conduit 41 opérations d’enfouissement, les finançant à hauteur de plus de 40% de leur montant hors taxes, déduction faite de la participation du concessionnaire. 55 autres opérations ont été programmées (17,2 km de lignes déposées), pour un investissement total d’environ 8,5 millions d’euros.

QUALITÉ DE L’ÉCLAIRAGE 

Le Sigeif contribue à la modernisation et à la sobriété énergétique de l’éclairage public, pour ses 63 collectivités adhérant à la compétence électricité. En 2019, son concours s’est élevé à 1,75 million d’euros et a concerné 58 communes, soit 90% des adhérents. Cette somme correspond à 17,8% du montant hors taxes des travaux mandatés en 2016, soit 9,8 millions d’euros, contre 10,9 millions durant l’exercice précédent.


Accompagner les collectivités vers une transition énergétique réussie

Pour aider les communes à optimiser leur facture d’énergie, le Sigeif met à leur disposition des outils adaptés à la connaissance de leur patrimoine, la maîtrise de leur consommation énergétique, et apporte un appui financier à la prise de décision ou à l’acquisition d’équipements performants.

LA VALORISATION DES CEE

Le Sigeif accompagne les EPCI dans l’élaboration de leur PCAET, ainsi que dans le suivi et la mise en œuvre de leurs actions. Trois territoires, représentant une population de 300 000 habitants, se sont engagés dans cette démarche avec le Sigeif.

Avec le soutien de l’ADEME, le Sigeif propose gracieusement à ses communes adhérentes de moins de 10 000 habitants un dispositif leur permettant de mettre en place une politique énergétique maîtrisée de leur patrimoine. Une trentaine de communes ont déjà adopté ce dispositif.

ACHAT GROUPÉ DE GAZ

L’intracting, mécanisme déjà mis en œuvre à l’étranger, permet de financer des travaux d’efficacité énergétique grâce aux économies réalisées du fait de ces travaux. Dans le cadre du groupement de commandes gaz qu’il pilote, le Syndicat procède au renouvellement des marchés tous les trois ans. Durant la période de fourniture (juillet 2019 – juin 2022), les consommations des 475 membres sont évaluées à près de 3 TWh annuels, pour un montant d’environ 150 millions d’euros par an, répartis dans plus de 11 000 sites.


Produire localement des énergies renouvelables

FERME PHOTOVOLTAÏQUE DE MARCOUSSIS : UN PROJET EMBLÉMATIQUE POUR L’ÎLE-DE-FRANCE

L’UNITÉ DE MÉTHANISATION DEGENNEVILLIERS : UN FORMIDABLE PROJET D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE


LE SIGEIF EST ENGAGÉ DANS LE développement de la mobilité durable

Le gaz naturel véhicule (GNV) s’impose aujourd’hui comme une alternative crédible au diesel, notamment pour les flottes de poids lourds et d’utilitaires pour lesquels il n’y a pas encore de solution électrique satisfaisante.

TROIS NOUVELLES STATIONS GNV/BIO-GNV ONT ÉTÉ OUVERTES EN 2019

En avril 2019, Sigeif Mobilités a élargi son objet à la création d’infrastructures de recharge électrique et en hydrogène pour véhicules.

ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE

LE SIGEIF PREND EN CHARGE 100 % DU FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE

EN 2020 :  100 BORNES MISES EN SERVICE

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE SIGEIF

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.

Commentaire laissé par Patrick O. le 07/04/2021 à 22h13

Bonjour
Ce projet est-il éligible à la réduction MADELIN ?
Patrick

Réponse par un administrateur le 08/04/2021 à 09h01

Bonjour Patrick,

Voici l'article concernant la loi Madelin que vous trouverez sur le support enerfip : support.enerfip.fr

La souscription directe au capital d’une entreprise non cotée sur un marché réglementé, donne droit à une réduction d’Impôt sur le Revenu (IR) égale à 18% des versements effectués au cours de l’année d’imposition. À la condition de conserver les titres souscrits pendant 5 ans. La limite annuelle des versements s’élève à 50.000 euros pour une personne seule (soit 9.000 euros de réduction) et 100 000 euros pour un couple (marié ou pacsé).

Ce dispositif est par ailleurs soumis au plafonnement global des niches fiscales et ne peut être cumulée avec un investissement en PEA ou PEA-PME.

Les PME pouvant bénéficier de cet avantage fiscal doivent remplir les critères suivants :

Etre une PME de moins de 5 ans ayant son siège social en France (ou dans EEE),
Exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole,
Etre en phase d’amorçage, démarrage ou d’expansion,
Ne pas être en difficultés financières,
Etre soumise à l’impôt sur les sociétés (IS),
Avoir moins de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires,
Ne pas être cotée en bourse,
Employer entre 2 (ou 1 s’il s’agit d’une entreprise artisanale) et 50 salariés à la date de clôture de l’exercice suivant la souscription,
Ne pas accorder de garantie en capital à ses associés ou actionnaires en contrepartie de leurs souscriptions.
Pour déduire une partie de votre investissement de votre Impôt sur le Revenu (IR), il vous suffit, au moment de la souscription des titres sur Enerfip, de faire le choix « IR ».

Engie Green n'était pas considérée comme une PME, ce projet n'est pas éligible.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Utilisateur Enerfip le 29/03/2021 à 11h20

Bonjour ,

Ou en est concrètement le projet en terme de phase de construction ? Savez vous si le délais de mise en service pour Septembre 2021 est maintenu ?

Réponse par un administrateur le 29/03/2021 à 11h57

Bonjour,

La mise en service pour septembre est maintenue. Les travaux ont commencé, et aux dernières nouvelles, ils en sont à la pose des structures.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Aurelien C. le 28/03/2021 à 13h26

Bonjour,
Pourriez-vous s'il vous plait préciser l'origine des panneaux photovoltaïques? (France, Europe, Asie)

Réponse par un administrateur le 29/03/2021 à 11h58

Bonjour Aurélien,

Les panneaux sont des DMEG 350 et 345 W.
Pauline

Commentaire laissé par Matthieu C. le 25/03/2021 à 13h35

Bonjour,
Une remarque générale qui ne concerne pas que ce projet, mais l'ensemble de ceux proposés sur la plateforme en France.
Je suis gêné par les chiffres de CO2 évités par la centrale photovoltaïque, car basé sur l'hypothèse que la production PV va remplacer de la production électrique issue de charbon - ce qui n'est pas le cas en France.
L'ADEME (base carbone) indique les valeurs suivantes :
- Emissions mix électrique France moyen 2020 : 0.0599 tonnes-CO2/MWh
- Emissions production PV France (liée à la fabrication des panneaux essentiellement) : 0.055 tonnes-CO2/MWh
Ainsi la centrale de Marcoussis avec sa production de 22 000 MWh par an n'éviterait réellement que 108 tonnes-CO2/an, bien loin des 21 692 tonnes évoquées !

Bien qu'étant moi-même partisan de davantage d'EnR, je pense qu'il faut rester rigoureux sur les chiffres annoncés. On pourrait plutôt évoquer que cette centrale va contribuer à atteindre nos cibles d'énergies renouvelables et à diversifier nos sources d'approvisionnement électrique.

Réponse par un administrateur le 29/03/2021 à 12h02

Bonjour Matthieu,

Merci pour vos remarques.
Nos chiffres, comme précisés, se réfèrent aux centrales à charbon qui représentent encore 2% du mix-énergétique français.
Je fais remonter vos remarques. Nous allons les étudier.
Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Patrick L. le 24/03/2021 à 16h20

Bonjour. Que se passe-t-il si la collecte n'atteint pas le seuil de réussite ?

Réponse par un administrateur le 25/03/2021 à 10h27

Bonjour Patrick,

Vous serez remboursé sur votre livret, la collecte sera réputée échouée. Une fois les fonds sur le livret, vous pourrez les récupérer sans frais sur votre compte courant ou les investir dans un autre projet.

Pauline

Commentaire laissé par Alexis F. le 24/03/2021 à 11h06

Bonjour, je ne trouve pas la liste des villes éligibles appartenant à la communauté d’Agglomération de Paris-Saclay.
Mon alarme est programmée pour le 28/03 ;)

Réponse par un administrateur le 25/03/2021 à 10h29

Bonjour Alexis,

Vous trouverez la liste des communes sur ce site : www.paris-saclay.com sur la première page.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Jean Claude C. le 02/03/2021 à 20h32

Un taux inférieur de 0.5 point par rapport aux offres consultables sur votre site m'interpelle.
Sur le territoire d'Île-de-France, il n'y a pas pléthore de projets. Envisager une participation citoyenne exemplaire aurait pu être au rendez-vous Je ne comprends pas la "décote" qui accompagne ce beau projet et m'interroge in fine sur le véritable gagnant des 3€ du MWh.

Réponse par un administrateur le 03/03/2021 à 17h21

Bonjour Jean-Claude,

Le taux de 4,5% est en corrélation avec la qualité de signature du porteur de projet. C'est pour cette raison que le taux est légèrement inférieur au taux généralement proposé sur la plateforme.

Bien cordialement,

Valérie

Commentaire laissé par Thibault F. le 02/03/2021 à 14h50

Bonjour,
Est-ce-que ce projet sera ouvert par la suite à la France ?

Réponse par un administrateur le 02/03/2021 à 16h49

Bonjour Thibault,

Merci pour votre question.

Ce projet est lauréat de l'appel d'offre émis par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE). Le cahier des charges de cet appel d'offre est strict : ne peuvent investir que les personnes résidents dans le département du lieu d'implantation du projet et des départements limitrophes.

Une ouverture national est donc impossible.

Je reste à votre disposition pour toute question.

Bien cordialement,

Valérie

Commentaire laissé par Patrick L. le 09/02/2021 à 14h14

Bonjour,
Quelles sont les conditions propres à cette collecte par émission d'actions ?
Notamment : montant minimum et maximum par personne ?
D'autre part notre municipalité communique sur des actions avec un taux de rentabilité de 4,5% sur 3,5 années : peut-on parler de rentabilité assurée pour un produit financier de type action, par nature soumis aux fluctuations du marché ?
Merci de votre retour
Patrick LE MENS

Réponse par un administrateur le 12/03/2021 à 13h02

Bonjour Gérard,

Tout à fait, l'ouverture se fera le dimanche 28 mars.

Concernant la fiscalité des plus-value, je vous invite à consulter cet article qui répondra je pense à vos quesitons : https://enerfip.fr/placer-son-argent/investissement-solaire/marcoussis (et oui, je vous confirme que c'est le prélèvement forfaitaire unique qui s'applique).

Bien cordialement,
Pauline

Réponse par Gérard M. le 12/03/2021 à 00h24

Attention, l'ouverture maximale le 28 mars, ce sera un dimanche ! (c'est bien cela ?)
Pour les actions rachetables un certain taux, cela existe même sur des prêts immobiliers sur d'autres plate-formes, pas ouî dire de problèmes particuliers, pouvez-vous cependant en préciser la fiscalité des plus values si elle est différente des prêts (30% répartis en 11,8% IR et 17,2% CSG) ?
Merci à vous

Réponse par un administrateur le 10/02/2021 à 10h58

Bonjour Patrick,

Merci pour vos questions.
La collecte n'étant pas encore lancée, les informations relatives à la levée de fond de sont pas encore accessibles. Je peux néanmoins vous dire que le minimum d'investissement sera de 10€, le maximum n'est pas encore arrêté, je vous laisse patienter jusqu'à l'ouverture de la collecte pour découvrir cette information.
Sur les collectes en actions, la rentabilité est assurée par le pacte d'associés qui vous engage à vendre vos titres à une période donnée et engage le porteur de projet à acheter les titre à la même période avec une plus-value fixée dans le pacte d'associé. Il n'y a donc aucune fluctuations dûe au marché.

J'espère avoir répondu à votre question. N'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.
Bien cordialement,
Pauline



Assistance