UNE COLLECTE RÉSERVÉE !

 

Conformément aux dispositions concernant les projets lauréats de l’appel d’offres CRE 4, le financement participatif est réservé aux habitants du département d'implantation du projet et de ses départements limitrophes.

En construction

Photovoltaïque

Obligations convertibles

Halle des SportsInvestissez votre épargne dans une centrale solaire en ombrières dans le département de la Haute Corse (2B) !

Taux d'intéret fixe*6%/an
Durée du prêt4 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max0 €Variable
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

320 000 € Plafond

100% Collecté

320 000 € Objectif


Être rappelé


Avantages

  • Un projet lauréat à l'appel d'offres CRE 4 en zones non interconnectées
  • Un contrat d'achat pérenne sur 20 ans auprès d'EDF qui apporte une visibilité du chiffre d'affaires sur le long terme
  • Une installation respectueuse de l'environnement et co-construite avec les acteurs locaux
  • Une technologie mature

Risques

  • Risques de pertes en capital
  • Risques juridiques, fiscaux et réglementaires
  • Risques accidentelles par risques naturels
  • Risques techniques

Frais

Les données du porteur de projet

Production annuelle 1 408 000 kWh

UN PROJET D'OMBRIÈRES PHOTOVOLTAÏQUES EN COURS DE CONSTRUCTION 

Développeur et producteur indépendant d’actifs d’énergies renouvelables, LANGA INTERNATIONAL a souhaité proposer aux citoyens de financer la construction d'un de ses projets, qui consiste en l’installation d’ombrières photovoltaïques de parking accompagnées d’un système de stockage de l’électricité, ainsi que de la pose de panneaux solaires en toiture de l’abri existant du boulodrome. Ce projet est en cours de construction, c’est-à-dire qu’il possède toutes ses autorisations administratives, à savoir un permis de construire, une offre de raccordement et un tarif d'achat sécurisé.

Située dans le département de la Haute Corse, l’installation photovoltaïque de la Halle des Sports produira environ 1 482 000 kWh par an*. C’est l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 214 personnes**, soit plus de 6% de la consommation électrique totale de Borgo, commune d'implantation du projet.

Ce projet est lauréat de l’appel d’offres national de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en matière d'empreinte carbone. En déposant son dossier de candidature, LANGA INTERNATIONAL s’est engagée à mettre en œuvre un financement citoyen sur le projet, dans les conditions définies par le cahier des charges de l’appel d'offres.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)

POURQUOI INVESTIR ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, LANGA INTERNATIONAL souhaite associer les citoyens à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans le projet d’ombrières photovoltaïques de la Halle des Sports.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, LANGA INTERNATIONAL entend redistribuer sur le territoire d’implantation une partie des richesses produites par l’installation photovoltaïque, afin que les habitants puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est l’opportunité pour chaque citoyenne et citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

La construction des ombrières photovoltaïques de la Halle des Sports, ainsi que leur raccordement au réseau, nécessitent un investissement total de 2 222 900 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production de plus de 667 kWh par an, soit l'équivalent de près de 10% de la totalité de vos besoins électriques annuels.

La loi de transition énergétique du 17 août 2015 a défini que, d'ici à 2030, 32% de l’énergie consommée par la France devait être produite grâce aux énergies renouvelables. C’est un objectif ambitieux, car cette part n’est aujourd'hui que de 16% ! Pour l'atteindre, il va nous falloir investir 124,5 milliards d'euros. Ça paraît énorme, mais il faut savoir que le montant total de l’épargne des Français s’élève à 5 000 milliards d'euros. Cet investissement équivaut donc à seulement 2,6% de notre épargne !

 

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

UNE COLLECTE RÉSERVÉE AUX HABITANTS DE DEUX DÉPARTEMENTS

Dans le cadre de l’appel d’offres national 4 de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), dont le projet d'ombrières photovoltaïques de la Halle des Sports a été désigné lauréat, LANGA INTERNATIONAL souhaite procéder à une émission d’obligations convertibles en actions auprès des citoyennes et citoyens, pour un montant total de 320 000 €.

Conformément aux dispositions du cahier des charges de la CRE, la collecte est réservée aux habitants du département d'implantation du projet et de ses départements limitrophes : Haute-Corse (2B) et Corse-du-Sud (2A).

La mise en place d'un tel financement citoyen va permettre aux projets d'obtenir une bonification tarifaire de 3€ par MWh produit. Autrement dit, chaque kWh produit par ce projet sera acheté par EDF 0,3 centimes d'euro plus cher que si le porteur de projet avait choisi de ne pas faire de financement participatif.

En tant que lauréat CRE, ce projet bénéficie d’un tarif d’achat de l’électricité sécurisé par EDF sur 20 ans.

 

LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES EN ACTIONS, UNE SÛRETÉ POUR LES INVESTISSEURS

La conversion des obligations en actions en cas de retard ou non-paiement des échéances constitue une sûreté pour les investisseur·e·s. En effet, si les investisseurs ne perçoivent pas leurs intérêts ou leurs remboursements aux échéances prévues, ils deviendront actionnaires de la société qui détient le projet, et seront alors propriétaires des ombrières photovoltaïques de la Halle des Sports. Cette possibilité de conversion est une sûreté importante, car la valeur de ce projet, une fois construit, est bien supérieure au montant total prêté.

 

OMBRIÈRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE BORGO 

Lancé en juin 2015, le projet consiste en la construction d’ombrières photovoltaïques sur le parking de la Halle des Sports, accompagnées d’un système de stockage de l’électricité sous forme de batteries. Il comprend également l’installation de panneaux photovoltaïques sur l’abri existant du boulodrome.

La Haute Corse est un territoire qui dispose d’un potentiel substantiel de développement pour la filière photovoltaïque et d’un gisement solaire suffisant pour permettre l’installation de centrales dans des conditions efficaces de production. La réalisation de ce projet participera à la mise en valeur de la ressource solaire et appuiera la volonté de la ville quant à l'émergence d'une production d'énergie durable et respectueuse de l'environnement.

Les effets d’un tel projet sur le contexte énergétique et économique local sont bien évidemment très positifs. Il contribuera à l’accroissement de la production d’énergies renouvelables localement, à la valorisation d'espaces aujourd'hui urbanisés, tout en améliorant le confort des usagers.

 

DEUX PARCELLES SITUÉES DANS UNE ZONE ARTIFICIALISÉE

Les installations photovoltaïques seront localisées sur deux parcelles de la Halle des Sports totalisant 5 hectares. Les terrains sont sécurisés par un permis de construire, obtenu en septembre 2015.

Des études techniques et environnementales ont été réalisées en août 2015 par des expertises externes, afin de permettre la conception d’un projet de moindre impact sur l’environnement. La zone d’implantation se situe sur un parking, site déjà artificialisé et en dehors de milieux naturels protégés.

 

 

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Le projet disposera d’une puissance totale installée de 1 156 kWc. Les études estiment une production d'environ 1 482 000 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 214 personnes**. Les installations photovoltaïques de la Halle des Sports produiront donc chaque année plus de 6% de la consommation électrique totale de la commune de Borgo.

Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 1 461 tonnes de CO2 chaque année***.

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Par simple effet Joule, ces transports occasionnent ce que l’on appelle les pertes en ligne. Au total, elles s'élèvent à plus de 11 500 000 000 kwh par an. C’est l’équivalent de 35% de la consommation d’électricité totale de la ville de Lyon qui sont donc perdus chaque année ! Sur enerfip.fr, les projets s’inscrivent dans une démarche de décentralisation de la production d’électricité, pour qu’elle soit produite en local, au plus près de là où elle est consommée.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

380 PLACES DE PARKING COUVERTES D’OMBRIÈRES PHOTOVOLTAÏQUES 

Au total, ce sont 3 400 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site :

la majorité des panneaux seront disposés sur 5 114 m2 d’ombrières, fabriquées en France, sur le parking de la Halle des Sports ;

les panneaux restants seront installés sur les 600 m2 de toiture de l'abri existant du boulodrome.

Le projet inclut également la mise en place d’un système de batteries de 1,998 MWh de la marque Tesla, pour le stockage de l’électricité. D'une hauteur de 2m20, elles seront installées dans un parc clôturé près du local technique.

Les travaux de construction des différentes installations devraient débuter en juillet 2020, pour une mise en service prévue en octobre 2020 et un début d'exploitation en novembre 2020. Le chantier durera environ 3 mois, et la réalisation des ombrières sera progressive, coordonnée avec la commune de Borgo de façon à maintenir un niveau minimum de places de parking disponibles.

 

L’APPEL D’OFFRES CRE 4 ZONES NON INTERCONNECTÉES  

FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE...

Afin de nous permettre d’atteindre, d'ici à 2030, l’objectif de produire 32% de notre consommation d’énergie grâce aux énergies renouvelables, l’État se devait de mettre en œuvre un cadre qui favorise le déploiement de ces énergies et les investissements massifs qui s'y rattachent, tout en garantissant leur compétitivité face aux énergies conventionnelles.

C'est par le biais d'appels d'offres lancés au niveau national que la Commission de Régulation de l'Énergie (CRE), autorité administrative rattachée au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire chargée de mettre en œuvre la politique énergétique de la France, a choisi d'impulser et d'accompagner cette dynamique.

La CRE a mis en place des règles qui visent à favoriser les projets présentant les tarifs les plus compétitifs. Le critère prépondérant de ces appels d’offres correspond donc au tarif d’achat, qui permet d'apprécier la capacité à concurrencer les énergies conventionnelles. Les autres critères sont relatifs à l'empreinte carbone et à la pertinence environnementale du terrain d'implantation.

L’appel d’offres pour installations solaires de grande puissance, dit appel d’offres CRE 4, a été lancé par la Commission de Régulation de l'Énergie en 2016, à destination des parcs photovoltaïques au sol, en toiture ou en ombrières de puissance comprise entre 500 kWc et 30 MWc. Il vise à attribuer en 3 ans un volume total de 4 GWc réparti en 6 appels d’offres distincts.

 

...ET PERMETTRE AUX CITOYENS DE SE MOBILISER POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DE NOS TERRITOIRES

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’Etat indiquait vouloir encourager l’investissement des citoyens et des collectivités sur les projets d’énergies renouvelables qui s'implantent sur leur territoire. Cette volonté s’est exprimée par la mise en place d'une bonification tarifaire du prix d'achat de l'électricité pour les lauréats des appels d’offres CRE qui s'engagent à ouvrir leur projet au financement participatif. L’application du bonus permet au projet d’être encore plus compétitif lors de sa candidature à l’appel d’offres, car le développeur peut alors demander un tarif d’achat de l'électricité plus bas.

L’objectif du bonus de la CRE ? Inciter les citoyens à participer à la transition énergétique de notre territoire en investissant dans ces projets d’énergies renouvelables, et bénéficier des retombées économiques d’une production locale et décarbonée !

Les conditions de cette participation citoyenne diffèrent selon les périodes d’appel d’offres. Le cahier des charges de l’appel d’offres CRE 4 Zones Non Interconnectées (ZNI) permet au développeur de bénéficier d’un bonus de 3€ par MWh sur son tarif d’achat s’il choisit de proposer une participation citoyenne sous la forme d’obligations convertibles. Dans ce cas, 40% des fonds propres nécessaires à la construction du projet doivent être amenés par les citoyens.

 

LE CAS PARTICULIER DES ZONES NON INTERCONNECTÉES

Corse, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion… l’isolement des ZNI empêche ou limite leur connexion au réseau d’électricité continental. Leurs caractéristiques géographiques - ainsi que les contraintes logistiques associées - limitent quant à elles la taille des outils de production, ce qui engendre des coûts de production bien plus élevés, jusqu’à deux fois plus importants qu’en France métropolitaine continentale.

Contrairement au continent, les ZNI ne bénéficient pas de connexions aux territoires limitrophes pour échanger de l’électricité en cas de besoin - à une exception près, la Corse, connectée à la Sardaigne et l'Italie continentale. Toute l'électricité consommée doit donc être produite sur place, et les ZNI doivent assurer un équilibre permanent entre leur production d’énergie et leur consommation.

Le projet des ombrières photovoltaïques de la Halle des Sports est lauréat de l’appel d’offres de 2016 portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations photovoltaïque de puissance supérieure à 100 kWc avec dispositif de stockage, situées dans les zones non interconnectées.

Le développement du stockage apparaît comme une solution forte pour réduire les coûts de production dans les ZNI, et s’avère particulièrement pertinent pour la gestion en circuit fermé des variations de consommation et de production. Stocker l'électricité permet également de gérer l'intermittence des énergies renouvelables, pour favoriser leur intégration dans le réseau électrique.

Ayant hérité de mix électriques très carbonés, les ZNI se sont dotés d’objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables. L’objectif des appels d’offres de la CRE sur ces territoire est donc de réconcilier la sécurité d’approvisionnement et la baisse des coûts avec le développement de projets d’énergies renouvelables, en adéquation avec les objectifs de transition énergétique.

 

L'ÉNERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE 

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

QUE FAIRE DES PANNEAUX SOLAIRES EN FIN DE VIE ?

Contrairement aux idées reçues, environ 96%* des matériaux composant les panneaux photovoltaïques sont recyclables et réintègrent le circuit des composants photovoltaïques.

En France, depuis août 2014, la gestion de la fin de vie des panneaux photovoltaïques est une obligation légale. Fabricants, importateurs et revendeurs sont tenus de reprendre gratuitement ces panneaux en fin de vie. Ils sont également tenus de financer le traitement et la collecte de ces déchets, par le biais d’une éco-participation sur chaque nouveau capteur photovoltaïque vendu.

Créée en 2007, l'association PV CYCLE organise dans toute l'Europe la récupération, le traitement et le recyclage des modules photovoltaïques en fin de vie. Début juillet 2018, s’est également ouverte la première usine de recyclage en France à Rousset, dans les Bouches-du-Rhône.

*pour les panneaux photovoltaïques en silicium (source PVCYCLE)

PRODUCTEUR INDÉPENDANT D'ÉNERGIES RENOUVELABLES À L’INTERNATIONAL

UNE ENTREPRISE FONDÉE EN 2017 DANS LE PROLONGEMENT DE LANGA FRANCE

LANGA FRANCE, producteur d’énergie indépendant fondé en 2008, est spécialisée dans le développement, la construction et l’exploitation de centrales d’énergie renouvelable - notamment solaire, éolienne, biomasse et biogaz - en France. Jusqu'en 2017, les activités internationationales étaient intégrées à LANGA FRANCE.

En 2017, afin de saisir les opportunités d’un secteur mondial en pleine croissance dans les énergies renouvelables, les actionnaires historiques de LANGA FRANCE fondent LANGA INTERNATIONAL.

 

UNE SOCIÉTÉ SPÉCIALISÉE DANS LE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS D'ÉNERGIE RENOUVELABLE A L'INTERNATIONAL

LANGA INTERNATIONAL est une société spécialisée dans la production d’énergie renouvelable, maîtrisant l’ensemble des étapes de la chaîne de valeur, depuis la phase de développement des projets jusqu’à leur exploitation. S’appuyant sur un savoir-faire développé en France, elle cible les pays à fort potentiel solaire, éolien et hydraulique.

LANGA INTERNATIONAL a deux missions :

co-développer des projets d’énergies renouvelables avec des partenaires locaux bien implantés, afin de vendre des projets prêts à construire ;

suivre des opportunités d’investissements, en finançant certains projets ayant un potentiel élevé.

 

LANGA INTERNATIONAL EN QUELQUES CHIFFRES

La société détient plus de 1 660 MWc de projets d’énergies renouvelables - en service ou en développement - dans 14 pays :

AMÉRIQUE DU SUD | En 2016, elle initie avec des développeurs locaux bien établis plus de 1,5 GWc de projets, aujourd'hui en phase avancée de développement. Au Chili, elle met en service en 2018 sa première centrale de 3,5 MWc en PMGD - Pequeños Medios de Generación Distribuida. Elle y détient également 22 MWc de projet prêts à construire et 123 MWc en développement. En Colombie, elle a co-développé 1,2 GWc de projets photovoltaïques. Au Brésil, elle prévoit de prendre part au prochain appel d’offres avec 300 MWc de projets.

ASIE DU SUD-EST | En 2017, elle prend une part majoritaire dans la société LYS ENERGY, développeur basé à Singapour et spécialisé dans le développement de toitures en autoconsommation pour des gros clients industriels. LYS ENERGY détient 12 MWc de projets en exploitation et 10 MWc de projets prêts à construire, et développe également 45 MWc de toitures solaires.

TURQUIE | Depuis 2017, elle a mis en service 2,5 MWc de projets en Turquie, et envisage une participation à l’appel d’offres 2020.

ITALIE | En 2019, elle a mis en service 40 MWc de projets éoliens lauréats de l’appel d’offres italien au moyen d'une joint-venture avec BELENERGIA, qui a développé plus de 150 MWc en Europe.

HONGRIE | Elle participe à un appel d’offres aux côtés de RGREEN INVEST pour une puissance de 60 MWc.

CORSE | Depuis 2019, elle travaille au développement de 6 projets pour une puissance totale de 1,6 MWc.

Elle travaille également à des opportunités de développement en Espagne, au Cap Vert et dans les territoires français d’outre-mer.

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.



Assistance