Nous utilisons des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des Cookies afin de vous proposer un service adapté.

Enersol

Photovoltaïque
Obligations convertibles
En construction

Avec Enerfip et Amarenco, financez le développement de projets photovoltaïques dans le milieu agricole !

  Collecte terminée

------- Collectés

3 000 000 € Plafond

100% Collecté

500 000 € Objectif

Amarenco France

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
  • Taux d'intéret fixe*7%/an  
  • Durée du prêt3 ans 
  • AccessiblePEA-PME 
  • Investissement min10 € 
  • Investissement max3 000 000 € 
  • Valeur unitaire10 € 
  • Remboursementin fine
  • Versement des intérêtsannuel
  • Rang du financement participatifJunior
  • Participants889 éco-épargnants
Qui pouvait investir ?

Recevez les notifications d'ouverture des investissements sur Whatsapp !

En savoir plus

Avantages

  • Un acteur de premier plan, reconnu dans le monde du photovoltaïque
  • Un investissement sur 6 projets photovoltaïques distincts
  • Une sureté solide apportée par les obligations convertibles en actions
  • Des projets lauréats de l'appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie

Risques

  • Risques de perte totale ou partielle en capital
  • Risques juridiques et fiscaux
  • Risques réglementaires
  • Risques liés à la phase de construction des projets (absences ou retards de livraison, incidents)

Frais

6 PROJETS PHOTOVOLTAÏQUES PRÊTS A CONSTRUIRE

 

Spécialisée dans le développement, la construction et l’exploitation de parcs photovoltaïques en France, AMARENCO a souhaité proposer aux citoyens de financer 75% des fonds propres nécessaires à la construction de 6 de ses projets, qui consistent en l’installation de panneaux photovoltaïques en toitures de serres agricoles. Ces projets sont au stade prêt à construire, c’est-à-dire qu’ils possèdent un tarif d’achat sécurisé, un permis de construire et une offre de raccordement.

Situés dans le département des Pyrénées-Orientales, l’ensemble de ces installations photovoltaïques cumulées produiront à terme plus de 20 488 MWh par an*. C'est l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 2  952 personnes vivant en France**, soit près de 6% de la consommation électrique totale de la ville de Perpignan, préfecture du département.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)

POURQUOI INVESTIR ?

 

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, AMARENCO souhaite associer les citoyens à ses projets d'énergie renouvelable, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans 6 projets de serres agricoles photovoltaïques.

En permettant à tout un chacun de participer à ces projets, AMARENCO entend redistribuer sur les territoires d’implantation une partie des richesses qui seront à terme produites par les parcs photovoltaïques, afin que les citoyens puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le soleil.

C’est l’opportunité pour chaque citoyenne et citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

La construction des 6 serres agricoles photovoltaïques nécessite un investissement total de 18 697 751 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production de plus de 1 095 kWh par an, soit l'équivalent de près de 16% de la totalité de vos besoins électriques annuels.

 

La loi de transition énergétique du 17 août 2015 a défini que, d'ici à 2030, 32% de l’énergie consommée par la France devait être produite grâce aux énergies renouvelables. C’est un objectif ambitieux, car cette part n’est aujourd'hui que de 16% ! Pour l'atteindre, il va nous falloir investir 124,5 milliards d'euros. Ça paraît énorme, mais il faut savoir que le montant total de l’épargne des Français s’élève à 5 000 milliards d'euros. Cet investissement équivaut donc à seulement 2,6% de notre épargne !

 

LE FINANCEMENT CITOYEN, UNE NOUVELLE SOLUTION POUR FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS

Pour être en mesure de mener de front le développement d’un grand nombre de projets, AMARENCO peut s’appuyer sur des solutions de financement telles que la participation citoyenne. L'objectif de cette collecte est donc de lui permettre de bénéficier d’une avance de fonds propres pour financer les coûts de construction de ces projets.

Par l'intermédiaire de la société Holding Enersol, qui détient les sociétés projets, AMARENCO souhaite procéder à une émission d’obligations convertibles en actions auprès des citoyennes et citoyens, pour un montant total de 3 000 000 €. AMARENCO participera elle-même au financement des projets à hauteur de 1 000 000 €.

 

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

 

UN TAUX ATTRACTIF ACCOMPAGNÉ D’UNE PRIME DE NON-CONVERSION

Les conditions de cette participation offrent un taux d’intérêt très attractif en correspondance avec le risque inhérent au stade de développement des projets, qui sont en phase amont de construction, mais également avec le fait que les citoyens apportent la majorité des fonds propres des projets.

Le capital investi est rémunéré au taux d'intérêts brut annuel fixe par an indiqué dans le contrat d'émission pendant la durée de son placement. A partir de la première année révolue, tout ou partie du capital investi pourra être remboursé par anticipation. Les années qui suivront, le taux d'intérêts sera alors appliqué au capital restant dû.

Parallèlement à chaque remboursement de capital, anticipé ou final, une prime de non-conversion des obligations en actions avec effet rétroactif, appliquée par année échue, sera également versée.

Pour illustrer ce montage spécifique, vous trouverez ci-dessous un des nombreux exemples possibles des modalités de cette collecte. Il s'agit d'un cas de figure où une personne investit 10 000 €, et perçoit un remboursement partiel anticipé de 3 000 € au bout d'un an :

 

LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES EN ACTIONS, UNE GARANTIE SOLIDE POUR LES INVESTISSEURS

Au-delà du fait que l'investissement dans 6 projets de typologies et localisations différentes permet de diluer le risque, une garantie spécifique a également été prévue pour les investisseurs : la conversion des obligations en actions en cas de retard ou non-paiement des échéances.

En effet, si les investisseurs ne perçoivent pas leurs intérêts ou leur remboursement aux échéances prévues, ils deviendront actionnaires majoritaires de la société Holding Enersol qui détient les projets. Dans ce cas, les citoyens seront alors propriétaires des 6 projets de serres agricoles photovoltaïques. Cette possibilité de conversion est une garantie solide, car la valeur de ces projets, une fois construits, est bien supérieure au montant total prêté.

 

UNE COLLECTE OUVERTE A L’ENSEMBLE DES CITOYENNES ET CITOYENS

Les 6 projets sont lauréats de l’appel d’offres national 4 de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), qui vise à soutenir le développement des énergies renouvelables sur le territoire français en encourageant les projets les plus compétitifs et les plus responsables en matière d'empreinte carbone.

AMARENCO n’a toutefois pas souscrit au bonus proposé par la Commission de Régulation de l'Énergie dans le cadre de la mise en oeuvre d’un financement participatif, et les projets ne sont donc pas soumis aux exigences du cahier des charges de l’appel d’offres en termes de restrictions territoriales d’investissement. La collecte est donc ouverte à l'ensemble des citoyennes et citoyens.

En tant que lauréats CRE, ces projets bénéficient d’un tarif d’achat de l’électricité sécurisé par EDF sur 20 ans.

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES DE BAHO

 

27 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE BAHO

Installé depuis 1990 sur la commune de Baho, Christophe Fourty exploite à ce jour environ 30 hectares de vignes et 2 hectares d’abricots en agriculture conventionnelle. L’agriculteur a créé sa cave en 2004, et commercialise aujourd’hui son propre vin. La sécheresse qui sévit dans le département en 2016 occasionne une diminution de la production, et fragilise l’entreprise familiale.

Ce projet de serres photovoltaïques est une opportunité pour Christophe Fourty. Grâce à la vente de sa parcelle de vigne en fin de vie, située au lieu-dit La Murtrara, il va bénéficier d’une rentrée de trésorerie tout en gardant la possibilité de l’exploiter pendant 25 ans, ce qui lui permettra de sécuriser et consolider l’activité de son exploitation. Il va également pouvoir diversifier sa production en plantant 2 nouvelles variétés de raisins de table à l’intérieur des serres, ainsi qu’une nouvelle variété de raisin de cuve entre les serres, sur une surface estimée à 3 hectares. Ces nouvelles cultures seront certifiées BIO.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 27 serres photovoltaïques de Baho disposeront au total d’une puissance installée de 2 880 kWc. Les études estiment une production d'environ 4 253 760 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 613 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année plus de 39% de la consommation électrique totale de la commune de Baho (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 4 194 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

15 587 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 9 600 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 26 serres de culture (serres à damier), qui abriteront la production agricole, et 1 serre de type hangar (serre noire), qui servira au stockage du matériel et au conditionnement.

Le permis de construire a été obtenu en juin 2019. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en février 2021, pour un début d'exploitation en mars 2021.

 

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES D'ILLE-SUR-TÊT

 

14 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE D'ILLE-SUR-TÊT

Installée depuis 1999 sur la commune d’Ille-sur-Têt, l’E.A.R.L. Ballaguer est une exploitation familiale à dominante arboricole, certifiée agriculture BIO depuis 7 ans. Il y a 3 ans, du fait d’une contamination des pêchers par la sharka, une maladie virale qui affecte le rendement de la récolte en rendant les fruits impropres à la consommation, l’entreprise se diversifie en maraîchage. Elle exploite aujourd’hui 7 hectares en maraîchage de plein champ (brocoli, fenouil et chou chinois) et 4,5 hectares en arboriculture (pêches et cerises), et commercialise également des paniers BIO.

Afin de sécuriser son chiffre d’affaires et de pallier à la diminution forcée de la production de pêches, l’E.A.R.L. Ballaguer a souhaité diversifier ses cultures maraîchères au moyen de serres photovoltaïques. La parcelle concernée, sur laquelle se trouvent également le siège de l’exploitation et la maison familiale, est localisée au lieu-dit Camp Carder. Propriété de l’exploitation, elle était constituée de cultures de pêches, arrachées après la récolte de 2017 à cause du fort pourcentage d’arbres contaminés. Les serres photovoltaïques lui permettront de planter 0,8 hectares de légumes certifiés BIO (tomate, concombre, aubergine, poivron, fenouil et chou rave) en complément au maraîchage de plein champ.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 14 serres photovoltaïques d'Ille-sur-Têt disposeront au total d’une puissance installée de 1 410 kWc. Les études estiment une production d'environ 2 078 340 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 300 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année plus de 10% de la consommation électrique totale de la commune d'Ille-sur-Têt (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 2 050 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

8 048 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 4 893 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 13 serres de culture (serres à damier ou plein soleil), qui abriteront la production agricole, et 1 serre de type hangar (serre noire), qui servira au stockage du matériel et au conditionnement.

Le permis de construire a été obtenu en mars 2018. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en mai 2020, pour un début d'exploitation en mars 2021.

 

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES DE PÉZILLA MAS DE BLANES

 

27 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE PÉZILLA-LA-RIVIÈRE

Fondée il y a 18 ans, l’E.A.R.L. Pelras est spécialisée depuis 14 ans dans la production d’abricots. Elle en exploite 5 hectares jusqu’en 2017, puis augmente sa surface de production en effectuant une plantation de 6 hectares supplémentaires d’abricotiers sur une parcelle adjacente au terrain d’implantation du projet.

Afin de sécuriser une partie de son chiffre d’affaires et de consolider son activité, l’E.A.R.L. Pelras a souhaité diversifier ses cultures. En 2018, elle met sa parcelle du lieu-dit Mas de Blanes à disposition pour la construction de serres photovoltaïques. L’entreprise prévoit d’y planter 4 variétés de figuiers, une variété de cerisiers précoces et une variété de raisins de table, toutes certifiées BIO. Une plantation d’abricotiers et d’agrumes sera également effectuée entre les serres.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 27 serres photovoltaïques de Pézilla Mas de Blanes disposeront au total d’une puissance installée de 2 880 kWc. Les études estiment une production d'environ 4 227 840 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 610 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année plus de 36% de la consommation électrique totale de la commune de Pézilla-la-Rivière (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 4 168 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

16 428 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 9 988 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 26 serres de culture (serres à damier ou plein soleil), qui abriteront la production agricole, et 1 serre de type hangar (serre noire), qui servira au stockage du matériel et au conditionnement.

Le permis de construire a été obtenu en juin 2019. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en juin 2020, pour un début d'exploitation en juillet 2021.

 

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES DE PÉZILLA TORRENTS

 

16 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE PÉZILLA-LA-RIVIÈRE

Installé depuis 1997 sur la commune de Pézilla-la-Rivière, l’E.A.R.L. La Taulerie exploite à ce jour 20 hectares de vignes en agriculture conventionnelle. Elle se diversifie en maraîchage biologique en 2006, exploitant aujourd’hui 2 hectares sous abris et 3 hectares de plein champ, et commercialise également des paniers BIO.

Afin d’éviter la surexploitation de son site de production principal, le projet de serres photovoltaïques permettra à l’entreprise de réaliser des rotations de cultures grâce à un site de production supplémentaire proche, facile d’accès et bien équipé. Localisé au lieu-dit Les Torrents, à proximité du siège de l’exploitation, le terrain d’implantation du projet permettra de réaliser une culture d’hiver (salades et fenouil) et une culture d’été (tomates, aubergines, poivrons et concombres), en alternance avec le site de production principal. Cette disposition permettra de limiter la fatigue des sols et la multiplication des maladies fongiques.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 16 serres photovoltaïques de Pézilla Torrents disposeront au total d’une puissance installée de 1 994 kWc. Les études estiment une production d'environ 2 955 108 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 425 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année près de 26% de la consommation électrique totale de la commune de Pézilla-la-Rivière (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de près de 2 914 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

9 734 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 5 918 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 16 serres de culture (serres plein soleil), qui abriteront la production agricole.

Le permis de construire a été obtenu en septembre 2017. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en octobre 2020, pour un début d'exploitation en juillet 2021.

 

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES DE THÉZA

 

34 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE THÉZA

Créées en 1972, les Pépinières Coulié sont spécialisées dans la production de noyers greffés, de châtaigniers greffés et de végétaux ornementaux. Elle a souhaité augmenter son activité par la réalisation de greffage de noyers sous abris en complément de celle de plein champ. Le greffage sous serre a un fort atout agronomique puisque le noyer a besoin de chaleur mais également d’ombrage, le soleil direct étant néfaste pour les greffons.

Ce sont 2,18 hectares de noyers greffés en culture sous serre et 0,54 hectares en culture inter-serres qui seront plantés sur le site. L’offre des Pépinières Coulié se trouvera considérablement optimisée par la réalisation de ce projet, de par l’allongement de la période de production et l’augmentation du nombre de plants.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 34 serres photovoltaïques de Théza disposeront au total d’une puissance installée de 3 730 kWc. Les études estiment une production d'environ 5 527 860 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 796 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année plus de 100% de la consommation électrique totale de la commune de Théza (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 5 450 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

21 195 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 12 949 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 33 serres de culture (serres à damier), qui abriteront la production agricole, et 1 serre de type hangar (serre noire), qui servira au stockage du matériel et au conditionnement.

Le permis de construire a été obtenu en septembre 2017. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en décembre 2020, pour un début d'exploitation en avril 2021.

 

SERRES AGRICOLES PHOTOVOLTAÏQUES DE VILLENEUVE

 

10 SERRES PHOTOVOLTAÏQUES SUR LA COMMUNE DE VILLENEUVE-LA-RIVIÈRE

Installé sur la commune depuis 2004, Henri Jou exploite aujourd’hui 6 hectares en maraîchage (céleri, salades, fenouil et persil) et arboriculture (abricotiers et figuiers), entièrement certifiés BIO.

Ce projet de serres photovoltaïques au lieu-dit Costa de la Carriga est une opportunité pour Henri Jou. Afin de sécuriser son chiffre d’affaires et de consolider son activité, il prévoit de diversifier sa production en développant des cultures arboricoles sous abris (cerises). Céleri, fenouil et persil seront également cultivés dans une partie des serres, et 280 figuiers seront plantés en inter-serres.

UNE PRODUCTION D'ÉLECTRICITÉ RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Les 10 serres photovoltaïques de Villeneuve disposeront au total d’une puissance installée de 990 kWc. Les études estiment une production d'environ 1 445 400 kWh par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de plus de 208 personnes vivant en France**. Elles produiront donc chaque année plus de 23% de la consommation électrique totale de la commune de Villeneuve-la-Rivière (66). Cette production décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 1 425 tonnes de CO2 chaque année***.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (source RTE)

 

5 149 M² DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES EN TOITURES DE SERRES

Au total, ce sont 3 146 modules photovoltaïques qui seront installés sur le site. Ils seront répartis sur 9 serres de culture (serres à damier ou plein soleil), qui abriteront la production agricole, et 1 serre de type hangar (serre noire), qui servira au stockage du matériel et au conditionnement.

Le permis de construire a été obtenu en novembre 2019. La construction des serres photovoltaïques devrait débuter en septembre 2020, pour un début d'exploitation en décembre 2021.

 

Amarenco est un producteur indépendant d’énergie photovoltaïque de référence en France, en Irlande et à Oman. Avec plus de 2 000 projets d’infrastructures photovoltaïques réalisées, ils collaborent depuis plus d’une décennie avec les agriculteurs, collectivités, promoteurs immobiliers, industriels et entreprises commerciales pour concevoir, développer, financer, construire et exploiter des projets solaires de grande et moyenne envergure.

Société Irlandaise créée en 2008, Amarenco est aujourd'hui présente en France (siège à Lagrave, dans le Tarn), mais également de par le monde à Oman, Bastia, la Réunion et Mayotte, en Guadeloupe et en Guyane.

Pour Amarenco, la lutte contre le réchauffement climatique doit être menée sur tous les fronts. Le recours massif à l’énergie solaire photovoltaïque, et son intégration au cœur même de l’activité économique, est la clé de voute d’une vie durable sur notre précieuse planète. Pour atteindre cet objectif, Amarenco mène avec passion sa mission de concevoir, développer, financer, construire et exploiter des infrastructures photovoltaïques fournissant une énergie de base 100% propre et offrant des retours sur investissement stables sur le long terme.

Aujourd'hui, Amarenco est le plus grand développeur de projet en Irlande, et la meilleure entreprise irlandaise en France en étant n°1 des AO CRE toitures.

 

Les données du porteur de projet

Production annuelle 19 812 184 kWh