En développement

Innovation

Ympact 2Co-financez des opérations d'optimisation énergétique d’entreprises françaises !

Avantages

  • Participez à l’optimisation énergétique d’entreprises françaises pour réduire leur consommation d’énergie
  • Une solution de financement innovante et un chiffre d'affaire récurrent avec des contrats de 5 ans minimum
  • Un prêt obtenu avec la Nef (sans séniorité)
  • Des entreprise clientes en bonne santé financière, (évaluation une société de notation de crédit)
Les données du porteur du projet

Production annuelle 0 kWh

L’essentiel

QUATRE PROJETS D'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE OUVERTS AU FINANCEMENT CITOYEN !

L’énergie est responsable de presque 80 % des émissions de gaz à effet de serre. En optimisant les équipements et les usages, nous utilisons moins d’énergie et nous réduisons du même coup les émissions polluantes, protégeant ainsi l’environnement. La sécurité de l’approvisionnement en énergie se trouve également renforcée par la réduction de la consommation, et par la limitation des importations énergétiques. On estime également que le recours à l’efficacité énergétique permettrait d’économiser 150 milliards d’euros par an !

L’efficacité énergétique est donc un principe structurant de la transition énergétique, et les économies d’énergies qui pourraient être réalisées dans les entreprises sont souvent colossales. Ces opérations représentent une opportunité formidable pour la compétitivité des entreprises françaises et pour l’environnement.

C’est l’ambition d’Ympact de proposer aux entreprises ces solutions d’efficacité énergétique, sous la forme d’équipements industriels de froid, chaud, air, éclairage... mais aussi sous la forme de conseils de gestion énergétique à long terme, afin de leur permettre de réduire leur consommation énergétique et d’optimiser leurs rendements.

Après une première collecte réalisée avec succès sur enerfip en novembre 2018, qui concernait 6 projets d’efficacité énergétique pour un investissement total de plus de 250 000€, Ympact souhaite faire participer les citoyens au financement de 4 nouveaux projets d'efficacité énergétique de grande envergure au sein d’entreprises françaises.

Les projets

PROJETS 1 & 2 - BIGARREAUX DU SUD & TERISOL

Production, lavage, calibrage, conditionnement… les sociétés Bigarreaux du Sud et Terisol sont spécialisées dans le commerce de fruits et de légumes. Cette activité nécessite le stockage des denrées en chambres froides, qui sont des équipements très énergivores. Aujourd’hui, de nombreuses pistes d’optimisations énergétiques efficaces existent dans le domaine de la production du froid.

La première opération a pour but de remplacer le fluide frigorigène R 404 par du fluide R 290.

Le fluide frigorigène est le liquide qui permet de produire du froid, par compressions et détentes successives. Ce fonctionnement n’est pas spécifique aux chambres froides industrielles, c’est le même que celui de votre réfrigérateur !

Le fluide R 290, qui remplace le R 404, permet au groupe frigorifique d’avoir un bien meilleur rendement énergétique. Par conséquent, pour produire la même quantité de froid, on utilise moins d’énergie électrique.

Cette opération a un deuxième effet bénéfique important du point de vue de l’impact environnemental, car le R 290 a un indice GWP (Global Warming Potential) de 3,  soit plus de 1000 fois plus faible que celui du R404. Si, pour une raison ou une autre, une fuite de fluide devait se produire, l’effet de serre conséquent serait donc mille fois moindre.

La deuxième opération est d’installer un variateur de fréquence sur les compresseurs.

La troisième opération consiste à mettre en place une Haute Pression Flottante.

Les groupes froids sont généralement paramétrés pour un fonctionnement dans les conditions les plus difficiles, c’est-à-dire pour l’été, lorsque les températures extérieures sont élevées. Ces paramètres sont toutefois inappropriés en dehors des phases de températures élevées, c’est-à-dire au printemps, en automne et en hiver, et dégradent le rendement global annuel des groupes froids.

La mise en place d’une Haute Pression Flottante consiste en l’installation de sondes et d’automates électroniques permettant de piloter de manière intelligente le groupe froid, et d’adapter les réglages en temps réel en fonction de la variation des conditions météorologiques extérieures. Les gains énergétiques sont alors très importants, pour un investissement relativement faible.

PROJETS 3 & 4 - AIRIUS SIDÉRURGIE ÉCLAIRAGE & CHAUFFAGE

Airius est une société qui propose aux entreprises de réduire leur consommation énergétique :

- de chauffage, grâce à la déstratification, au pilotage intelligent, à l’automatisation de la fermeture des portes d’entrepôts…

- d’éclairage, grâce au remplacement de luminaires énergivores par des luminaires LED.

Les opérations concernent un entrepôt industriel qui stocke la production d’une usine sidérurgique.

La première opération, qui consistait en la mise en place de luminaires LED en remplacement des luminaires existants (fluo, sodium…), a permis de diviser par deux la consommation électrique de l’éclairage.

Afin d’éviter la corrosion de la marchandise stockée, l’entrepôt doit également être chauffé et l’humidité doit être maintenue en-dessous de certains seuils critiques.

La deuxième opération consiste donc à installer un pilotage automatisé du chauffage en fonction des conditions de température et d’humidité réelles, pour éviter de consommer du gaz lorsque ce n’est pas nécessaire.

La troisième opération est la mise en place de destratificateurs.

L’air chaud, plus léger que l’air froid, s’accumule sous les toits, tandis que l’air froid reste au sol. Or c’est au sol que la marchandise est stockée, et c’est donc au sol qu’il faut donc maintenir l’air au-dessus d’une certaine température pour éviter que l’humidité ne se condense sur les produits et ne les corrode. Cette stratification de l’air impose donc de surchauffer tout l’entrepôt pour s’assurer que la bonne température soit respectée au sol.

Les destratificateurs sont des ventilateurs placés dans l’entrepôt qui permettent d’homogénéiser la température de l’entrepôt en poussant vers le bas l’air chaud qui stagne au plafond.

Une deuxième conséquence en termes d’économies d’énergie vient du fait que sans déstratification, l’air chaud qui s’accumule sous la toiture froide engendre par conduction des pertes thermiques importantes. En homogénéisant l’air de l’entrepôt, les destratificateurs diminuent la température de l’air sous les toitures, et diminuent ainsi ces transferts thermiques.

L'efficacité énergétique

OPTIMISER LES ÉQUIPEMENTS ET LES USAGES POUR RÉDUIRE LA CONSOMMATION D'ÉNERGIE

L’efficacité énergétique désigne le rapport entre l’énergie utile produite par un équipement et l’énergie totale consommée pour le faire fonctionner. L’optimisation énergétique, c’est donc l’ensemble des technologies et pratiques qui permettent de diminuer la consommation d’énergie tout en conservant le même service final.

Les actions permettant une meilleure performance énergétique incluent :

- les actions d’amélioration de l’efficacité énergétique, comme par exemple l’utilisation d’équipements avec de meilleurs rendements, ou l’optimisation de la gestion de l’énergie centrée sur un pilotage automatisé en fonction de leurs usages et des conditions ;

- les actions portant sur l’usage énergétique, par exemple l’adaptation du besoin énergétique au service rendu, mais aussi la transformation du consommateur en consomm’acteur, c’est-à-dire un utilisateur particulier, informé et mobilisé, capable d’optimiser son confort tout en réalisant des économies d’énergie et, dans les années à venir, de produire sa propre énergie.

La France, et plus globalement l’Union européenne, sont confrontées à des défis sans précédent qui découlent de la raréfaction des ressources énergétiques, de l’augmentation des prix de l’énergie, de l’accélération du phénomène de précarité énergétique et de la nécessité de lutter contre le changement climatique et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’efficacité énergétique est un des principes fondateurs de la loi sur la transition énergétique. Son premier article dit en effet que “l’État veille, en particulier, à maîtriser la demande d’énergie et favoriser l’efficacité et la sobriété énergétiques”. Depuis 2007, l’Union européenne s’est en effet fixé comme objectifs, d’ici 2020, une réduction de 20 % des gaz à effet de serre, l’augmentation de la place des énergies renouvelables à 20 % et une réduction de la consommation d’énergie de 20 %. Si ces objectifs sont atteints, l’Union Européenne économisera 368 millions de tonnes d’équivalent pétrole d’énergie et 193 milliards d’euros.

Conformément aux objectifs européens de transition énergétique, la France établit donc chaque année un plan national d’action en matière d’efficacité énergétique. À travers le plan d’action rédigé en 2014, la France s’est fixé un double objectif pour réduire sa consommation d’énergie à l’horizon 2020 :

- la réduction de la quantité d’énergie livrée au consommateur ;

- la réduction des pertes d’énergie induites par la transformation et le transport de l’énergie, telles que le rendement d’une centrale électrique ou les pertes techniques d’électricité sur les réseaux.

L’efficacité énergétique est donc un levier essentiel de la transition énergétique française, qui permettrait d’éviter l’émission de 26,7 millions de tonnes de CO2 chaque année, ce qui équivaut à 7,5 % des 357 millions de tonnes émises chaque année. Le déploiement massif des solutions d’efficacité énergétique remplira donc une part importante des engagements de la France en matière de réduction de ses émissions de CO2.

L’efficacité énergétique permettra aussi aux consommateurs, dont le rôle est central, d’être moins sujets à la hausse tendancielle du coût de l’énergie par la réduction de leurs besoins et par la maîtrise de leur consommation.

Le passage à une économie utilisant plus efficacement l’énergie devrait également accélérer la diffusion de solutions technologiques innovantes et renforcer la compétitivité de l’industrie française et européenne, stimulant la croissance économique et créant des emplois de haute qualité dans plusieurs secteurs liés à l’efficacité énergétique.

Données énergétiques

DES ÉCONOMIES ÉNERGÉTIQUES DE GRANDE ENVERGURE

Ces 4 projets, dont les chantiers sont en cours, représentent déjà à eux seuls :

- une économie annuelle de 5 000 MWh thermiques et de 450 MWh électriques. C’est l’équivalent de la consommation énergétique de 400 foyers français.

- une économie annuelle de 1 200 tonnes de CO2. C’est l’équivalent de l’émission carbone de 10 000 000 km en voiture.

Les projets de Bigarreaux du Sud & Terisol devraient permettre d'économiser près de 3 000 MWh thermiques et de 250 MWh électriques par an.

Les projets d’Airius Sidérurgie Eclairage & Chauffage permettront d’économiser près de 2 000 MWh thermiques et de 200 MWh électriques par an.

Données techniques et financières

DES ENTREPRISES EN BONNE SANTÉ FINANCIÈRE

Les opérations d’optimisation énergétique du projet Ympact 2 nécessitent un investissement total de plus de 650 000 €.

Les entreprises Bigarreaux du Sud & Terisol sont notées du point de vue de leur santé financière respectivement 6/10 et 7/10 par Ellisphère, ce qui représente un risque crédit faible voire très faible.

L’entreprise Airius Sidérurgie est notée 8/10 par Ellisphère, et présente donc un risque crédit très faible.

Pourquoi investir ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, YMPACT souhaite associer les citoyens à son projet d’efficacité énergétique, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans le projet d’optimisation industrielle Ympact 2.

C’est l’opportunité pour chaque citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

YMPACT propose aux citoyens de contribuer au financement du projet à hauteur de 150 000 €. En moyenne sur ces 4 opérations, un investissement de 2 134 € dans ce projet permettra d’éviter l’équivalent de la consommation énergétique d’un foyer français pendant 10 ans !

Ympact est une jeune société innovante, basée près de Toulouse, à Gaillac dans le Tarn. Permettre aux entreprises de réduire leur facture énergétique, sans aucun investissement de leur part, ni en ressource financière, ni en ressource humaine, c’est l’ambition d’Ympact

Le principe du tiers investissement

Pour ce faire, Ympact mobilise des ressources financières tierces, pour exploiter avec l'industriel les gisements d'économie d'énergie parsemés dans son usine, dans son éclairage, sa chaudière vapeur, son réseau d'air comprimé,...Des gisements colossaux d’économie d’énergie dans les PME-PMI, nécessitant des investissements souvent très rentables, ne sont pas exploités, alors qu’ils représentent une opportunité pour la compétitivité des entreprises françaises ET pour l’environnement. Le métier d’Ympact, c’est de mettre autour de la table ces PME-PMI et ces investisseurs et leur fournir l’ensemble des outils techniques et contractuels permettant l’exploitation de ces gisements. Cela s’appelle le Tiers investissement dans l’Efficacité Énergétique

 

Les domaines d’intervention d’Ympact

 

Ympact propose aux entreprises des utilités industrielles (chaud, froid, air, éclairage…)  et des solutions d’efficacité énergétique sous la forme d’un service sur quelques années.

Nous nous associons pour cela  aux opérateurs de premier plan (frigoristes, éclairagistes, généralistes, mainteneurs industriels,…) qui assurent la fourniture l’installation et la maintenance des solutions. A l’intersection de l’ingénierie technique et financière, nous développons et finançons des opérations comprises entre 50k€ et 10M€ d’investissement.

En résumé

Ympact réalise l’investissement, paie donc l’opérateur qui mettra en œuvre la solution d’efficacité énergétique, et signe avec l’entreprise un contrat de service énergétique, au travers dulequel les conditions de partage des économies sont définies.

Historique

2015- 2016

Comprendre 

Cette première période a été employée à comprendre pourquoi ces opérations rentables ne voyaient pas le jour. Les fondateurs d'Ympact ont interrogé une cinquantaine d’acteurs (industriels , BE, Opérateurs, fabricants,…) pour comprendre les verrous de ce marché. Ils ont identifié 3 verrous

1.Le manque de financement interne des industriels à destination de ces optimisations énergétiques.
2.Le manque de confiance dans les économies potentielles à réaliser
3.Le manque de ressources pour développer, suivre la mise en œuvre et l’exploitation de ces opérations en interne.
Ils ont alors défini une approche destinée à faire sauter ces 3 freins au développement des opérations d’efficacité énergétique dans l’industrie.
2017-2018

Tester - Eprouver - Déployer

Ympact a ensuite développé son approche, ses contrats, sa structuration financière au travers d’un premier pool de projets, et a créé la société GreenWave Ympact, dédiée au financement des opérations. Le portefeuille de projets amorcés s’est ensuite développé rapidement,  et continue sa croissance, avec la participation d’établissement bancaires, de fonds institutionnels qui ont compris l’intérêt environnemental et économique de ce type d’opérations.

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.
Commentaire laissé par Emmanuel S. le 16/06/2019 à 10h17

Bonjour, avez vous une estimation de date pour le debut de la collecte pour ce projet ?

Réponse par un administrateur le 16/06/2019 à 11h41

Bonjour

Ce sera probablement ce mardi 18 juin à 12h30.