Nous utilisons des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des Cookies afin de vous proposer un service adapté.

Ecostock2

Innovation
Actions ordinaires
En développement

Devenez co-actionnaire d'une solution de stockage de chaleur innovante et compétitive !

  Collecte terminée

------- Collectés

375 000 € Plafond

100% Collecté

375 000 € Objectif

ECO TECH CERAM

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
  • Taux*10%/an  
  • Durée3,5 ans 
  • Taux de rentabilité internevariable Indicatif
  • AccessibleIR, PEA, PEA-PME 
  • Investissement min10 € 
  • Investissement max375 000 € 
  • Valeur unitaire7 € 
  • Participants238 éco-investisseurs
Qui pouvait investir ?

Recevez les notifications d'ouverture des investissements sur Whatsapp !

En savoir plus

Avantages

  • Lauréat des phases I et II du Concours Mondial de l'Innovation
  • Solution innovante du stockage et de la valorisation de chaleur
  • Marché porteur, faible concurrence des solutions conventionnelles
  • Association avec des scientifiques, des grandes écoles et des grands fabricants

Risques

  • Risques liés à l'innovation du projet
  • Risques liés à la création d'un nouveau marché
  • Risques liés à la nature précaire d'une jeune entreprise
  • Risques liés au passage en production des ECOSTOCK

Frais

 

 

Eco-Tech Ceram (ETC) est une entreprise française qui conçoit et réalise une solution innovante de stockage rentable et éco-efficace: l’EcoStock. 
L’ambition d’ETC est d’introduire cette technologie sur le marché international afin de favoriser le développement des énergies renouvelables et d’améliorer l’efficacité énergétique industrielle partout dans le monde. 

Suite au succès de la collecte « EcoStock 1 » qui a abouti à la réalisation du premier EcoStock de taille industrielle, ETC poursuit son développement en ouvrant une deuxième collecte, « EcoStock 2 ». Cet investissement participatif permettra :

- d’installer le premier EcoStock chez un industriel, de valider ses performances et de lancer le développement commercial à l’échelle nationale et internationale.

- de renforcer la solidité financière de l'entreprise et l'accès à des crédits bancaires : en marge de l'augmentation de capital et en cas de réussite, BPI France apportera une subvention de 250 000 € et une avance remboursable de ce même montant. 

Eco-Tech Ceram appelle toutes les entreprises, toutes les collectivités mais aussi tous les citoyens à participer à la mise en place cette filière industrielle stratégique. Ce développement s’accompagne de la pérennisation et la création d’emplois en France et à l’étranger.

 

Qu'est ce que l'EcoStock?

L'Ecostock s'apparente à une batterie de chaleur. Il se présente sous la forme d'un container maritime classique, isolé de l’intérieur, et contenant un stock de céramiques réfractaires* issues de l’économie circulaire et de la valorisation de déchets (brevet).

L’EcoStock s’inspire de solutions matures et robustes, en minimisant des coûts d’installation jusqu’alors prohibitifs pour une grande partie des industries.

L’optimisation des coûts s’appuie sur des avantages compétitifs majeurs : une conception modulaire, transportable et "plug and play" du dispositif.

L'EcoStock est simplement branché sur les sources de production d’énergie renouvelable ou de rejets de chaleur d'un processus de fabrication industriel.
Plusieurs EcoStock peuvent être branchés ensemble, de manière à adapter le stockage aux besoins du client.
L'énergie ainsi récupérée peut être :

- Réutilisée en interne pour le préchauffage des gaz et des matières, le chauffage des locaux, etc. Ainsi, l’usine diminue ses factures de consommation énergétique et ses rejets de CO2 ;

- Transportée dans un rayon d'une dizaine de kilomètres pour le chauffage de sites collectifs, l’alimentation de réseaux de chaleurs urbains, etc. Ainsi, l’usine réalise un bénéfice en vendant l’énergie et l’utilisateur dispose d’une énergie décarbonée et compétitve ;

- Convertie en électricité décarbonée et décentralisée.

 

Ce projet a reçu de nombreuses marques d'intérêts et distinctions, reconnaissant l’apport majeur de cette technologie : l’EcoStock crée une filière industrielle stratégique pour la croissance verte.
Les bénéfices générés sont multiples : 
- économiques, en réduisant les factures énergétiques ; 
- environnementaux, en recyclant des déchets et en limitant les émissions de CO2 ; 
- sociétaux, en créant des emplois qualifiés. 

▶︎ 2014 : Lauréat phase I du Concours Mondial de l'Innovation
▶︎ 2015 : Lauréat phase II du Concours Mondial de l'Innovation
▶︎ 2015 : Lauréat du Concours National tremplin Innov'Eco
▶︎ 2016 : Lauréat du Concours des Eco-entreprises
▶︎ 2016 : Lauréat du Concours Européen SME INSTRUMENT (H2020)
▶︎ 2016 : Lauréat du Concours Régional EDF PULSE LR
▶︎ 2016 : Trophée de l'innovation de la part d'Arcelor Mittal 

*Céramiques réfractaires: ce sont des matériaux qui résistent aux hautes températures.

 

DONNEES ECOLOGIQUES

D'une part, les industries rejettent plus de 20% de l’énergie qu’elles consomment sous forme de chaleur dans les fumées. Ces chaleurs dites « chaleurs fatales* » représentent 51 TWh/an** gaspillés en France, soit l’équivalent de la consommation annuelle de près d’un million de foyers. Au niveau mondial, ce sont plus de 2450 Mt/an*** de CO2 émis inutilement et 200 000 M€/an partis en fumée. Un seul EcoStock est en mesure de valoriser chaque jour 10 MWh, et ainsi éviter l’émission d’une tonne de CO2.

D'autre part, le développement massif des énergies renouvelables nécessite une solution de stockage qui pallie leur caractère intermittent : pour atteindre les 30% du mix énergétique en 2030, il est indispensable qu’elles puissent produire en heures de pointe. Il est donc nécessaire de stocker le surplus de production pour l’utiliser au moment souhaité : c'est ce que permet l'EcoStock.

De plus, les matériaux utilisés pour stocker la chaleur sont réalisés à partir de déchets industriels, valorisant ainsi des matières habituellement envoyées en décharge. Le gisement disponible est très important : chaque année, plus de 2000 Mt*** de déchets valorisables par ETC sont produits dans le monde, avec un coût de mise en décharge supérieur à 15 €/t.

Ainsi, Eco-Tech Ceram s'inscrit dans les objectifs fixés le 17 août 2015 par la Loi de la Transition Energétique pour le Croissance Verte (TECV) visant notamment pour 2030 une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre (GES) et une réduction de 30% de la consommation d’énergie fossile.  



*Chaleur Fatale : La chaleur fatale représente l'énergie provenant d'un site de production dont l'activité n'est justement pas la production de chaleur. La chaleur fatale est une énergie qui est le plus souvent perdue dans l'atmosphère si elle n'est pas récupérée ou valorisée. Exemple: fumées de chaudières, de fours, buées de séchoirs... Les solutions s'adressent aux secteurs industriels tels que la production d'acier, d'aluminium ou de matériaux de construction tels que des briques par exemple.

**TWh : Tera Wattheure, unité correspondant à 1 milliard de kWh

***Mt : Millions de tonnes

Eco-Tech Ceram (ETC) est une société d’ingénierie spécialisée dans le stockage thermique créée en 2014 par Antoine Meffre.

Antoine Meffre est un ingénieur en Science des Matériaux, qui a effectué sa thèse sur la mise au point de matériaux innovants pour le stockage thermique au laboratoire PROMES (CNRS / UPVD). Ces travaux ont été récompensés par le Prix Pollutec de l’ADEME et nommés Projet Phare de l’Agence Nationale de la Recherche.

Face aux excellents résultats obtenus et au fort potentiel des matériaux développés, Antoine Meffre a décidé de créer une start-up visant à industrialiser une solution innovante pour stocker l’énergie thermique. Fort de son expertise en stockage, complétée par l’appui d’une équipe spécialisée et de partenaires académiques et industriels, il a conçu un système complet de stockage thermique intégrant ces matériaux.

Pour commercialiser cette solution innovante, Antoine Meffre s’est allié à Patrick Lemaitre en 2016. De formation en Hautes Etudes d’Ingénieur, Patrick Lemaitre a une expérience de plus de 30 ans dans le management et la direction opérationnelle dans le secteur industriel. Il a travaillé pour de grandes entreprises françaises et internationales, et il a récemment apporté son savoir-faire pour le développement réussi d’une start-up. Sa connaissance pointue du secteur industriel est un atout majeur pour le développement d’ETC.

Aujourd’hui, l’équipe d’ETC est composée de 10 personnes dont 3 jeunes docteurs spécialistes du stockage et des matériaux, et elle est amenée à se développer rapidement.

ETC est doté d'une équipe complémentaire et du capital réseau suivant :

    

  

ETC a reçu le soutien de : 

 

 

ETC a reçu plusieurs marques d'intérêts de la part de nombreux industriels.

Pour en savoir plus sur Eco-Tech Ceram, cliquez ici.

 

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Visio-conférence avec Eco-Tech Ceram concernant son actionnariat 11/12/2020

Regardez la visio-conférence concernant l'actionnariat d'Eco-Tech Ceram.

Bilan de l'année 2018 14/3/2019

2018 : Retour sur une année déterminante

  • Aspect Technique : Le 1er Eco-Stock® (30t, 1MW, 2MWh à 600°C) a été mis en service, dans le cadre du Concours Mondial de l’Innovation, pour valoriser la chaleur fatale et produire de la chaleur renouvelable (décarbonnée) et compétitive (80% moins chère que le gaz naturel). Par ailleurs, Eco-Stock® a été labélisée par la World Alliance for Efficient Solutions de Bertrand PICCARD.
  • Business : La première vente d'Eco-Stock® a été réalisée en crédit-bail. Un appel d'offre a été remporté et plusieurs études d'implantation sont en cours de réalisation.
  • Team : 5 collaborateurs ont rejoint l'équipe.

2019 : Efficacité énergétique et chaleur renouvelable seront les priorités

2019 sera une année cruciale pour l'environnement, le climat et la biodiversité.

La chaleur renouvelable est l’un des enjeux des dernières Programmations Pluriannuels de l’Energie (PPE) publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire. L’objectif est d’augmenter de 50% la production de chaleur renouvelable d’ici 2023.

Pour se faire, Eco-Tech Ceram continue sur sa lancée et ce début d'année est lui aussi marqué par des étapes clés :

  • Team : Avec le recrutement de profils commerciaux expérimentés pour accélérer le déploiement.
  • Technique : Un démonstrateur Power to Heat (500kW à 600°C), couplé au 1er Eco-Stock®, a été mis en service dans le cadre du Concours Mondial de l’Innovation. Il permet de convertir l’électricité (renouvelable) en chaleur haute température et décarbonnée afin de réduire la consommation d’énergie fossile.
  • Business : La mise en service du pilote industriel donne les retours d’expériences positifs et nécessaires pour dupliquer la solution auprès d’industriels concernés. En parallèle, Eco-Tech Ceram travaille avec un réseau de tiers-financeurs capables d’accompagner les industriels et d’investir pour la transition énergétique.

Eco-Tech Ceram va planifier une nouvelle levée de fonds dans l'année afin de continuer à se développer. 

  Réel Prévisionnel
  2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Chiffre d'affaires 12k 72k 21k 1500k 2700k 6000k 9700k 14300k
Résultat net  62k -120k -155k -416k -171k 600k 1000k 1900k
Trésorerie 88k 963k 168k 2600k 1900k 1700k 2800k 4300k
Capitaux Propres 342k 606k 684k 1200k 1000k 1600k 2600k 4300k
Dette 165k 101k 485k 1200k 826k 540k 179k 0

Actualité Ecostock2 5/8/2017

Stockage : Akuo Energy investisseur early stage dans Eco-Tech Ceram

Lundi 1 août 2017

"Entreprise pionnière dans le stockage de chaleur dans des céramiques issues de déchets, Eco-Tech Ceram est en phase de levée de fonds pour un montant d’un peu moins de 400 000 €.

Une partie est recherchée auprès des citoyens, via la plateforme de financement participatif Enerfip, ce qui est déjà original. Mais en parallèle, cette société de 10 personnes basée à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) va accueillir à son capital Akuo Energy, autour de 100 000 €, ce qui l’est encore plus.

En fait, le développeur-exploitant d’énergies renouvelables a envie d’accompagner un projet peu banal basé sur l’efficacité énergétique et l’économie circulaire.

Le système de stockage d’Eco-Tech Ceram se nourrit en effet de résidus minéraux mélangés à de l’argile – par exemple des cendres – transformés en céramique réfractaire (...)."

Source : GreenUnivers

Les données du porteur de projet

Production annuelle 1 066 667 kWh