En construction

Hydroélectrique

Obligations simples

Païcherou - CarcassonneInvestissez votre épargne dans une centrale hydroélectrique implantée sur le territoire de Carcassonne, dans l'Aude !

Taux d'intéret fixe*5%/an
Durée du prêt5 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max3 000 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

100 000 € Plafond

100% Collecté

100 000 € Objectif




Avantages

  • Une centrale implantée sur la commune de Carcassonne qui a été à l'initiative du projet
  • Une co-entreprise public / privé qui rassemble les acteurs locaux mobilisés pour développer les énergies renouvelables sur leur territoire
  • Un projet qui permet de mieux préserver l'environnement fluviale de la zone et sa continuité écologique
  • Un investissement valorisé par une production régulière grâce au débit de l'Aude

Risques

  • Risques de pertes en capital
  • Risques juridiques, fiscaux et règlementaires
  • Risques accidentelles par risques naturels
  • Risques techniques

Frais

Les données du porteur du projet

Production annuelle 1 700 000 kWh

L'essentiel

Le projet de centrale hydroélectrique sur le seuil de Païcherou sur l’Aude est à l’initiative de la Ville de Carcassonne (département de l’Aude), propriétaire de ce patrimoine fluvial, cédé par l’Etat en 2015.

Ce seuil, datant de 1873, présentait des signes de fragilité et pouvait menacer la sécurité. Il constituait un obstacle à la continuité écologique sur l’Aude notamment au regard de l’anguille, espèce migratrice protégée. La Ville a décidé d’ajouter une dimension énergétique pour trouver une solution économique et écologique donc durable pour le site.

La Ville a donc confié la conception, la construction et l’exploitation de ce projet complexe aux Énergies de la Cité pour une durée de 37 ans, à travers un contrat de concession. Les Énergies de la cité porte donc ce beau et vertueux projet, à la croisée des transitions écologique et énergétique.

Les composantes de ce projet complexe :

» Une centrale hydroélectrique au fil de l’eau équipée d’une prise d’eau ichtyocompatible innovante à grilles horizontales combinée à un canal de dévalaison.

» Des ouvrages de continuité écologique :

  • Passe à poissons pour le franchissement par les poissons du seuil de 4,50m ;
  • 2 passes à anguilles sur les seuils du bras mort ;
  • 1 clapet en rive gauche et 1 vanne en rive droite pour le transit sédimentaire.

» Des aménagements pour les loisirs : panneau d’information, cheminement d’observation, zone de repos, aire de débarquement pour canoë.

Localisation du projet

Le barrage du Quai de Païcherou se situe en berge gauche de l’Aude, au sud de la ville de Carcassonne, à proximité de la Bastide St Louis et de la Cité Médiévale.

La hauteur de son seuil est de 4,50 m.

La société-projet

"Les Energies de la Cité" est la société créée pour développer le projet puis l’exploiter. Elle est le fruit de l’alliance entre  :

  • La CACG, société d’économie mixte d’aménagement régional, développeur et exploitant de projets complexes en lien avec l’eau et l’énergie au service des territoires depuis 60 ans,
  • NGE concessions – véhicule d’investissement de NGE, groupe auquel appartient CAZAL entreprise locale de génie civil, et travaux fluviaux
  • CEM - entreprise régionale qui investit dans des centrales hydroélectriques (basse chute), construites et exploitées par 2EI
  • MPEI, filiale de la SEM AREC Occitanie (Agence Régionale de l’Energie et du Climat), accélérateur de la transition énergétique en Occitanie, opérateur d’investissement de la région Occitanie dans les Energies Renouvelables

Chronologie du projet

Données énergétiques

  • Centrale hydroélectrique au fil de l’eau
  • Puissance : 470 kW
  • Production attendue : 1 700 000 kWh soit l’équivalent de la consommation annuelle de 380 foyers

 

Données techniques

Turbine DIVE

  • Turbine à axe vertical de fabrication allemande
  • Hélice horizontale diamètre de 194 cm, composée de 5 pâles
  • Turbine compacte, immergée donc peu visible et peu bruyante, adaptée aux importantes variations de débit
  • Vitesse de rotation maximale : 150 tours/mn
  • Hauteur de chute d’eau : 4.12 m
  • Débit moyen de l’Aude : 19.6 m3/s
  • Débit turbiné maximum : 13.9 m3/

  1. Alternateur
  2. Hélice
  3. Pales au nombre de 5

Données écologiques

Des ouvrages de continuité écologique

 

  • Passe à poissons multi espèces pour le franchissement du seuil de 4,50m
  • Prise d’eau de la centrale hydroélectrique compatible avec la vie piscicole et associée à un chenal de dévalaison
  • 2 passes à anguilles sur les seuils du bas mort
  • 1 clapet en rive gauche et 1 vanne en rive droite pour le transit des sédiments, nécessaire à la morphologie du lit des cours d’eau.

Objectif :

  • Améliorer la continuité piscicole de l’Aude notamment pour les espèces migratrices dont l’anguille d’Europe, sensible et protégée
  • Améliorer le transit sédimentaire, nécessaire à la morphologie renouvelée du lit de l’Aude, et à la formation de zones favorables à la reproduction, l’alimentation et le repos pour les poissons

Des habitats humides recréés localement

  • Une roselière (habitat de roseaux) sera recréée sur l'îlot à l’aval du seuil sur une surface de 260 m²
  • Le boisement alluvial (2500 m²), en aval du seuil, sera protégé de la sur fréquentation et du piétinement constaté, pour qu’il retrouve une quiétude nécessaire à sa préservation et son développement.

Des mesures de chantier en faveur du milieu aquatique et de l’avifaune

  • Périodes de chantier strictes, volontairement choisies en dehors des périodes sensibles de reproduction des espèces recensées sur le site (poissons, oiseaux, chauve-souris).
  • Quatre pêches de sauvegarde réalisées par la Fédération de pêche, pour éviter l’emprisonnement de poissons ou anguilles dans l’enceinte des batardeaux (zone de mise à sec des travaux).
  • Des arbres en berge de l’Aude et à toute proximité de la passe à poissons, abritant des oiseaux, ou chauves- souris, volontairement protégés et épargnés par les travaux du chantier.
  • Un chargé de suivi environnemental engagé par les Énergies de la Cité pour Informer, impliquer et responsabiliser les entreprises et intervenants de chantier aux enjeux environnementaux de l’opération et aux mesures convenues.
  • Des aménagements intégrés au paysage pour préserver la qualité du site
  • Une centrale hydroélectrique, proche et en contrebas de la Cité, conçue en concertation avec l’architecte des Bâtiments de France pour un impact visuel limité.
  • Une centrale compacte, dont les ouvrages de génie civil se fondent dans les perspectives du lit du cours d’eau.
  • Des matériaux bruts, sobres et aux couleurs discrètes choisis avec attention.

Données financières

  • Montant total de l’opération (confortement, continuité écologique, hydroélectricité) : 3 611 000 € HT
  • Montant total de l’installation hydroélectrique : 1 600 000 € HT
  • Chiffre d’affaires annuel généré : 245 000 € HT
  • Contrat d’achat H16 avec obligation d’achat d’EDF à un tarif garanti sur 20 ans.

Au titre des aménagements de continuité écologique, le projet bénéficie d’une subvention de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse de 950 000 euros.

La Collecte

Objectifs de la collecte

Les fonds collectés auprès des investisseurs d’Enerfip permettront de financer les derniers travaux de la rive droite (organe de transit sédimentaire, passes à anguilles), ainsi que les équipements de sensibilisation et d’information en rive gauche. Il est ainsi proposé aux citoyens de contribuer au financement du projet à hauteur de 100 000 euros.

Contexte de la collecte

Le quai de Païcherou, sur les bords de l’Aude, est un lieu de détente paisible, entre l’affluence touristique de la Cité et l’agitation du centre-ville préfecture.

Sur le quai du Païcherou, on y court, on y flâne, on y danse. Il est cher aux Carcassonnais, depuis des générations. Il est le lieu des histoires avec un grand A comme Amour.

En donnant la priorité aux Carcassonnais pour cette collecte, Les Énergies de la Cité souhaite leur montrer que le quai de Païcherou reste leur site, leur histoire, (et qu’ils peuvent continuer à l’écrire et la vivre). Investir dans ce projet, c’est continuer à prendre part à la vie de ce lieu, à sa valorisation et devenir acteur de la transition énergétique et écologique. C’est aussi bénéficier de retombées financières locales.

Chez Énergies de la Cité, nous croyons que la transition écologique et énergétique est l’affaire des territoires et des citoyens qui y vivent.

Le saviez-vous ?

Produire de l'électricité avec l'énergie hydraulique

L’énergie hydroélectrique est la résultante de deux paramètres : la hauteur de la chute d’eau et le débit turbiné.

En amont du seuil, une partie du cours d'eau est acheminée vers la centrale via une prise d’eau, équipée d’une grille ichtyocompatible (qui préserve les poissons d’une aspiration vers la turbine et les dirige vers un chenal de dévalaison) . l'eau en chutant au travers de la turbine, entraîne sa rotation avant d'être restituée à la rivière à l’aval du seuil . La turbine entraîne alors un générateur électrique le plus souvent via un multiplicateur de vitesse. Le générateur produit de l’électricité, couplé à un transformateur produit de l'électricité qui est injectée sur le réseau de distribution électrique.

  1. Hélice avec pales fixes
  2. Distributeur
  3. Alternateur à aimants permanents
  4. Aspirateur
  5. Contrôle commande

 

Il existe plus de 2 000 centrales au fil de l’eau en France. Elles ne disposent pas de possibilité de stockage et produisent au gré des débits du cours d'eau. Ces ouvrages produisent donc de façon continue et fournissent une électricité de base. L'hydraulique au fil de l'eau constitue une puissance installée d'environ 7 600 MW pour une production annuelle moyenne de 37 TWh, soit plus de la moitié de la production hydroélectrique française. Certains de ces ouvrages peuvent atteindre des puissances importantes, comme ceux disposés sur le Rhône et le Rhin, qui produisent près des deux-tiers de la production au fil de l'eau pour seulement une trentaine d'ouvrages.

La Ville de Carcassonne, à l’initiative du projet

Dès 2014, la Ville de Carcassonne a souhaité mettre en œuvre un véritable projet environnemental sur la zone du Païcherou. Un projet s’inscrivant dans le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE du Bassin Rhône-Méditerranée) et intégrant les obligations définies par la directive européenne ainsi que les orientations du Grenelle de l’environnement pour un bon état des eaux.

La ville a donc signé une convention avec l’Etat et fait l’acquisition du barrage du Païcherou afin d’en assurer la gestion et lancer ainsi son projet de réhabilitation, de création d’une centrale hydroélectrique et de restauration de la continuité écologique. 

En savoir plus sur http://www.carcassonne.org/

Les Energies de la Cité, à sa concrétisation

Après étude et appel à projets, la Ville a confié à la société Les Énergies de la Cité, la gestion et la réalisation de ce projet d’aménagement du seuil du Païcherou. 

Les Énergies de la Cité est une société publique/privée, fruit de l’alliance entre la CACG, NGE concessions, CEM et MPEI, qui assure la conception, la réalisation et l’exploitation de la centrale.

La CACG, experte dans le domaine de l’eau et de l'énergie, est une société d’aménagement régional qui accompagne les territoires depuis 60 ans pour valoriser leurs ressources naturelles, économiques et humaines. Aujourd’hui, fort de ses 220 salariés, elle œuvre auprès des acteurs du territoire pour relever les défis des transitions écologique et énergétique. 

Elle a développé 15 projets de petite hydroélectricité en Gascogne depuis 2016, et notamment ceui de Puydarrieux, d'une puissance de 300 kW.

En savoir plus sur https://www.cacg.fr/fr/

Fondé en 1988, le groupe CEM est spécialisé dans la construction, rénovation, exploitation et maintenance de centrales hydroélectriques. 

Il exploite 7 centrales hydroélectriques pour une puissance cumulée de 4,3 MW. Une autre centrale de 3,5 MW est en cours de construction.

2EI, filiale à 100% du groupe CEM depuis 2013, fait partie de la branche industrie du groupe CEM. Elle est spécialisée dans la construction de centrales de production d’énergie notamment hydraulique et photovoltaïque.

Filiale de NGE, NGE Concessions intervient dans les situations où les métiers du Groupe sont sollicités en conception, réalisation, entretien et maintenance d’infrastructures en montant les financements des partenariats public-privé (concessions, délégations de service public, marchés de partenariat).

NGE a démarré en 2007 son métier PPP & Concessions ; NGE Concessions c’est aujourd’hui :

-       81 millions d’euros engagés en fonds propres

-       3,5 milliards d’euros d’investissements en cours ou réalisés

-       13 projets financés

-       4 sociétés d’exploitation

Intervenant essentiellement dans les régions PACA, Nouvelle Aquitaine et Occitanie, Cazal, également filiale du Groupe NGE, propose son savoir-faire pour des chantiers de toutes tailles, dans les domaines des terrassements, du VRD, de la route et des ouvrages d’art.

En savoir plus sur https://www.nge.fr/

MPEI, filiale de la SEM AREC Occitanie (Agence Régionale de l’Energie et du Climat) est un accélérateur de la transition énergétique en Occitanie, opérateur d’investissement de la région Occitanie dans les Energies Renouvelables 

La vocation de MPEI est d’apporter des solutions durables de financement en réponse à un besoin exprimé par les porteurs de projets d’énergies renouvelables, techniquement solides et économiquement rentables, mais qui peuvent se heurter notamment à des difficultés de financement. MPEI intervient en qualité d’actionnaire en apportant des fonds propres, accompagnant ainsi les porteurs de projets publics ou privés souhaitant développer des solutions de production et de distribution d’énergies renouvelables : le bois énergie, le  biogaz, le solaire photovoltaïque, mais aussi la géothermie, l’hydroélectricité et l’éolien. Il  s’agit dans ces domaines d’avoir un positionnement de co-investisseur.

MPEI est la solution EnR matures de l’AREC Occitanie, tiers de confiance et expert du territoire, qui possède en interne les compétences régionales, techniques, juridiques et financières, conjuguant proximité et crédibilité dans la gestion des opérations. Midi-Pyrénées Énergies Investissements peut investir sur des projets depuis la phase de développement jusqu’au repowering des centrales déjà existantes.

En savoir plus sur http://www.mpei-sas.fr/ 

Pose de la turbine 28/1/2019

Retrouvez les deux reportages de la Ville de Carcassonne ainsi que de TV Carcassonne sur la pose de la Turbine :

Reportage France 3 lors de l'installation de l'hélice 24/1/2019

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.