En construction

Hydroélectrique

Minibons

Moulin de la RocheInvestissez votre épargne dans une centrale hydroélectrique en cours de construction en Charente !

Taux d'intéret fixe*5,5%/an
Durée du prêt3 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max1 100 000 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

1 100 000 € Plafond

100% Collecté

1 000 000 € Objectif


Être rappelé


Avantages

  • un projet porté par un professionnel de l’hydroélectricité
  • un projet qui bénéficie de toutes ses autorisations, et dont la construction a d'ores et déjà démarré
  • un projet qui bénéficie du soutien de la mairie de Confolens
  • un contrat d'achat avec EDF sur 20 ans

Risques

  • Risque de construction
  • Risque de contrepartie
  • Risque technique et de performance
  • Risque Juridique et Règlementaire
  • Risque de refinancement

Frais

Les données du porteur de projet

Production annuelle 3 241 000 kWh

FINANCEMENT PARTICIPATIF DU MOULIN DE LA ROCHE

UN PROJET HYDROÉLECTRIQUE EN COURS DE CONSTRUCTION

Producteur local et professionnel de l'hydroélectricité, PRODELEC a souhaité proposer aux citoyen·ne·s de participer au financement du projet de centrale hydroélectrique du Moulin de la Roche, dans le département de la Charente.

Initié en 2014 et bénéficiant du soutien de la mairie de Confolens, ce projet possède aujourd'hui toutes ses autorisations administratives, à savoir un droit d'eau - autorisation d’utilisation de l’eau comme force motrice - et une autorisation préfectorale. Les travaux de construction de la centrale ont d'ores et déjà commencé, et l’installation produira environ 3 241 000 kWh par an*.

C’est l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 835 habitant·e·s**, soit plus de 30% de la consommation électrique totale de Confolens, commune d'implantation du projet. Cette production décarbonée d'énergie - par opposition aux ressources fossiles - permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 3 195 tonnes de CO2*** chaque année.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**consommation d'électricité pour la commune de Confolens - 3 878 kWh/an par habitant (données Enedis)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (données RTE)

POURQUOI INVESTIR ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, PRODELEC souhaite associer les citoyen·ne·s à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans le projet hydroélectrique du Moulin de la Roche.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, PRODELEC entend redistribuer sur le territoire d’implantation une partie des richesses produites par l’installation hydroélectrique, afin que les habitant·e·s puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : l'eau. C’est l’opportunité pour chaque citoyenne et citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

La construction de la centrale hydroélectrique du Moulin de la Roche, ainsi que son raccordement au réseau, nécessitent un investissement total de 3 735 000 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production de plus de 867 kWh par an, soit l'équivalent de près de 12% de la totalité de vos besoins électriques annuels.

La loi de transition énergétique du 17 août 2015 a défini que, d'ici à 2030, 32% de l’énergie consommée par la France devait être produite grâce aux énergies renouvelables. C’est un objectif ambitieux, car cette part n’est aujourd'hui que de 16% ! Pour l'atteindre, il va nous falloir investir 124,5 milliards d'euros. Ça paraît énorme, mais il faut savoir que le montant total de l’épargne des Français s’élève à 5 000 milliards d'euros. Cet investissement équivaut donc à seulement 2,6% de notre épargne !

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

UN REMBOURSEMENT ANTICIPÉ PRÉVU AU BOUT DE 6 MOIS

PRODELEC propose aux citoyen·ne·s d'apporter une partie du financement de la construction du projet en acquérant des minibons. L’investissement représente une contribution citoyenne totale de 1 000 000 €.

Étant en attente de son financement bancaire, PRODELEC nécessite une avance de fonds pour pouvoir poursuivre les travaux de construction de la centrale. Ce financement bancaire, qui devrait être accordé d’ici à 6 mois, sera en partie utilisé pour refinancer l’emprunt citoyen au moyen d’un remboursement anticipé du capital et des intérêts. Ce type de financement est ce que l’on appelle un bridge*, c’est-à-dire un financement court terme sollicité par un porteur de projet qui est en attente de l’obtention d’un financement permanent.

Le choix des minibons en tant qu’instrument financier a été défini par les statuts de la société émettrice, qui ne permettent pas de proposer un investissement en obligations. Le financement en minibons requiert un remboursement de capital et d’intérêts à échéance constante - tous les 3 mois. La maturité de l’investissement a donc été déterminée en fonction de ces échéances, qui ne doivent pas excéder un certain montant afin qu’un retard de travaux potentiel puisse être assumé par PRODELEC en termes de trésorerie.

*bridge signifie « pont » en anglais - de manière imagée, le financement en bridge créé en effet un pont pour assurer la continuité entre les besoins immédiats en trésorerie et le financement bancaire qui viendra prendre le relais à court terme

 

LE NANTISSEMENT DES PARTS SOCIALES DE PRODELEC, UNE SÛRETÉ POUR LES INVESTISSEUR·E·S

Le nantissement des parts sociales* en cas de retard ou non-paiement des échéances est une sûreté permettant aux investisseur·e·s de devenir propriétaires des parts sociale nanties si le projet devait se trouver en défaut.

Si les investisseur·e·s ne perçoivent pas leurs intérêts ou leur remboursement aux échéances prévues, ils deviendront donc propriétaires à 100% de la société PRODELEC, qui détient les actifs et les contrats d’achat de l’électricité - autrement dit, ils seront propriétaires de la centrale hydroélectrique du Moulin de la Roche. Il s’agit d’une sûreté solide car la valeur du projet, une fois construit, est bien supérieure au montant total prêté.

*titre de propriété sur le capital d'une société, qui donne notamment droit au vote et à la perception de dividendes - selon les statuts de la société, le capital social est représenté soit par des parts sociales (SARL, EURL), soit par des actions d’entreprise (SAS, SA)

 

CENTRALE HYDROÉLECTRIQUE DU MOULIN DE LA ROCHE

PRODUCTION D'ÉNERGIE RENOUVELABLE SUR LA VIENNE

Situé sur la Vienne, au sein de la commune de Confolens, le projet consiste en l'installation d’une centrale hydroélectrique sur le site du Moulin de la Roche. L'ancien moulin, construit en 1751, a déjà servi à produire de l'hydroélectricité jusqu'à la fin des années 80.

Le barrage de la Roche possède suffisamment de hauteur de chute d'eau et un débit assez performant pour permettre un amortissement des investissement sur 15 ans. Le projet bénéficie d’une autorisation préfectorale d’exploiter jusqu’au 22 juillet 2058, avec une puissance maximum brute de 701 kW.

Les assurances sont souscrites, et PRODELEC sera titulaire d’un contrat avec EDF OA. Le prévisionnel, établi sur 90% du productible, table sur une production de 3 241 000 kWh entraînant un chiffre d’affaires prévisionnel de 475 000 €. Le projet bénéficie également d’une subvention accordée de 302 000 €, dont 245 000 € ont déjà été versées.

La parcelle en rive gauche, dont l’acquisition a été autofinancée à hauteur de 50 000 €, appartient à la société PRODELEC. Le bâtiment et les parcelles en rive droite, autofinancées à hauteur de 194 000 €, appartiennent à la société MAQUETAUD. Ces deux sociétés sont détenues par la holding SPID FINANCES.

UNE INSTALLATION EN COURS DE CONSTRUCTION

Les travaux ont démarré sur fonds propres - avec près de 400 000 € de dépenses autofinancées -, et la construction de la passe à poisson en rive gauche est terminée. Les travaux de terrassement en rive droite pour l’installation de la turbine immergée sont en cours.

Les travaux de génie civil démarreront fin juillet 2020 et devraient se terminer en décembre 2020. Ils seront assurés par l’entreprise LAURIERE TP, localisée à Limoges, qui dispose de plusieurs références en ouvrages hydrauliques. La mise en service est prévue en février 2021. L’exploitation et la maintenance seront assurées par SICLONE, également détenue par la holding SPID FINANCES.

La centrale, qui sera immergée en caisson étanche, sera équipée d'une turbine Kaplan en puit double de 646 kW - bridée à 500 kW - fournie par MJ2 TECHNOLOGIES, avec un alternateur à aimants permanents PMGA directement accouplé à la turbine. Le principe de fonctionnement reprend celui de la centrale hydroélectrique de Merlino.

Le porteur de projet, Francois Vauzelle, est depuis 2007 producteur d’électricité hydraulique. Localisé à Limoges, il est de formation ingénieur automaticien.

Il a été propriétaire d’une première centrale à Confolens - le moulin de Puy Grenier, localisé en aval de la centrale du Moulin de la Roche. Au terme de 6 ans d’exploitation, il la revend à un producteur d’énergies renouvelables en Nouvelle-Aquitaine.

En 2012, il achète la centrale de Maquetaud à Saint-Leonard-de-Noblat, sur la Vienne, qui produit 450 MWh par an pour un chiffre d’affaires de 30 000 €. Fin 2019, la centrale est revendue par l’intermédiaire d’ENVINERGY, et produit alors près de 900 MWh par an pour un chiffre d’affaires de 90 000 €.

François VAUZELLE détient à 90% la holding SPID FINANCES, elle-même propriétaire de plusieurs sociétés :

- TASSIGNY, qui détient un immeuble à Limoges

- MAQUETAUD, qui détient :

     - le barrage et la parcelle rive droite du Moulin de la Roche à Confolens, autofinancée à hauteur de 194 000 €

     - le barrage de La Combe à Confolens - à 3 km en aval du Moulin de la Roche -, autofinancé à hauteur de 110 000 € qui est une réserve foncière pour un futur projet hydraulique

- SICLONE, qui réalise une partie des travaux et exploite les actifs

- PRODELEC, qui exploite la centrale du Moulin de la Roche

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.

Commentaire laissé par Benoit L. le 06/08/2020 à 01h22

Bonjour
Projet en cours de collecte
Reste 0€ à collecter

Est-ce logique svp?
Merci

Réponse par un administrateur le 06/08/2020 à 08h49

Bonjour Benoit,

La collecte est en effet complète, mais nous sommes toujours en train de recouvrir les fonds. Vous pouvez donc toujours investir en liste d'attente au cas où certaines souscriptions n'étaient pas honorées.

La clôture officielle interviendra lorsque nous aurons l'ensemble des fonds et que les documents de clôture auront été signés par le porteur de projet.

J'espère que ces explications sont claires, n'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.

Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Patrick L. le 01/08/2020 à 08h24

Bonjour
J'ai parcouru le document d'information mais je n'ai pas trouvé d'éléments concernant le calcul du chiffre d'affaires c.a.d. estimation du productible mayen/ bas ( année sèche) ainsi que le prix de vente de l'électricité. d'autre part je n'ai pas trouvé le calcul du DSCR . Merci par avance pour ces clarifications

Réponse par un administrateur le 03/08/2020 à 11h53

Bonjour Patrick,

En effet, ce sont des données confidentielles. Elles ne sont pas visibles sur le document d'information règlementaire.

Merci pour votre compréhension.
Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Guillaume A. le 30/07/2020 à 12h12

Bonjour,
Comment se fait-il qu'ENERFIP n'arrive pas à négocier une durée fixe de 3 années en contre-partie des avantages apportés (liquidité/disponibilités rapides) ?
Cordialement

Réponse par un administrateur le 31/07/2020 à 14h54

Bonjour Guillaume,

Merci pour votre question. En réalité, chaque porteur de projet peut demander un remboursement anticipé sur la collecte. Simplement, la probabilité étant plus grande pour Moulin de la Roche, nous l'avons noté. Cela arrive, et vous permet simplement d'investir dans d'autres projets présents sur la plateforme à ce moment là :-)

Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Olivier P. le 29/07/2020 à 19h47

Bonjour, je lis ceci : « Si les investisseur·e·s ne perçoivent pas leurs intérêts ou leur remboursement aux échéances prévues, ils deviendront donc propriétaires à 100% de la société PRODELEC ». Mais devenir propriétaire d’une entreprise peut avoir des conséquences. Est-il garanti que l’on ne peut pas me demander de rembourser les dettes de l’entreprise sur mes propres fonds ? Pour le dire autrement, est-il certain qu’il n’y a pas de risque plus important que la perte du montant investi ?

Réponse par un administrateur le 30/07/2020 à 10h16

Bonjour Olivier,

Comme toujours sur la plateforme, vous ne pouvez pas perdre plus que votre capital. Par le nantissement mis en place, vous avez la primeur sur la vente des actifs mais vous ne serez, bien sur, pas responsable du passif.
En tant que créancier, vous ne pouvez pas être exposé aux dettes du porteur de projet, tout comme la banque à qui vous avez emprunté pour l'achat de votre maison, ne peut pas être responsable des dettes que vous avez contracté dans un établissement de crédit à la consommation.

Est-ce plus clair ?
N'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.
Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Arthur V. le 29/07/2020 à 18h57

Bonjour, où peut-on trouver les éléments liés au montage financier et juridique ainsi que l'étude de productible du projet?
Merci
Cordialement,
Arthur

Réponse par un administrateur le 30/07/2020 à 10h34

Bonjour Benjamin, Gérard,

Nous sommes d'accord avec vous, et c'est prévu. Nous espérons pouvoir mettre cette possibilité à votre disposition au plus tôt.

Nous vous tiendrons informé.
Bonne journée et bon investissement :-)
Pauline

Réponse par Benjamin B. le 30/07/2020 à 10h20

Bonjour,
En réponse à Pauline: je pense que ce document devrait être disponible avant la collecte afin de pouvoir étudier le dossier sans précipitation et décider si on investit ou pas avec toutes les informations en main.

Réponse par Gérard M. le 29/07/2020 à 22h20

A Pauline :
D'autres plateformes fournissent les renseignements 24 ou même 48H avant ouverture des collectes.
Mais bon, pour une opération à 1M€ chez Enerfip, selon mon expérience la vraie question est de savoir si la collecte sera pourvue, et en combien de temps, sauf présence d'un "ZinZin" ...

Réponse par un administrateur le 29/07/2020 à 19h05

Bonsoir Arthur,

Vous le trouverez dans le document d'information règlementaire disponible à partir de l'ouverture de la collecte sur la page du projet.

N'hésitez pas à revenir vers nous une fois que vous l'aurez consulté si vous avez des questions.

Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Jacques R. le 29/07/2020 à 14h33

Bonjour,
Pourquoi la production d'hydroélectricité a-t-elle cessé sur ce site à la fin des années 1980 ?
Cordialement,
Jacques

Réponse par un administrateur le 29/07/2020 à 16h12

Bonjour Jacques,

Bonne question, je n'ai pas cette information.
Ce que je peux vous dire, c'est que souvent les installations deviennent trop vieilles, mal entretenues, le coût d'investissement rend inabordable la rénovation et la mise aux normes environnementale ce qui entraine l'arrêt de leur production.
Cet arrêt peut aussi coïncider avec la fin d'un droit d'eau.
Ici, la rénovation inclut un certain nombre de travaux, en particulier le rétablissement de la continuité écologique en échange d'un tarif subventionné attractif.

Merci et bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Mathieu A. le 29/07/2020 à 14h05

Bonjour,

La garantie par nantissement est intéressante. Sur l'onglet "Projet" vous spécifiez que le nantissement concerne les actifs et le contrat. Or, sur l'onglet "Le porteur de projet", il s'avère que l'actif semble être entre les mains de la société Maquetaud, seul le contrat de vente d'électricité n'étant possédé par Prodéléc.
Qu'en est-il exactement ?

Merci,

Bien cordialement,

Mathieu

P.S : c'est assez rare de voir du financement participatif pour de telles (petites) structures, et personnellement je trouve qu'il s'agit d'une très bonne idée que de chercher à développer les petits projets locaux. :)

Réponse par un administrateur le 29/07/2020 à 14h29

Bonjour Mathieu,

Merci pour votre question.

Nous avons mis en place un nantissement des parts de la société Prodelec, donnant ainsi accès à l'ensemble de ses actifs, dont la centrale. Nous déposerons également un gage sans dépossession sur la centrale, ce qui nous permettra d'être prioritaire en tant que créancier (rang sénior).

Cela répond-t-il à votre question ?

N'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.

Bien cordialement,
Pauline

PS : On est bien d'accord avec vous ;-)

Commentaire laissé par Frank V. le 29/07/2020 à 13h17

Bonjour,
100% des sommes collectées sur Enerfip doivent être remboursé par la banque ou il y a une partie affectée au bridge et une partie à plus long terme ?
l'échéance est sur 6 mois seulement ?
Cordialement
Frank

Réponse par un administrateur le 30/07/2020 à 10h36

Bonjour Benjamin,

Merci pour ces remarques. Les 3 ans sont un engagement juridique, les 6 mois sont une possibilité probable, nous ne pouvons pas nous engager sur les 6 mois. C'est pourquoi nous devons annoncer 3 ans.
Et non, le taux et la durée ne changeront pas d'ici 12h30 !

Bonne journée
Pauline

Réponse par Benjamin B. le 30/07/2020 à 10h24

Là encore je rebondis sur la réponse de Pauline: le taux est indiqué à 5,5% et la durée à 3ans. Ces conditions changeront-elle ce midi à 12h30 à l'ouverture de la collecte?
Par ailleurs annoncer 3 ans alors qu'il est fort probable que le remboursement se fasse dans 6 mois est un peu trompeur. Cela peut avoir un impact sur les stratégies d'investissement des investisseurs Enerfip.

Réponse par un administrateur le 29/07/2020 à 14h24

Bonjour Frank,

L'ensemble de la somme est destinée à être remboursée par la banque.
Le taux est la durée seront visible à partie de demain 12h30. Encore un peu de patience ;-)

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Thierry G. le 28/07/2020 à 20h49

Bonjour,
Ce projet sera-t-il réservé à certains départements ? Merci.

Réponse par un administrateur le 29/07/2020 à 10h43

Bonjour Thierry,

La collecte est ouverte à toute la France. Merci pour votre intérêt.

Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Francis G. le 28/07/2020 à 09h06

Bonjour,
Peut-on ou pourra-t-on consulter :
- le titre d'autorisation : date, bénéficiaire, durée, ...
- le bail de location de la parcelle AH 200 (usine) qui lie la SARL PRODELEC et la société Maquetaud (que je n'ai pas trouvée) : durée, prix, devenir des actifs de PRODELEC au terme du contrat, ...
- le contrat d'exploitation entre la SARL PRODELEC et la SARL SICLONE : durée, prix, obligation de résultat ou de moyen, ...
- le contrat (ou projet) de nantissement des parts sociales de la SARL PRODELEC : signataires, représentation des porteurs de minibons, ...
Je vous remercie par avance de votre retour
Francis

Réponse par un administrateur le 28/07/2020 à 11h36

Bonjour Francis,

Dès la mise en ligne de la collecte (jeudi 30 juillet 12h30), vous pourrez télécharger le document d'information règlementaire qui vous donnera accès à l'ensemble des documents que nous pouvons mettre à votre disposition. J'espère que vous y trouverez votre bonheur.

Merci pour votre patience,
Pauline

Commentaire laissé par Julien C. le 27/07/2020 à 21h12

Bonsoir,

Comment se fait-il que le chantier ait commencé sans son financement complet ?
Si aucune banque ne souhaite s'associer ?
Le porteur de projet semble de taille modeste ?

Réponse par un administrateur le 28/07/2020 à 11h34

Bonjour Julien,

Merci pour votre question.

Les travaux de génie civil d'hydroélectricité doivent absolument avancer durant l'été, car il y a moins d'eau que l'hiver. Il fallait donc que le chantier démarre rapidement même si le prêt bancaire n'était pas encore accordé. Le porteur de projet a financé le début des travaux sur fond propre à hauteur de 400 000€ et 245 000€ de subventions ont déjà été versées. Enerfip a été appelé pour faire le lien entre le début des travaux et le prêt bancaire qui est en cours de négociation.
En effet, le porteur de projet est modeste, mais il a déjà développé 2 centrales hydroélectriques. Son expérience est reconnue.

J'espère avoir répondu à vos questions, n'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.
Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Michel T. le 27/07/2020 à 19h50

Quel est le taux d'intérêt des minibons proposés?

Réponse par Gérard M. le 29/07/2020 à 22h13

Pour les inscrits prévenus par mél des projets accessibles pour eux, il est fourni dans le mél ...

Réponse par un administrateur le 28/07/2020 à 11h20

Bonjour Michel,

Un peu de patience, le taux sera visible jeudi à 12h30 ;-)

Bonne journée,
Pauline



Assistance