En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des Cookies afin de vous proposer un service adapté. Vous pourrez trouver plus de détails sur l'utilisation des cookies en suivant le lien suivant

UNE COLLECTE OUVERTE A L'ENSEMBLE DES CITOYEN·NES !


À PARTIR DU 18 FÉVRIER 12H30 JUSQU'AU 5 MARS 23H59

En construction

Hydroélectrique

Obligations simples

Moulin de Cambou Investissez votre épargne dans une centrale hydroélectrique à rénover !

Taux d'intérêt et durée * 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max1 700 000 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

1 700 000 € Plafond

100% Collecté

1 600 000 € Objectif


Liste d'attenteVoir les risquesÊtre rappelé


Avantages

  • Une centrale déjà existante
  • Un projet qui bénéficie de toutes ses autorisations
  • Un projet de rénovation vertueux pour l'environnement avec, notamment la réhabilitation de la passe à poissons
  • Un contrat d'achat sécurisé avec EDF sur 20 ans

Risques

  • Risque de construction
  • Risque de contrepartie
  • Risque technique et de performance
  • Risque Juridique et Règlementaire
  • Risque de refinancement

Frais

 

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Les données du porteur de projet

Production annuelle 840 000 kWh

L'ESSENTIEL

INVESTISSEZ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DE VOTRE TERRITOIRE

UNE CENTRALE HYDROÉLECTRIQUE À RÉNOVER DANS LE DÉPARTEMENT DU TARN

Spécialisée dans la production d’énergie photovoltaïque en France depuis plus de 10 ans, L.E.R. DEVELOPPEMENT a souhaité proposer aux citoyen·nes de participer au financement du projet hydroélectrique du Moulin de Cambou, situé à Caucalières dans le Tarn.

Mise en service en 1985, la centrale du Moulin de Cambou est actuellement en exploitation. Aujourd'hui, L.E.R. DÉVELOPPEMENT souhaite acquérir la centrale et la rénover afin de la rendre éligible à un tarif préférentiel (H16) pour la vente de l'électricité. Cette collecte lui permettra donc de bénéficier d’un prêt-relais pour financer les coûts d'acquisition et de rénovation de la centrale.

Cette rénovation se fera en deux phases. La première, de réhabilitation, devrait débuter au début de l'été 2021 et durer deux mois. La centrale devrait être mise en service en septembre 2021. La deuxième phase, qui permettra au projet de bénéficier du tarif H16, commencera au début de l'été 2022 pour une durée de deux mois également. C'est donc au début de l'automne 2022 que la rénovation totale de la centrale sera achevée, et que celle-ci bénéficiera d'un tarif H16.

L’installation produira après travaux environ 841 000 kWh* chaque année, une production d'électricité verte qui représente l'équivalent de la consommation électrique annuelle de près de 121 personnes**, soit 65% de la consommation électrique totale de la commune de Caucalières. Cette production décarbonée d'énergie - par opposition aux ressources fossiles - permettra de préserver l'environnement en évitant le rejet dans l'atmosphère de plus de 829 tonnes de CO2*** chaque année.

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
****consommation d'électricité par habitant en France - 6 940 kWh/an (source Banque Mondiale)
***émissions de CO2 pour une centrale à charbon - 0,986 tonnes/MWh (données RTE)

 

LA COLLECTE

POURQUOI INVESTIR ?

PLACER UNE PARTIE DE SON ÉPARGNE DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

A travers cette campagne de financement participatif, L.E.R. DÉVELOPPEMENT souhaite associer les citoyen·nes à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans le projet hydroélectrique du Moulin de Cambou.

L'acquisition et la rénovation de la centrale nécessitent un investissement total de 1 600 000 €. Pour 1 000 € investis, vous contribuez donc à la production de plus de 526 kWh par an, soit l'équivalent de près de 8% de la totalité de vos besoins électriques annuels !

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, L.E.R. DÉVELOPPEMENT entend redistribuer sur le territoire une partie des richesses produites par l’installation hydroélectrique, afin que les citoyen·nes puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : l'eau.

C’est également l’opportunité pour chaque citoyen·ne de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de nos territoires.

MODALITÉS D'INVESTISSEMENT

LE FINANCEMENT CITOYEN, UNE SOLUTION POUR CATALYSER LE DÉVELOPPEMENT DE PROJETS

Pour être en mesure de mener de front le développement de l’ensemble de ses projets, un porteur de projet peut s’appuyer sur des solutions de financement telles que la participation citoyenne.

Par l'intermédiaire de la société-projet LANDES 9 ENERGY, L.E.R. DÉVELOPPEMENT souhaite donc procéder à une émission d’obligations simples auprès des citoyen·nes, pour un montant total de 1 600 000 €. L'objectif de cette collecte étant de lui permettre de bénéficier d’un prêt-relais pour financer les coûts d'acquisition et de rénovation de la centrale hydroélectrique du Moulin de Cambou.

Ce prêt obligataire sert de pré-financement bancaire. L.E.R. DEVELOPPEMENT est déjà entrée en relation avec un établissement bancaire pour financer l'ensemble de l'opération, et c'est ce refinancement qui permettra le remboursement des investisseur·es.


UN REMBOURSEMENT ANTICIPÉ PARTIEL PRÉVU AVANT FIN 2021

Le capital investi est rémunéré au taux d'intérêt brut annuel fixe par an indiqué dans le contrat d'émission pendant la durée de son placement. Ce placement donnera très probablement lieu à un remboursement anticipé partiel du capital investi avant la fin de l’année.

Dans ce cas, les intérêts sur le capital remboursé par anticipation seront dus au prorata de la durée effective du placement. Le remboursement de la seconde partie du capital investi est quant à lui prévu à maturité des titres, et les intérêts seront donc calculés sur le capital restant dû.

Il est à noter que jusqu'au premier tirage de la dette, cet investissement sera de rang senior, et deviendra junior entre le premier et le deuxième décaissement.


RISQUES & SÛRETÉS

Pour cet investissement, Enerfip a mis en place une sûreté, négociée avec le porteur de projet pour garantir la meilleure protection possible des investisseur·es et réduire les risques identifiés :

✔ un nantissement des parts sociales

Si la société émettrice - ici, LANDES 9 ENERGY - n’honore pas ses remboursements à l’échéance définie, l’investisseur·e devient alors associé de la société-projet SARL d'Exploitation du Cambou, qui détient elle-même à 100% la centrale hydroélectrique.

Vous trouverez ci-après le détail de l'ensemble des risques liés au projet, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées : 

➔ risque de construction

risque de retard dans la construction, voire de non-achèvement de l'ouvrage

✔ L.E.R. DÉVELOPPEMENT possède une expérience solide dans la réalisation de ce type de projets

✔ les sous-traitants sélectionnés sont des partenaires de qualité et expérimentés

➔ risques techniques, opérationnels et de performance

risque de dysfonctionnement lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, risque de disponibilité des installations 

✔ une technologie mature

✔ des équipements de qualité

➔ risque de contrepartie

risque d'un défaut de paiement de la contrepartie sur l'achat de l'électricité

✔ un contrat d'achat signé avec EDF

➔ risques juridiques et réglementaires

risque portant sur les autorisations délivrées à la société, risque sur le foncier

✔ toutes les autorisations sont obtenues

➔ risque de refinancement

risque de non-obtention du refinancement bancaire

✔ un projet patrimonial, dont les banques ont l'habitude d'assurer le financement

 

LE PROJET

UN PROJET HYDROÉLECTRIQUE SUR LA COMMUNE DE CAUCALIÈRES

PARTICIPER À LA RÉNOVATION DU MOULIN DE CAMBOU

La centrale hydroélectrique du Moulin de Cambou est située sur la commune de Caucalières, dans le département du Tarn. Aujourd'hui en exploitation, elle a été construite en 1985 sur la rivière du Thoré.

Le Thoré est une rivière très abondante qui coule dans les départements de l'Hérault et du Tarn. Longue de plus de 60 km, elle prend sa source dans la Montagne Noire, en Haut-Languedoc. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 916 millimètres par an, ce qui est près de trois fois supérieur à la moyenne nationale. Son débit spécifique atteint de ce fait le chiffre très élevé de 28,9 litres par seconde et par kilomètre carré.

Aujourd'hui, la centrale hydroélectrique du Moulin de Cambou est en service, et bénéficie du tarif d'achat de l'électricité H07. L'objectif des travaux de rénovation est de lui permettre d'obtenir un tarif préférentiel H16 en répondant à un cahier des charges spécifique.

Cette rénovation permettra également de mettre la centrale en conformité environnementale, notamment par la réhabilitation de la passe à poissons existante.

➔ 1985 - obtention de l'autorisation d'exploiter pour une durée de 30 ans et construction de la centrale

➔ 2013 - réalisation de travaux et obtention du contrat d’obligation d’achat EDF H07

➔ juin 2018 - renouvellement du droit d'eau pour une durée de 30 ans

➔ décembre 2018 - attribution d'une subvention par l’agence de l’Eau Adour-Garonne pour la réalisation de travaux de continuité écologique

➔ été 2021 - début des travaux de réhabilitation

➔ automne 2021 - mise en service avec le tarif H07

➔ été 2022 - début des travaux permettant de bénéficier du tarif H16 (continuité écologique) 

➔ automne 2022 - mise en service prévisionnelle de la centrale après obtention du contrat d'achat H16

➔ juin 2048 - échéance du droit d'eau

  

LE SAVIEZ-VOUS ? 

POURQUOI PRODUIRE DE L'ÉLECTRICITÉ EN LOCAL ?

En France, de par l'hyper-centralisation de la production électrique, nous sommes tenus de transporter l'électricité sur de grandes distances. Par simple effet Joule*, ces transports occasionnent ce que l’on appelle les pertes en ligne. Au total, elles s'élèvent à plus de 11 500 000 000 kWh par an. C’est l’équivalent de 35% de la consommation d’électricité totale de la ville de Lyon qui sont donc perdus chaque année ! Sur enerfip.fr, les projets s’inscrivent dans une démarche de décentralisation de la production d’électricité, pour qu’elle soit produite en local, au plus près de là où elle est consommée. 

*lorsqu’un matériau conducteur est traversé par un courant électrique, il oppose une certaine résistance au courant qui le traverse, ce qui fait augmenter sa température interne. Une partie de l’énergie électrique transportée est alors dissipée sous forme d’énergie thermique ; c'est ce que l'on appelle l'effet Joule. Cet effet est d’ailleurs parfois recherché pour produire de la chaleur - radiateur électrique, chauffe-eau, grille-pain...

 

L.E.R. DÉVELOPPEMENT est un groupe familial, innovant et dynamique qui accompagne les collectivités locales dans leur développement économique grâce à la croissance verte. Elle développe des projets de territoire avec pour finalité une transition énergétique vertueuse.

Présent sur le segment du renouvelable depuis près de 10 ans sur le Tarn et les Landes, L.E.R. DÉVELOPPEMENT bénéficie d’un savoir-faire reconnu et d’une expérience solide en matière de production d’énergies renouvelables. Ses valeurs sont un profond engagement pour le développement durable, la transparence ainsi que la mise en valeur et le respect des territoires.

Depuis 2009, L.E.R. DÉVELOPPEMENT a développé, structuré financièrement et construit 47 centrales photovoltaïques, d'une puissance totale de 51,04 MW et pour un coût d’investissement total de 113.000.000 €, pour la plupart en région Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.

Commentaire laissé par Clément B. le 18/02/2021 à 09h28

Bonjour,
Avez-vous des nouvelles concernant le refinancement bancaire de Landes 5 Energy (Saint Gein) - porté également par L.E.R. Développement ?
Pas de prime de remboursement anticipé cette fois ci ?
Merci
Cordialement,
Clément

Réponse par un administrateur le 18/02/2021 à 10h55

Bonjour Clément,

Le refinancement avance bien. Ils travaillent sur les dernières conditions suspensives.

Les primes de remboursement anticipés ne sont pas évoqués. Nous vous tiendrons au courant dès que cela avancera.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Jean Pierre B. le 18/02/2021 à 09h22

Bonjour,
8760 heures de fonctionnement par an, 841000 kWh de produits, cela fait 96 kW de puissance installée.
Pourquoi est-il mentionné 250 kW de puissance installée ?
Merci

Réponse par un administrateur le 18/02/2021 à 11h38

Bonjour Jean-Pierre,

Il s'agit de la différence entre la puissance maximale et la puissance réelle, la centrale ne tournant pas à son maximum 100% du temps (le débit d'eau varie selon les saisons, la centrale peut nécessiter des travaux, etc...)

Pauline

Commentaire laissé par Paul T. le 18/02/2021 à 08h33

Bonjour,

Je lis que l'entreprise LER a une expertise dans l'installation de panneaux photovoltaïques. A-t-elle déjà réalisé des projets hydroélectriques ? Y-a-t-il un risque de ce point de vue là (notamment sur les travaux) ?

Merci beaucoup

Réponse par un administrateur le 18/02/2021 à 09h57

Bonjour Paul,

Merci pour votre question.
C'est la première fois que LER Développement s'attaque à un projet l'hydroélectricité. Ils se sont entourés de prestataires spécialisés pour les guider dans la rénovation de cette centrale, il n'y a donc pas de risques particuliers liés aux travaux.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Sebastien S. le 18/02/2021 à 01h17

Bonjour,
Dans l'organigramme, la société émettrice Landes 9 Energy est décrite comme développant 3 projets PV au sol pour 12MW en cours de dépôt de permis. Faut-il en déduire qu'en tant qu'obligataires, nous sommes soumis au risque associé à ces projets encore très en amont, qui vont par définition consommer de la trésorerie pendant plusieurs années avant de générer des revenus encore hypothétiques? Si oui, quel est le degré d'avancement de ces projets (lauréats d'appels d'offres CRE? Quel est le palmarès dans ce domaine de LER ces dernières années ?) et peuvent-ils pénaliser le refinancement bancaire recherché au titre du projet hydro présenté ici?
A propos du refinancement bancaire, pourquoi n'apparaît-il pas dans le tableau d'endettement à 5 ans? A moins qu'il ne s'agisse du prêt de 630K€, mais auquel cas où est le 1M restant?
Globalement on a du mal à comprendre le pourquoi de cet emprunt de 1,7M pour ce projet: alors que le prévisionnel d'exploitation liste comme investissements 1,081M€ en 2021 (acquisition de la SARL de la centrale visiblement) et seulement 190K€ en 2022 (travaux de mises aux normes?), à quoi servent les 400K€ restant? Y a-t-il un mélange de trésorerie entre les différents projets de la SPV?
Merci d'avance

Réponse par un administrateur le 18/02/2021 à 10h34

Bonjour Sébastien,

Merci pour vos questions.

Initialement, la société a été créée pour héberger des projets photovoltaïques en développement. Ils ont depuis été déplacés vers une autre société. Landes 9 Energy reste néanmoins une holding de structuration financière et peut donc être amenée à financer d'autres projets c'est vrai. C'est pour répondre à cette problématique que les suretés sont prises sur la centrale en elle même, afin de flécher les fonds.
Concernant le refinancement bancaire, il se fera en deux composantes, une qui concerne l'acquisition et qui se fera au niveau de Landes 9 (600 000€). Une qui se fera au niveau de la SARL d'exploitation du Cambou, qui concerne le refinancement des travaux.
Plus précisément, la collecte couvre 3 parties distinctes : l'acquisition (630000€), la continuité écologique (estimée à 430 000€) et l'obtention du tarif H16 (estimée à 840000€). Celle-ci sera remboursée par la dette bancaire (1500000€), des subventions (environ 200000€) et un apport (environ 190000€).

J'espère avoir répondu à vos questions précisément, n'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.

Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Martin V. le 17/02/2021 à 10h18

Bonjour,
Pouvez-vous nous transmettre le chiffre d'affaire et l'EBE des cinq dernière années.
Bien cordialement

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 15h31

Bonjour Martin,

Ces chiffres ne seraient pas parlant et assez faibles par rapport à ce qui aurait pu être produit. Ils seraient en nette diminution sur les dernières années, car il s'agit d'un héritage et les héritiers ne s'en sont pas occupés car ce n'était pas leur métier. C'est la raison pour laquelle, la centrale est vendue aujourd'hui a quelqu'un de local qui connait les centrales hydro et qui va s'en occuper pour la faire fructifier.
De plus, vous trouverez dans le business plan (inclu dans le document d'information règlementaire téléchargeable sur la page du projet), les chiffres d'estimation de la centrale si celle-ci avait été correctement entretenue.

Merci et bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Bernard G. le 17/02/2021 à 08h54

Productible de la Centrale . La description "projet" précise
"l’installation produira après travaux environ 841 000 kWh) fournir les chiffres de production des dernières années serait une information utile

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 14h43

Bonjour Bernard,

Les chiffre du productible sont basés sur des études réalisés par deux cabinets différents et se basant sur les données hydrologiques historiques
pour la deuxième partie de votre question : plusieurs chiffrages ont été réalisés par différentes entreprises, sans que les prestataires définitifs ne soient encore connus, néanmoins les montants sont assez "standards" pour ce type de travaux. Il est à noter que les deux cabinets ayant réalisé les études et le courtier en transaction ont eux mêmes émis des hypothèses sur les coûts et c'est sur quoi s'est basé le porteur de projet pour estimer son capex.

J'espère avoir répondu à vos questions.
Bonne journée,
Pauline

Réponse par Bernard G. le 17/02/2021 à 10h00

Les travaux projetés par l'acquereur pour l'obtention du contrat H16 sont peu detaillés dans le dossier.
Pouvez-vous confirmer qu'ils reprend ceux décrit en page 28 du dossier déposé par l'actuel exploitant de la Centrale en Février 2018 ( dossier consultable à la préfecture du tarn ) ? L'acquéreur dispose -t-il de devis permettant de maîtriser le coût de ces travaux ainsi que leur planning de réalisation

Commentaire laissé par Francis G. le 17/02/2021 à 08h22

Bonjour,
Je note que, pour atteindre un CA de 131 k€, l'investissement est de 1.6 M€. La puissance disponible de la centrale, tenant compte des rendements, est de 188 kW : l'investissement est donc de 8 500 €/kW installé (très important). Peut-on avoir plus de détails sur l'investissement (acquisition / travaux H16 / ...) ?
Je lis, p 53 de la documentation - termes et condition d'émission, que la durée de l'emprunt (par obligations simples) est de 2 ans et que le remboursement est au 4ème anniversaire. Qu'en est-il vraiment ?
Je lis, p 64 de la documentation - convention de nantissement, que les effets cessent si la société rembourse les obligations ou fait un emprunt sans montant précisé. ENERFIP, représentant les bénéficiaires du nantissement, peut-elle imposer, pour maintenir la sécurité, un plancher de l'emprunt (1 M€ si apport en CCA de 0.6 M€ par exemple) ?
Francis

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 14h46

Bonjour Francis,

Merci pour vos questions :
-La durée est bien de 2 ans, la coquille de la p53 a été corrigée.
-Concernant, le nantissement, la sureté risque, en effet, d'être prise par la banque et Enerfip ne pourras pas imposer de plancher d'emprunt. Mais que dès lors que le prêt bancaire sera obtenu, le risque de refinancement sera largement atténué, or c'est ce qui constitue le principal risque de ce projet.
Le risque restera donc maitrisé.
-Concernant les détails de l'investissement, plusieurs chiffrages ont été réalisés par différentes entreprises, sans que les prestataires définitifs ne soient encore connus, néanmoins les montants sont assez "standards" pour ce type de travaux. Il est à noter que les deux cabinets ayant réalisé les études et le courtier en transaction ont eux mêmes émis des hypothèses sur les coûts et c'est sur quoi s'est basé le porteur de projet pour estimer son capex.

J'espère avoir répondu à vos questions. N'hésitez pas à revenir vers moi si nécessaire.
Bien cordialement,
Pauline

Commentaire laissé par Norbert S. le 16/02/2021 à 22h01

bonjour,
Je souhaiterais avoir une confirmation sur l'échéance de remboursement des obligations (2 ans après la date d'émission), car dans l'annexe 7 de la documentation du moulin de Cambou au paragraphe 22 durée de l'emprunt , la rédaction met le doute "....4 ème anniversaire de la date d'émission (la date "d"échéance").
Je vous remercie d'avance pour votre réponse

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 09h08

Bonjour Norbert,

La durée de l'emprunt est bien de 2 ans. Nous avons mis la documentation à jour.

Merci pour votre vigilance,
Pauline

Commentaire laissé par Pascal L. le 16/02/2021 à 21h16

bonjour,
Les données financières du projet apparaissent assez pauvres. Pas de business plan ?
Cordialement

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 14h48

Bonjour Pascal,

Vous trouverez le business plan dans le document d'information règlement téléchargeable sur la page du projet. Vous y trouverez les informations recherchées.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Mathieu A. le 16/02/2021 à 19h56

Bonjour,

Tout d'abord merci de proposer de nouveau un projet hydro !
En cas de remboursement anticipé partiel, et donc en cas de refinancement (partiel) de la part d'une banque, que deviennent les nantissements pour Enerfip ? Comme indiqué, la dette Enerfip deviendrait alors Junior, et je me doute que les garanties iraient à la banque.
Ces nantissements pour Enerfip ne couvriraient donc qu'une partie de l'investissement ou restent-ils d'actualité même en cas de refinancement bancaire à mi-parcours ?

Par avance merci,

Cordialement,

Mathieu A.

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 09h06

Bonjour Mathieu,

Oui ! Nous sommes ravis de vous proposer un projet hydro, ils sont trop rares !
Vous avez raison, lors de l'obtention du prêt bancaire les suretés risquent d'être prises par la banque. Mais que dès lors que le prêt bancaire sera obtenu, le risque de refinancement sera largement atténué, or c'est ce qui constitue le principal risque de ce projet.
Le risque restera donc maitrisé.

Bonne journée,
Pauline

Commentaire laissé par Thomas S. le 16/02/2021 à 18h24

Bonjour,

Par quel miracle ce projet arrive il a éviter le rejet de 15 347 Tonnes de CO2 par an avec une production annuelle de 841 000 kWh ?

Même en produisant 100% de ces 841 mWh d'électricité avec une centrale charbon ça n'émettrait "que" 829 Tonnes ...
Sachant qu'en plus en France, la part du charbon dans le mix électrique n'est que de 0,3%. Le kWh électrique Français étant plutôt autour de 50g CO2, soit donc pour ces 841 000 kWh, 42 petites tonnes de CO2.

Bref, des explications sur votre calcul seraient les bienvenue !

Néanmoins ça reste un projet intéressant, mais PAS pour éviter des émissions de CO2 (ou alors j'ai mal compris un truc ...)

Réponse par un administrateur le 17/02/2021 à 14h49

Bonjour Thomas,

Merci pour votre vigilance !
Nous avons corrigé.

Bonne journée,
Pauline



Assistance