Les Vents Meuse Sud

Éolien
Obligations simples
En renouvellement

Participer au financement du repowering d'un parc éolien déjà existant dans la Meuse (55)

  Investissement ouvert

------- Collectés

3 000 000 € Objectif

16% Complete

3 000 000 € Plafond

VSB

Projet porté par

VSB

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
  • Taux d'intérêt et durée *Consulter le taux et la durée 
  • Il reste86 jours 
  • Investissement min20 € 
  • Investissement max2 514 580 € 
  • Valeur unitaire10 € 
  • RemboursementHybride
  • Versement des intérêtstrimestriel
  • Rang du financement participatifSenior
  • Participants522 éco-épargnants
Qui peut investir ?
À partir du mardi 28 juin 2022 à 12h30
  • Investissement ouvert à tous·tes
Jusqu'au vendredi 30 septembre 2022 à 23h59

Fin de la collecte

Début de la collecte dans

Avantages

  • Une acquisition portée par un acteur important des énergies renouvelables présent en France depuis plus de 20 ans
  • Un parc en exploitation depuis 2007
  • Un repowering autorisé et purgé.
  • Un parc éolien qui ne porte pas de dette

Risques

  • Risque de perte en capital
  • Risques administratifs
  • Risques juridiques
  • Risques règlementaires

Frais

 

L'ESSENTIEL

Meuse - Investissez dans la transition énergétique de votre territoire

Un financement participatif citoyen pour le renouvellement des éoliennes de Saint-Aubin-sur-Aire

L’énergie du vent est devenue un véritable enjeu national pour assurer à la fois une alternative aux ressources fossiles et une diversification de nos sources d’énergies, tout en limitant nos émissions de polluants et la production de déchets dangereux.

Les premiers parcs éoliens français arrivent progressivement en fin de vie et avec eux s’ouvre un nouveau marché : celui du renouvellement. Une dynamique de croissance nouvelle dans laquelle grands nombres de parcs éoliens vieillissant vont pouvoir connaître une seconde jeunesse grâce à des avancées technologiques significatives. C’est dans ce contexte que s’inscrit le parc éolien de VSB Les Vents Meuse Sud.

Mis en service en 2007, ce parc éolien est constitué de 5 éoliennes d'une puissance de 2,3 MW chacune pour une puissance cumulée de 11,7 MW. Le parc est situé dans le département de la Meuse, sur la commune de Saint-Aubin-sur-Aire au lieu-dit Vallée le Bichet.

Depuis la mise en service du parc, la filière éolienne a fortement évolué. Les machines sont aujourd’hui, d’un point de vue technologique, supérieures à tout ce qui pouvait se faire au milieu des années 2000. Ainsi, la nouvelle génération d’éoliennes a une réception au vent plus efficace et donc une production plus importante, mais aussi des caractéristiques innovantes permettant de faire face aux conditions spécifiques du site.

Après 15 ans d’exploitation, plutôt que de mettre en œuvre une suite d’opérations de maintenance lourde pour remplacer une partie des composants des éoliennes, VSB énergies nouvelles s’est donc penchée sur la possibilité de renouveler complètement le parc afin de prolonger sa durée de vie. C’est ce que l’on appelle un repowering.

Le dossier concernant le renouvellement du parc a été autorisé en août 2021. En 2024, les éoliennes seront entièrement démantelées, fondations comprises, puis remplacées par 4 machines plus performantes et dotées d’équipements de pointe leur permettant de fonctionner pleinement en toutes circonstances. À la suite de ce renouvellement, la puissance totale du site passera de 11,7 à 12 MW. La mise en service du nouveau parc éolien de VSB Les Vents Meuse Sud est donc prévue pour 2024.

Source : VSB énergies nouvelles

Pourquoi investir ?

Placer une partie de son épargne dans la transition énergétique 

A travers cette campagne de financement participatif, VSB énergies nouvelles souhaite associer les citoyens à son projet de repowering, en leur proposant de placer une partie de leur épargne dans la société "Energies de la Meuse du Sud" qui détient le projet du parc éolien Les Vents Meuse Sud.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, VSB énergies nouvelles souhaite redistribuer sur le territoire une partie des richesses produites par le parc, afin que que les habitants du territoire puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le vent.

C’est l’opportunité pour chaque citoyen de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

VSB énergies nouvelles propose aux citoyens de contribuer au financement du projet à hauteur de 3.000.000€.

En investissant 1 000 € dans ce projet, vous contribuerez donc à la production de 7 000 kWh d'électricité d'origine renouvelable chaque année. Pour vous donner un ordre de grandeur, c’est à peu près 175% de vos besoins électriques annuels**.

Le projet

Le repowering

Améliorer le parc existant pour augmenter sa durée de vie et optimiser la production sur un site à fort potentiel 

La durée de vie moyenne d’une éolienne est d’une vingtaine d’années. Au terme de cette période, les exploitants ont l’opportunité de renforcer le potentiel de leurs parcs grâce aux avancées technologiques, sur des sites qui ont déjà fait leurs preuves et dont le potentiel éolien est reconnu. Il peuvent alors remplacer les anciennes éoliennes par des machines plus performantes, sans nécessairement en augmenter le nombre et donc sans augmenter l’impact sur les paysages, les activités et l’environnement proche.

Ces opérations présentent de nombreux avantages :

- alors que l’exploitation de nouveaux sites demande la réalisation de nombreuses études pour évaluer le potentiel, le prolongement de la durée de vie d’un site déjà équipé permet de s’appuyer sur un ensemble de données connues sur les ressources disponibles, tout en profitant des infrastructures existantes : accès, poste de livraison, raccordement…

- le remplacement des vieilles turbines par des machines aux rendements plus élevés permet d’exploiter une plus grande quantité d’énergie ;

- ces opérations permettent de préserver les emplois locaux et de fournir aux municipalités des revenus constants, sous la forme d’impôts locaux sur les parcs éoliens en exploitation ;

- l’amélioration du matériel permet de diminuer les risques et les nuisances qui peuvent être induits par l’installation.

L’enjeu de ce repowering est d’obtenir un gain de production de l’ordre de 80%. Ce gain sera généré pour partie par l’augmentation de l’amplitude des pales, afin de contribuer à augmenter la production du parc.

Source : enerfip

Localisation

Un parc de 5 éoliennes sur la commune de Saint-Aubin-sur-Aire dans la Meuse

C’est dans le département de la Meuse que le parc éolien de Les vents Meuse Sud est implanté depuis près de 15 ans sur la commune de Saint-Aubin-sur-Aire. Le parc est constitué de 5 éoliennes N90 d’une puissance unitaire de 2,3 MW et d’une éolienne N90 d’une puissance unitaire de 2,5 MW. VSB assure la gestion technique et commerciale du parc éolien depuis de nombreuses années.  

Données énergétiques

L'énergie éolienne, un des plus grands potentiels de production électrique

Depuis la mise en service du parc éolien en 2007, celui-ci a produit plus de 270 000 MWh d’énergie soit environ 16 000 MWh par an. Cela représente la consommation annuelle de près de 67 500 foyers (base de consommation annuelle de 4 000 kWh), soit plus de 14% de la population de la Moselle selon VSB énergies nouvelles.

Le nouveau parc éolien des Vents Meuse Sud disposera d’une puissance installée de 12 MW et produira 18 897 MWh d’électricité par an*, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle d'environ 8 436 personnes ce qui représente environ 39 % de la consommation de la ville de Bar-le-Duc.

Cette production décarbonée et respectueuse de l'environnement, par opposition aux ressources fossiles, permettra de préserver l'environnement en évitant l'utilisation d'une électricité issue de centrales polluantes et réduira de fait les émissions de CO2. Ainsi, le nouveau parc éolien permettra d’éviter le rejet dans l'atmosphère de plus de 6 000 tonnes de CO2 chaque année***.

* productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études

** source RTE

***  source ADEME : 21 000 MWh/an Gain de 287,3 g CO2/kWh

 

 

Données écologiques

Optimiser un parc existant pour un moindre impact sur l'environnement

Les pistes existantes du parc seront conservées et partiellement réutilisées. Au total, les pistes d’accès se verront diminuées d’une surface nette de plus de 1 500 m² en raison du raccourcissement des pistes existantes. Les pistes raccourcies seront renaturées.

Source : Enerfip

Données techniques & financières

Des machines dernière génération dotées d'équipements technologiques de pointe pour une meilleure productivité et une résistance accrue

  LE PARC INITIAL LE PARC RENOUVELÉ
Puissance installée totale 11,7 MW 12 MW
Nombre de turbines 5 4
Puissance unitaire 2,3 à 2,5 MW 3 MW
Hauteur totale des machines 125 m 143 m
Diamètre du rotor 90 m 117 m
Diamètre des fondations 16 m 21 m
     

 

Le repowering du parc éolien nécessite un investissement total de plus de 19 M€ (génie civil, réseaux, achats des nouvelles machines...).

Grâce à l’augmentation de la puissance des machines, le projet entraînera également une augmentation significative des retombées financières pour la collectivité. Ces retombées sont de fait garanties pour une nouvelle durée d’exploitation, à savoir 2040 au lieu de 2025 avec le parc actuel. 

Les revenus du parc éolien futur sont sécurisés pendant 20 ans avec un contrat de complément de rémunération. Le parc a un contrat de maintenance avec Nordex France dont le périmètre d’intervention est complet ; ce contrat comporte une garantie de disponibilité. Le parc est sorti d’obligation d’achat en janvier 2022. Un contrat avec un agrégateur a été conclus pour valoriser la production du parc éolien. Celui-ci permet de sécuriser 100% du volume de production produit jusqu’au premier trimestre 2024 inclus. La gestion technique, commerciale et administrative est assurée par VSB Energies Nouvelles.

Une mise en service prévue pour 2024

Actuellement en cours de développement, la mise en place du projet se déroulera en plusieurs étapes : 

Aoüt 2021
Le projet de repowering est autorisé
2024
Démantèlement du parc existant et construction du nouveau parc éolien
2024
Mise en service du nouveau parc éolien de VSB Les Vents Meuse Sud
 

Le saviez-vous ?

 

Rtrofit, revamping, repowering ... comprendre le renouvellement

Il existe trois catégories de renouvellement d’un parc éolien qui peuvent être envisagées :

- la maintenance lourde, que l’on appelle aussi retrofit
Elle consiste à remplacer certains composants de l’éolienne (pales, générateur...) afin de la moderniser. Cette évolution permet d’augmenter la durée de vie du parc grâce à du matériel plus récent, mais dans la même configuration et avec les mêmes dimensions.

- le réaménagement, ou revamping
Il consiste en un remplacement de certains composants de l’éolienne accompagné de modifications des caractéristiques principales de l’installation (dimensions des éoliennes, puissance…).

- le renouvellement, ou repowering
Il correspond à un remplacement total ou partiel de l’installation, dans une optique d’amélioration des performances. Il entraîne de ce fait des modifications des caractéristiques principales de l’installation (dimensions des éoliennes, puissance, extension du parc, emplacements...).

Lorsque les modifications apportées au parc existant ne sont pas considérées trop importantes, le projet ne nécessite pas de nouvelles autorisations.

Les objectifs du renouvellement peuvent être multiples :

- améliorer la production électrique d’un site ;

- prolonger sa durée de vie ;

- réduire les coûts d’exploitation et de maintenance grâce à un matériel moderne plus fiable ;

- améliorer sa prise en compte des enjeux environnementaux de la zone dans laquelle il est implanté...

Le renouvellement des installations éoliennes est un sujet d’une importance capitale, car il permet le maintien, voire l’augmentation, des capacités déjà raccordées au réseau, dans le but de contribuer à la réalisation des objectifs fixés par la loi de transition énergétique.

La puissance installée éolienne qui pourrait être gagnée à l’horizon 2030 par le remplacement des éoliennes existantes par des éoliennes plus puissantes est estimée à plus de 5 GW*.

* source ADEME

Que faire des anciennes éoliennes ?

Lors de sa conception, une éolienne est pensée pour intégrer pleinement la notion de développement durable. Ses pièces détachées peuvent donc être recyclées, ou revalorisées en étant réutilisées sur une autre machine du même type.

Dans le cadre du renouvellement du parc éolien de Saint-Aubin-sur-Aire, VSB a étudié les différents processus à sa disposition afin de déterminer lequel serait le plus adapté, tant sur les aspects logistique et économique que sur les aspects écologique et technologique.

Il faut savoir que 98% des matériaux qui composent une éolienne sont recyclables :

- aciers et métaux sont présents en très grande quantité à différents niveaux, et seront recyclés par des ferrailleurs ;

- le béton utilisé dans les fondations peut être concassé et réutilisé pour d’autres projets locaux extérieurs à l’éolien ;

- câbles et composants électroniques disposent de leur propre filière de collecte et de recyclage via la DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) ;

- les pales sont fabriquées en matériaux composites qui peuvent devenir du combustible solide de récupération (CSR).

Les composants d’une éolienne peuvent également être réutilisés sur d’autres machines.

L’expertise vsb : 20 ans d’expérience au service de la filière enr !

Filiale du Groupe VSB et installée à Nîmes, VSB énergies nouvelles s’affiche depuis 20 ans comme un des acteurs majeurs du secteur de l’énergie renouvelable en France. Reconnu pour son savoir-faire et la qualité de ses projets, VSB énergies nouvelles couvre l’intégralité de la chaîne de valeur : du développement à la valorisation et la production d’énergies renouvelables en passant par le financement, la construction, l’exploitation, la maintenance, et la gestion administrative. Forte de plus de 135 collaborateurs répartis sur 6 agences couvrant tout le territoire, VSB énergies nouvelles a réalisé un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros en 2021 et gère pour plus de 900 MW d’actifs éoliens et solaires produisant l’équivalent de la consommation de plus de 900 000 habitants. VSB énergies nouvelles possède la triple certification : ISO 9001 (Management de la Qualité), ISO 14001 (Management de l’Environnement) et ISO 45001 (Management de la Santé et de la Sécurité), ainsi que la certification AQPV (Alliance Qualité Photovoltaïque). VSB énergies nouvelles rayonne aussi bien en France qu’à l’étranger avec des implantations en Espagne et en Tunisie. .

> Date de création : 2001
> CA 2020 : 24 millions d’euros
> Effectif : 135 collaborateurs et collaboratrices
> Puissance totale installée : 600 MW
> Projets en développement : 2 000 MW



Les données du porteur de projet

Chiffres clés du projet

Production annuelle

18 897 MWh/an

Puissance installée

12 MWc

Investissement total

19 Millions d'€

Équivalence de consommation électrique

8 436 personnes

39% de la ville de Bar-le-Duc

Dimensions du projet

4 éoliennes

Émissions de CO2 évitées par année

6 000 tonnes