En développement

Éolien

Obligations simples

Les Monts d'EoleParticipez au développement d'un parc éolien à la limite de la Loire et du Rhône, en y investissant une partie de votre épargne !

Taux d'intéret fixe*6%/an
Durée du prêt4 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max5 000 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

150 000 € Plafond

100% Collecté

100 000 € Objectif




Avantages

  • Des obligations pour s'approprier le projet et participer à la co-construction du parc
  • La volonté d'un développeur reconnu d'impliquer le territoire et d'écouter toutes les parties
  • Un projet soutenu par les 4 communes environnantes (Violay, Joux, Machézal et Saint-Cyr-de-Valorges)
  • Le groupe RES propose une garantie du capital investi et d'un rendement minimum

Risques

  • Risque de perte en capital
  • Risques liés au développement du projet
  • Risques administratifs
  • Risques juridiques
  • Risques règlementaires

Frais

Les données du porteur du projet

Production annuelle 45 000 000 kWh

L’essentiel

Le parc éolien des Monts d’Eole est un projet actuellement en phase d'étude, situé sur le territoire des communes de Joux (69), Machézal et Saint-Cyr-de-Valorges (42). A cheval sur les départements du Rhône et de la Loire, il l’est aussi sur la communauté d'agglomération de l’Ouest Rhodanien (C-OR) et les 2 communautés de communes du Pays entre Loire et Rhône (COPLER) et de Forez Est. Le territoire accompagne le développement de ce projet porté par la société Les Eoliennes entre Loire et Rhône (EELR). Cette société dédiée au projet des Monts d’Eole est détenue par la société EnR du Forez, acteur local, et la société RES.

En charge du développement du projet, la société RES travaille à intégrer toutes les composantes du territoire pour définir un projet en cohérence avec ses enjeux spécifiques. En ce sens, il est envisagé d'installer 6 à 8 éoliennes, de 2 à 4 MW de puissance chacune. Ce parc pourrait ainsi représenter une puissance globale allant de 12 à 24 MW.

En 2018, en parallèle des travaux réalisés par RES de concert avec les élus, les propriétaires et les exploitants, une étude de faisabilité a été menée pour valider les contraintes majeures (militaire, aviation civile, gaz, …) et évaluer les enjeux principaux du site. Cette étape a confirmé l'intérêt d'étudier un projet sur le site. A la fin de l’année, il a donc été possible d’envisager le développement de ce projet en détail et ainsi de débuter une phase de concertation avec les riverains de ce futur parc.

Localisation du projet

Suite aux premiers retours des expertises (environnementale, paysagère et acoustique) et aux premières informations transmises par les acteurs du territoire rencontrés par RES, deux zones d’études ont pu être mises en évidence. Si l’implantation exacte n’est pas encore connue, il est déjà certain que la zone nord présente un potentiel d’implantation de 5 éoliennes, et la zone sud pourrait en accueillir 3. La carte ci-dessous représente les zones d’études ainsi définies en bleu :

Chronologie du projet

  • 2010-2018 : Les premières études ont été réalisées pour ce projet entre 2010 et 2014, avant un ralentissement du développement lié aux difficultés rencontrées par les équipes RES pour définir des accès techniques au futur parc. En 2017, l’arrivée de nouvelles technologies pour les accès aux sites éoliens a permis de relancer le projet.
  • 2018 : Les « études initiales » qui consistent à dresser un portrait du territoire ont été finalisées. L’ensemble des enjeux spécifiques du territoire pour l’environnement, le paysage, l’acoustique, les activités locales, ont été recensés.
  • 2018-2019 : Les équipes RES ont pu démarrer une phase de concertation. Plusieurs associations locales ont été rencontrées et deux ateliers de concertation ont été mis en place avec les acteurs concernés : le premier sur le thème de la randonnée pédestre, activité répandue sur le territoire, et le second pour la mise en place d’une exposition permanente sur l’éolien sur la commune de Violay, à vocation informative et pédagogique.
  • 2019 : L’objectif est de déposer les demandes d’autorisations auprès des services de l’Etat d’ici l’été 2019. Débutera alors une phase d’instruction du dossier par l’administration, qui durera environ 12 à 18 mois, et qui verra notamment l’organisation d’une enquête publique.
  • 2020 : Fin 2020, les autorisations pourront être obtenues.
  • 2022 : Après une phase de financement et la construction, le parc éolien pourra être mis en service à la fin de l’année.

Données énergétiques

Le parc éolien des Monts d’Eole pourra produire en moyenne l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 15 000 à 20 000 personnes vivant en France (source RTE), soit la totalité de la consommation des habitants de la Communauté de Communes du Pays Entre Loire et Rhône (COPLER).

De plus, le temps de retour énergétique, correspondant au ratio entre l’énergie totale consommée pour la fabrication, le transport, l’installation, le recyclage et l’énergie produite annuellement, est caractérisé par un temps très court, allant de 4 à 10 mois.

Données écologiques

Cette production respectueuse de l'environnement et décarbonée, par opposition aux ressources fossiles, permettra d’éviter le rejet dans l'atmosphère de plus de 1 000 tonnes de CO2 chaque année (source RTE et ADEME). En effet, la production d’électricité à partir du vent vient essentiellement se substituer à la production des centrales à base de combustibles fossiles.

Le saviez-vous ?

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte fixe à 32% la part d’énergies renouvelables que devra représenter la consommation finale d’énergie en 2030. L’éolien est l’énergie renouvelable qui possède le plus grand potentiel de production électrique et qui apparait la plus mature. En ce sens, le premier appel d’offre concurrentiel pour l’éolien terrestre a permis de faire sensiblement baisser les coûts de soutien pour l’Etat.

L’énergie éolienne

Aujourd'hui, la durée de vie d'une éolienne est évaluée à 25 ans. La règlementation précise dans l'article L553-3 du code de l'environnement que l'exploitant d'une éolienne est responsable de son démantèlement et de la remise en état du site. Une fois démantelés, 98 % des éléments d’un parc éolien sont recyclables.

Objectifs de la collecte

A travers cette campagne de financement participatif, RES propose d’associer à ce projet éolien les citoyens qui le souhaitent en redistribuant sur le territoire une partie des revenus générés par l’exploitation du vent et en permettant ainsi de contribuer collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre pays.

De cette façon, les citoyens et en premier lieu les riverains, peuvent placer une partie de leur épargne directement dans le projet de parc éolien des Monts d’Eole. Les préteurs participeront à l’étude de gisement de vent (mât de mesure de vent), qui permettra de renforcer les données déjà issues des modélisations numériques de l’étude de faisabilité.

Acteur historique sur le marché français des énergies renouvelables depuis plus de 30 ans, la société est née d'un joint-venture entre le développeur éolien français EOLE TECHNOLOGIE et le groupe britannique RES.
RES est spécialisée dans la prospection, le développement, le financement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens et de centrales solaires sur tout le territoire français.

RES est à l’origine de plus de 700 MW (mégawatts) d’énergie renouvelable installée ou en cours de construction en France. Ces projets d’envergure produisent 1,82 térawattheures par an, ce qui fournit suffisamment d’électricité pour couvrir les besoins de plus de 379 000 foyers et évitent l’émission de plus de 125 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.
Nous possédons un portefeuille de 2 000 MW de projets en cours de développement à différentes stades de maturité. Nous employons près de 200 personnes à Avignon (notre siège social), dans nos bureaux de développement à Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier ainsi que dans nos centres d’exploitations à Dijon et à Béziers.

RES est le 6ème producteur éolien français indépendant en termes de puissance exploitée sur le territoire national.

RES en France est la filiale française du groupe, elle-même associée de la société Sir Robert McAlpine, reconnue dans le domaine des BTP en Grande Bretagne et dans le monde.

Les chiffres clés du groupe RES:
- Plus de 1 200 collaborateurs dans le monde
- Puissance totale développée et installée de plus de 12 GW dont 2 GW en propre

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Enerfip vient à votre rencontre près de chez vous 10/5/2019

Afin de répondre à vos questions et vous accompagner dans votre inscription, et si vous le souhaitez, dans votre investissement, Enerfip vous donne rendez-vous aux lieux et dates suivants :

 

Apéritif d'information :

- Le 15 mai à 17h30 à la Salle des Fêtes de Saint-Cyr-de-Valorges

 

Permanences d'information et d'investissement :

- le 16 mai de 15h à 20h aux Mairies de Saint-Cyr-de-Valorges et Machézal

- Le 17 mai de 15h à 20h aux Mairies de Joux et Violay

 

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.