Nous utilisons des cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des Cookies afin de vous proposer un service adapté.

Forêt de l'Espinouse

Éolien
Obligations simples
En renouvellement

Participez au financement d'un projet éolien dans le Haut Languedoc en investissant votre épargne. Œuvrez pour la transition énergétique !

  Liste d'attente ouverte

------- Collectés

100 000 € Plafond

100% Collecté

100 000 € Objectif

RES

Projet porté par

RES
Voir les risquesListe d'attente

Investir présente un risque de perte en capital et de liquidité. N'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement et diversifiez votre épargne.

Détails de l'investissement

Caractéristiques
  • Taux d'intérêt et durée *Consulter le taux et la durée 
  • Investissement min10 € 
  • Investissement max en liste d'attente5 000 € 
  • Valeur unitaire10 € 
  • Remboursementin fine
  • Versement des intérêtsannuel
  • Rang du financement participatifJunior
  • Participants51 éco-épargnants
Qui peut investir ?
Collecte réservée
À partir du 31 août 2021 12h30
  • Collectivités de la Communauté des Communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc
  • Habitants de la Communauté des Communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc
À partir du 21 sept. 2021 12h30
  • Habitants du département du Tarn (81) ou de l'Hérault (34)
12 oct. 2021 23h59

Fin de la collecte

Si vous avez une résidence secondaire ou principale dans l'une de ces zones, vous pouvez investir en renseignant un justificatif de domicile.

Recevez les notifications d'ouverture des investissements sur Whatsapp !

En savoir plus

 


S'INFORMER & échanger sur le projet


Vous avez été nombreux·ses à participer depuis chez vous à la réunion d’information en ligne :


REVOIR LA RÉUNION 

 

 

Avantages

  • Le groupe RES, un porteur de projet expérimenté et reconnu
  • Financement porté par le groupe RES
  • Une concertation étroite avec les acteurs du territoire
  • Une technologie mature et maitrisée

Risques

  • Risque de perte en capital
  • Risques liés à la construction du projet
  • Risques administratifs
  • Risques juridiques
  • Risques règlementaires

Frais

 

L'essentiel

Investissez dans la transition énergétique de votre territoire

Deux projets éoliens prévus dans les départements de l'Hérault et du Tarn

Acteur historique sur le marché français des énergies renouvelables depuis plus de 20 ans, RES a souhaité proposer aux citoyen·nes de participer au financement de ses projets de parcs éoliens situés dans la forêt de la Salesse et de l’Espinouse.

Le projet de l’Escur constitue une extension du parc éolien de la Salesse ; il se situe sur la commune de Murat-sur-Vèbre (81), et sera constitué de 5 éoliennes de 125 mètres de hauteur. Le projet de renouvellement du parc de Haut Languedoc permettra quant à lui de remplacer les 23 anciennes machines situées sur la commune de Cambon-et-Salvergues (34) par de nouvelles plus puissantes et de 125 mètres de hauteur également. Ces deux projets produiront 218 GWh par an*, soit l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 87 000 personnes**, ou 90% de la consommation totale de la ville de Béziers.

 

Photographie du parc du Haut Languedoc - source RES

La collecte

Pourquoi investir ?

Placer une partie de son épargne dans la transition énergétique

À travers cette campagne de financement participatif, RES souhaite associer les citoyen·nes à la transition énergétique de nos territoires, en leur proposant de placer une partie de leur épargne directement dans les projets éoliens de Forêt de l'Espinouse.

En permettant à tout un chacun de participer à ce projet, RES entend redistribuer sur le territoire d’implantation une partie des richesses produites par les installations éoliennes, afin que les habitant·es puissent bénéficier des retombées économiques générées par l’exploitation d'une ressource naturelle commune : le vent. 

C’est l’opportunité pour chaque citoyen·ne de s’informer et de s’investir à son échelle dans le développement des énergies renouvelables, en contribuant collectivement et directement à la réussite de la transition énergétique de notre territoire.

Modalités d'investissement

Une contribution citoyenne totale de 100 000 € pour les deux projets

Afin d'associer le territoire à ses projets éoliens, RES propose aux citoyen·nes d'apporter leur contribution pour un montant total de 100 000 €.
La collecte fera donc l'objet d'un phasage géographique :

À partir du 31 août 2021 à 12h30
L'investissement sera réservé aux habitant·es et aux collectivités de la Communauté des Communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc.

À partir du 21 septembre à 12h30
L'investissement ouvrira aux habitant·es des départements de l'Hérault (34) ou du Tarn (81).

 Jusqu'au 12 octobre à 23h59
Fin de la collecte.

Une collecte réservée aux habitant·es de 2 départements

Afin de permettre aux riverain·es du projet de bénéficier en priorité de cette opportunité d'investissement, la collecte est réservée aux habitant·es des deux départements d'implantation :

• Hérault (34)
• Tarn (81)



Risques & sûretés

Vous trouverez ci-après le détail de l'ensemble des risques liés aux projets, ainsi que les modalités de contrôle qui y sont associées : 

RISQUE DE CONSTRUCTION

risque de retard dans la construction, voire de non-achèvement de l'ouvrage

➔ RES possède une expérience solide dans la réalisation de ce type de projets

RISQUES TECHNIQUES ET OPÉRATIONNELS

risque de dysfonctionnement lié à l’utilisation de technologies mal maîtrisées, risque de disponibilité des installations 

➔ une technologie mature
➔ des équipements de qualité

 

RISQUE DE CONTREPARTIE

risque d'un défaut de paiement de la contrepartie sur l'achat de l'électricité

➔ un tarif d'achat de l'électricité sécurisé sur 20 ans par un contrat signé avec EDF

RISQUES JURIDIQUES ET RÉGLEMENTAIRES

risque portant sur les autorisations délivrées à la société, risque sur le foncier

➔ l'autorisation environnementale a été obtenue et purgée de tous recours

 

Les projets

Deux parcs éoliens en finalisation de développement

Situés sur les départements de l'Hérault et du Tarn 

Développé par RES, ces projets prévoient une extension de 5 éoliennes du parc éolien de Salesse et le renouvellement des 23 éoliennes du parc de Haut Languedoc d'ici 2025.


Deux projets éoliens soutenus par les collectivités

Plan d'implantation du parc Haut Languedoc - source RES

Le premier projet, nommé projet éolien de l'Escur, consiste en l'extension du parc éolien de la Salesse situé sur la commune de Murat-sur-Vèbre (81).

Cette extension comptera 5 nouvelles éoliennes et représentera une puissance totale de 12,5 MW. Elles seront en mesure de produire 42 620 MWh/an* soit la consommation électrique annuelle de près de 17 000 personnes**.

Ce projet a été co-développé avec la mairie de Murat-sur-Vèbre et l’ONF, et soutenu par la Communauté de Communes Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc.

 

Le second projet consiste au renouvellement des 23 éoliennes du parc Haut Languedoc, situé sur la commune de Cambon-et-Salvergues (34), construit  et développé par RES en 2006.

Alors que les éoliennes actuelles possèdent une puissance totale de 29,9 MW, ces nouvelles éoliennes auront une puissance totale de 50,6 MW et produiront 175 500 MWh/an*, ce qui représente la consommation annuelle de 70 000 personnes**.

Ce second projet a obtenu le soutien de la mairie ainsi que de la Communauté de Communes de Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc.

Plan d'implantation du parc Haut Languedoc - source RES



Produire une énergie locale et respectueuse de l'environnement

Ces projets s’inscrivent dans la démarche volontaire des Communes de Murat-sur-Vèbre et de Cambon-et-Salvergues qui se sont engagées dans le développement durable et la préservation de la qualité de vie pour la population locale. 

Par ailleurs, ces projets s’inscrivent dans la stratégie REPOS instaurée par la région Occitanie, qui vise l’objectif ambitieux de couvrir 100% de ses besoins énergétiques d’ici 2050 par la production d’énergie renouvelable locale.

Les impacts sur la faune et la flore seront évités, réduits ou compensés par la mise en œuvre de mesures préconisées par les bureaux d’études environnementaux ayant travaillé sur la conception du projet. Afin de limiter les nouvelles emprises foncières, les nouvelles éoliennes du parc du Haut Languedoc, plus puissantes, seront placées au même endroit que les anciennes. Les chemins et les plateformes existants seront réutilisés et les accès utilisés pour les deux projets sont identiques.

Ces deux projets permettront d'éviter le rejet dans l'atmosphère de près de 109 000 tonnes de CO2/an.

Une mise en service envisagée pour 2024

Le début de la construction des installations est prévue pour 2023.

2016
Projet de l'Escur : Premières études et rencontres des élus cocnernant l'extension du parc de la Salesse. En avril, délibération du conseil municipal en faveur du projet.
Projet du Haut Languedoc : Finalisation des expertises écologiques et paysagères / Finalisation de la maîtrise foncière et conception des aménagements.
2017
Projet de l'Escur : En octobre a lieu la première journée d'information suivant deux comités de pilotages menés en mars et septembre : Délibération favorable de la communauté de communes.
Projet du Haut Languedoc : Rédaction de l'étude d'impact sur l'environnement / Présentation du projet à la population / Dépôt de la demande d'autorisation environnementale.
Avril 2018
Projet de l'Escur : Consultation favorable du PNR du Haut Languedoc.
2020
Projet du Haut Languedoc : Délibération favorable sur le projet de renouvellement.
2021
Projet de l'Escur : Enquête publique de début juillet à début août. Délivrance de l'arrêté attendu fin 2021.
Projet du Haut Languedoc : Dépot du projet.
2022
Projet du Haut Languedoc : Obtention de l'autorisation de renouveler le parc éolien.
2023
Projet de l'Escur : Premiers travaux de construction envisagés.
Projet de Haut Languedoc : Construction envisagée du parc entre 2023 et 2024.

Le saviez-vous ?

L'énergie éolienne

 

Que faire des anciennes éoliennes ?

Lors de sa conception, une éolienne est pensée pour intégrer pleinement la notion de développement durable. Ses pièces détachées peuvent donc être recyclées, ou revalorisées en étant réutilisées sur une autre machine du même type.

En fin de vie d’un parc éolien, les éoliennes et les équipements annexes sont intégralement retirés. Même les fondations des éoliennes sont entièrement retirées, de manière à ce qu’il ne reste plus rien du parc. De la terre équivalente au milieu est remise à la place, et le site peut retrouver sa destination initiale. Le parc éolien peut également être renouvelé si les élus locaux le souhaitent, mais cela nécessite de tout refaire et obtenir de nouvelles autorisations.

Il faut savoir que 90% des matériaux qui composent une éolienne sont recyclables :

✔ l'aciers et métaux sont présents en très grande quantité à différents niveaux, et peuvent être recyclés par des ferrailleurs ;

✔ le béton utilisé dans les fondations peut être concassé et réutilisé pour d’autres projets locaux extérieurs à l’éolien ;

✔ les câbles et composants électroniques disposent de leur propre filière de collecte et de recyclage via la DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques) ;

✔ les pales sont fabriquées en matériaux composites qui peuvent devenir du combustible solide de récupération (CSR).

 

Équivalences énergétiques

*productible prévisionnel sur la base des données relevées lors des études
**source : RES, 4 480 kWh par an par foyer, soit 2 506 kWh par an par habitant·e (chauffage inclus)

*** source : RES, émission de 0,4997 tonnes CO2 / MWh

 

Acteur historique sur le marché français des énergies renouvelables, la société est née d'un joint-venture entre le développeur éolien français EOLE TECHNOLOGIE et le groupe britannique RES. Elle est spécialisée dans la prospection, le développement, le financement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens et de centrales solaires sur tout le territoire français.

Pionniers de l'industrie depuis près de 40 ans, RES est à l’origine de plus de 850 MW d’énergie renouvelable installée ou en cours de construction en France. Ces projets d’envergure produisent plus de 2000 GWh par an, ce qui fournit suffisamment d’électricité pour couvrir les besoins de plus d’un million de personnes, en évitant l’émission de plus de 900 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année.

Elle emploie plus de 240 personnes à Avignon - son siège social -, dans ses bureaux de développement à Paris, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier ainsi que dans ses centres d’exploitations à Dijon, Béziers, Rouen et Mazamet.

RES en France est la filiale française du groupe, elle-même associée de la société Sir Robert McAlpine, reconnue dans le domaine des BTP en Grande Bretagne et dans le monde. Le groupe RES emploie plus de 3 000 personnes dans le monde, et compte une puissance totale développée et installée de plus de 19 GW.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE PORTEUR DE PROJET

Les données du porteur de projet

Production annuelle 218 000 000 kWh