En développement

Énergie éolienne

Obligations simples

EolMedLe premier parc éolien offshore à réaliser un financement citoyen en France !

Taux d'intéret fixe*5%/an
Durée du prêt4 ans 
Collecte terminéeSuccès 
Investissement min10 € 
Investissement max2 500 €
Valeur unitaire10 € 

------- Collectés

400 000 € Plafond

100% Collecté

300 000 € Objectif




Avantages

  • Une garantie financière du groupe LUCIA HOLDING
  • Projet candidat à un appel d’offre ferme pilotes éoliennes flottantes de l’ADEME
  • Utilisation d'une technologie innovante : éolien flottant offshore
  • Porteur de projet expérimenté

Risques

  • Risques liés à l'exploitation d'une nouvelle technologie
  • Risques de pertes en capital
  • Risques liés à la destruction de matériels
  • Risques juridiques et fiscaux
  • Risques réglementaires

Frais

Les données du porteur du projet

Production annuelle 2 000 000 000 kWh

Présentation du projet

 

L'essentiel

EolMed est un projet éolien offshore flottant d’une puissance de 24,6 MW situé près du littoral languedocien, au large de Gruissan (11). Il consiste en un projet pilote qui porte une innovation technologique unique en Europe, se caractérisant par l’installation d’éoliennes dites offshore (c’est-à-dire en pleine mer) qui ont la particularité singulière d'être montées sur des structures flottantes en béton ! Ces machines permettent de produire de l’électricité grâce à l’énergie cinétique du vent, ressource naturelle régulière et très abondante en pleine mer. 

L’éolien flottant est taillé sur-mesure pour le Languedoc-Roussillon qui présente les meilleures conditions de France pour cette technologie. Les ressources de vent et la bathymétrie (profondeur et relief de l'océan) y sont en effet idéales. De manière générale, la France métropolitaine bénéficie de conditions géographiques très favorables au développement de l’éolien en mer : c’est le 2e gisement éolien en Europe derrière la Grande-Bretagne.

Actuellement en phase de développement, Eolmed est le tout premier parc éolien flottant d'Europe. Il vise à installer dans le cadre de cette première version pilote 4 éoliennes qui produiront 1 000 millions de kWh par an et serviront de test grandeur nature pour un déploiement plus important de cette solution dans un futur proche.

Pour bien comprendre, il faut savoir que cette nouvelle technologie permet d'installer des systèmes de captage d'énergie dans des zones de profondeurs supérieures à 35 mètres, c'est-à-dire éloignées des côtes à plus de 15 km. Elle permet ainsi d'exploiter l'énergie d'un vent plus fort et régulier et a la particularité de couvrir des espaces d'exploitations beaucoup plus importants. Les éoliennes flottantes offrent les possibilités d'optimisation des coûts de production, permettent de limiter l'impact visuel depuis la côte et ne nécessitent pas de couler des fondations.

Objectif de la collecte

La collecte proposée aux habitants de la région Occitanie vise à financer une partie d'un dispositif de haute technologie permettant de mesurer le gisement de vent : le LIDAR flottant. LIDAR est l'acronyme de l'expression anglaise "Light Detection and Ranging", et désigne une technique de mesure fondée sur l'émission d'un faisceau lumineux laser pour détecter, dans le cas de l'éolien, les particules en mouvements dans l'air, leur hauteur, leur vitesse et leur direction.

En combinant toutes ces données, il est ainsi possible de connaitre la vitesse moyenne du vent sur un site d'étude, la direction du vent dominant et la hauteur la plus pertinente pour le moyeu des machines qui seront installées.

Il s'agit donc pour les citoyens de participer au montant de l'investissement nécessaire à l'acquisition de ce dispositif afin de procéder aux mesures de gisement de vent du site visé pour l'implantation des éoliennes. Les données ainsi collectées permettront d'optimiser le positionnement des machines et d'affiner les analyses financières préalables à la construction. 

 

Les points forts de cette collecte

Ce financement participatif vise donc à vous proposer d'investir à l'un des moments phare de la phase de développement d'un projet unique en Europe et sur un dispositif de haute technologie. C'est une nouvelle manière de concourir au déploiement des énergies renouvelables sur nos territoires et dans ce cas de figure, de participer à un projet emblématique et innovant. À cela s'ajoute des conditions et des garanties très attractives. En effet, votre investissement bénéficiera d'une contrepartie qui offre une couverture de votre capital investi, telle que :

  • La mise en place d'une garantie financière émanant de la maison-mère LUCIA HOLDING 

Ce point signifie qu'en cas de non versement des sommes dues aux personnes ayant investi sur le projet, ceux-ci verront la totalité de leur capital remboursé par l'entité détenant Eolmed et qui présente toutes les sécurités de solvabilité attendues.

POUR ALLER PLUS LOIN

Pour envisager le lancement des 4 machines prévues dans le cadre du projet Eolmed, Ideol et Bouygues Construction, principaux partenaires d'Eolmed, ont construit et mis à l'eau un démonstrateur qui servira de test grandeur nature et de source d'optimisation. Ce prototype, dénommé FloatGen, a été construit à Saint Nazaire et mis à l'eau en fin d'année dernière avant d'être inauguré par Sébastien Lecornu. Sa construction spectaculaire a été retranscrite dans une vidéo en Time-Lapse (projection en accélérée) présentée ci-dessous :

Floatgen présente une puissance de 2 MW et a été remorqué sur son site d'exploitation au large du Croisic (44) à la suite de son départ spectaculaire de Saint Nazaire le 1er Mai dernier :

Cette innovation présente de nombreux autres avantages :

- Une évolution technologique dans la continuité de l'éolien posé, fondée sur le savoir-faire naval et para-pétrolier.

- Des turbines éprouvées jusqu'à des puissances de 6 à 8 MW, avec des coûts de fourniture et des conditions de maintenance déjà connus.

- L'utilisation de technologies maîtrisées dans l'industrie pétrolière ou gazière offshore dans le cadre des plateformes flottantes avec des normes et règlements existants.

- Quatre démonstrateurs flottants actuellement en exploitation dans le monde attestant de la faisabilité technique (un en Norvège, un au Portugal et deux au Japon) et des technologies françaises émergentes.

Enfin, à la suite du projet pilote, ce sont plusieurs dizaines d'éoliennes qui devraient être construites et installée sur des zones sélectionnées avec soit par les parties prenantes de la Mer. C'est ainsi la création de 2 500 emplois en France qu'il engendrera, avec de facto des retombées locales significatives dans la mesure où ce parc éolien valorisera le savoir-faire régional.

Avec une mise en service prévue pour 2021 pour la partie pilote, ce projet cadre avec les objectifs de la Région Occitanie qui vise à devenir la première Région à énergies positives à l'horizon France visant à l’horizon 2030, 6 GW d’éolien flottant.

L'appel à projet du Gouvernement

EolMed a répondu en avril 2016 a l'Appel à Projets Fermes pilotes éoliennes flottantes de l’Ademe. Cet appel à projets s’inscrit dans le cadre du programme « Démonstrateurs pour la Transition écologique et énergétique » des Investissements d’Avenir. Il a pour objectif d’accompagner la réalisation en mer de fermes pilotes d’éoliennes flottantes.

Données écologiques

À partir de 2021 Eolmed produira en moyenne 1 TW /an, ce qui correspond à la consommation de plus de 50 000 personne vivant en France (source Banque Mondiale). Cette production permettra la préservation de l’environnement du fait de l’utilisation d’une énergie propre et réduira de fait les émissions de CO2.

EolMed permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de près de 58 000 tonnes de CO2 chaque année (source RTE). Des études environnementales poussées ont été menées afin d’analyser et évaluer de façon précise les enjeux et les impacts potentiels de cette ferme éolienne.

La protection des milieux mammifères marins, du patrimoine, du paysage, la pêche et la sécurité maritime sont des préoccupations premières prises en compte dans l’étude de faisabilité de cette ferme éolienne.

Contrairement aux idées reçues, une fois la machine démantelée 98 % du poids de ses matériaux sont recyclables. La fibre de verre représentant moins de 2 % du poids de l’éolienne ne peut actuellement pas être recyclée mais entre dans un processus d’incinération avec récupération de chaleur. Des recherches sur le recyclage de la fibre de verre sont actuellement en cours (source APERe).

Présentation du porteur de projet

 

 

Précurseur dans le domaine des énergies renouvelables en milieu maritime, Quadran Energies Marines incarne la dynamique française du développement des énergies exploitant les ressources renouvelables de nos littoraux. Acteur innovant tant sur les éléments techniques de ces projets que dans son approche de la concertation, Quadran Energies Marines vise à devenir avec Eolmed une référence Régionale et Nationale de l'éolien offshore.

Eolmed est la société projet créée pour porter le projet du même nom. Cette société, détenue majoritairement par Quadran Energies Marines est la structure qui réalise sur Enerfip l'emprunt obligataire auprès des citoyens de la Région Occitanie. C'est donc elle qui assurera les paiements des intérêts dus et le remboursement des intérêts.

 

Données financières

Pour accéder aux données financières veuillez

Actualités

Durant tout l'été jusqu'au 15 septembre, informez-vous, posez vos questions et donnez votre avis sur le projet EolMed !
L'équipe Enerfip se joint à QUADRAN, qui a souhaité engager la concertation avec le public le plus large possible afin que le parc pilote se concrétise en tenant compte des avis, connaissances et préoccupations de tous.
Pour cela, ils ont mis en place dans les 9 communes les plus proches du projet un vaste dispositif de concertation : 3 réunions publiques, 11 lieux d'expositions, 30 rencontres avec le maître d'ouvrage.

Rendez-vous les :


 

Commentaires sur le projet

Vous devez être connecté et avoir validé votre adresse email pour pouvoir laisser un commentaire.
Commentaire laissé par Didier T. le 24/05/2018 à 19h03

Bonsoir,
La garantie est amenée par LUCIA HOLDING qui semble être aujourd'hui une coquille vide.
Que se passera t-il si EOLMED ne peut rembourser le capital dans 4 ans ? Est-ce qu'il peut repousser le remboursement ?
Cordialement,
Didier

Réponse par un administrateur le 24/05/2018 à 21h29

Bonjour Didier,

Lucia Holding n'est absolument pas une coquille vide. Les capitaux propres de l'entreprise dépassaient 100 millions d'€ fin 2016 avec un résultat net de 3,5 millions d'€, et la vente des participations qu'elle possédait dans Quadran n'a aucunement affecté ces chiffres, bien au contraire. La solidité financière de Lucia est extrêmement importante, d'où la mise en œuvre de cette garantie financière par cette entité.

S'agissant de la question sur les conséquences si Eolmed ne peut honorer son remboursement dans 4 ans, Lucia sera justement là pour palier cette éventualité. Et si Lucia ne peut honorer elle aussi sa garantie (ce qui parait hautement improbable), alors Enerfip, en tant que représentant de la Masse des Obligataires, procèdera à des discussions avec Eolmed afin d'aménager la dette due aux citoyens, dans leur intérêt et selon les capacités du projet.

J'espère que ces éléments vous éclairent. Nous sommes bien sûr à votre disposition si vous avez des demandes de compléments,

Cordialement,

Julien Hostache

Commentaire laissé par Cedric A. le 13/05/2018 à 18h39

"Le 22 Mai, de 18h à 19h30 seuls les personnes présentent lors de la soirée de lancement pourrons investir"
3 fautes en 1 phrase, ça pique les yeux les amis...

Réponse par un administrateur le 13/05/2018 à 19h06

;-) la mauvaise foi est autorisée le Dimanche chez Enerfip.

A très bientôt et merci pour votre attention dominicale,

Julien

Réponse par un administrateur le 13/05/2018 à 19h04

Bonjour Cédric,

Désolé mais vous avez certainement mal lu car les fautes dont vous parlez ne semblent pas présentes.

Merci en tout cas pour votre message,

Cordialement,

Julien

Commentaire laissé par Henri F. le 13/05/2018 à 15h16

Bonjour. Plusieurs questions :
1 Est-ce que le LIDAR pourrait être loué et non acheté ?
2 Une éolienne terrestre de 7 MW intègre environ 1 tonne de terres rares (néodyme, praséodyme, dysprosium, terbium) dans les aimants du générateur. Ces terres rares ne sont pas un matériau durable, l'extraction pollue fortement et la dépendance politique (chine surtout) est un risque. Qu'en est-il des éoliennes flottantes du projet ?
3 Les éoliennes du projet auraient 98 % du poids des matériaux recyclable : est-ce que ça inclut les terres rares éventuellement incluses dans les aimants des générateurs ? Si oui, selon quel quelle filière ?
4 Le transfert du courant produit vers la côte se fait-il en alternatif ou en continu ?
Cordialement

Réponse par un administrateur le 13/05/2018 à 16h12

Bonjour Henri,

Et merci pour ces différentes questions qui font échos à de fréquents débats aujourd'hui dans le monde de l'éolien. Pour la question du LIDAR, il aurait pu être loué, mais le choix d'Eolmed s'est porté sur une acquisition du fait du projet d'extension du projet pilote et de la nécessité de poursuivre des mesures sur un temps très long.

Pour le reste, avant de répondre directement, sachez que nous partageons votre constat quant aux problèmes que soulèvent les terres rares, tant en termes d'impact environnemental s'agissant de leur extraction qu'en terme de dépendance vis à vis d'un pays producteur. Et ces enjeux sont également pris à bras le corps par la filière de l'énergie éolienne européenne.

En effet, sachez que de plus en plus de constructeurs d'éoliennes terrestres ou en mer s'affranchissent de l'utilisation des terres rares par l'abandon pur et simple des aimants permanents. Cette fonction essentielle est assurée en substitution par un champ magnétique produit par de l'électricité. A titre d'exemple, le constructeur allemand Enercon explique (en français) le fonctionnement de ce choix pertinent sur son site (que vous pouvez consulter en cliquant sur ce lien : https://www.enercon.de/fr/technologie/composants-des-eoliennes/). Il est donc important de savoir que toutes les éoliennes ne font pas nécessairement usage de terres rares et qu'une véritable dynamique s'opère actuellement dans cette énergie pour s'en affranchir.

S'agissant des éoliennes off-shore qu'Eolmed a retenues, il s'agit des machines du constructeur Senvion, de la gamme 6.2M152. Senvion participe également à la démarche visant à annihiler la présence de terres rares dans ces machines, comme le montre une étude scientifique publiée dans la revue "Ressources Policy" du mois de Juin 2017 (https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0301420717300077). Cet article (en anglais) présente justement des comparatifs entre différentes machines et indique que Senvion s'affranchit lui aussi des terres rares sur les machines de la gamme 6.2M, tout comme Enercon.

Enfin, concernant le courant produit par une éolienne, il est intrinsèquement alternatif et c'est sous cette forme qu'il est transporté jusqu'à la côte. Seule l'énergie photovoltaïque produit un courant continu impliquant une "transformation" avant son injection sur le réseau.

J'espère avoir répondu à vos questions et que celles-ci auront concouru à alimenter ce débat très important.

N'hésitez pas à nous solliciter pour d'autres demandes. Très bonne journée à vous,

Julien

Commentaire laissé par David A. le 06/05/2018 à 12h54

Bonjour,
le projet semble être de nouveau sur les rails.
Concernant l'objectif de ce financement de 400.000€, pourriez-vous apporter plus de précisions?
Je souhaiterai également savoir à qui sera prêté cette somme. Dans votre réponse à Gilles M. vous aviez indiqué que le projet avait été récupéré par le fondateur de Quadran suite au rachat de Quadran par Direct Energie.
Merci pour vos réponse.

Réponse par un administrateur le 07/05/2018 à 10h56

Bonjour David,

Quelles précisions souhaiteriez vous obtenir ? L'affectation des fonds ? En l'occurence, les fonds collectés participeront au financement du Lidar flottant, dispositif technique qui va réaliser des mesures de vents sur le site d'implantation en mer.

Les fonds seront prêtés à la société Eolmed, qui porte le projet.

Est-ce que cela répond à vos questions ?

A plus tard et n'hésitez pas si vous avez des demandes complémentaires,

Cordialement,

Julien

Commentaire laissé par Michel T. le 05/05/2018 à 09h38

Ces obligations seront elles reservées aux riverains (region occitanie) ou ouvertes à tous?

Réponse par un administrateur le 07/05/2018 à 10h53

Bonjour Michel,

Ces obligations seront réservées aux habitants de l'Occitanie.

Merci pour votre question et très bonne journée à vous,

Julien

Commentaire laissé par Serier B. le 02/05/2018 à 16h22

Bonjour le début de collecte est annoncé dans 20 jours soit le 22 mai 2018. Est il possible d'avoir des informations sur la durée, le taux et la nature des titres émis ? Merci

Réponse par un administrateur le 07/05/2018 à 10h52

Bonjour,

La collecte portera sur des obligations simples, avec pour modalités un taux d'intérêt de 5% brut par an sur une durée de 4 ans. Le remboursement du capital se fera à la fin de cette maturité, et vous percevrez les intérêts tous les ans, à date anniversaire. Bien évidemment, cet investissement comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité.

Merci pour vos questions et très bonne journée à vous,

Julien

Commentaire laissé par Gilles M. le 15/02/2018 à 16h56

Pouvez vous nous donner plus de précisions sur l'avancement du projet. L'ouverture du financement devait se faire il y a plusieurs mois et n'a de cesse d'être décalé depuis, y'a t'il des problèmes particuliers liés au parc en lui même?
Merci pour votre réponse

Réponse par un administrateur le 15/02/2018 à 17h44

Bonjour Gilles,

Et merci pour votre question. Les décalages successifs que nous avons dû réaliser sur le lancement de la collecte procède non pas d'une problématique quelconque affectant le projet mais d'une réorganisation capitalistique de grande ampleur qui a entrainé une suspension temporaire du processus de financement citoyen.

En effet, la société Quadran, initialement maison mère du projet Eolmed, a été rachetée par Direct Energie. Cette cession a nécessité l'implication de toutes les équipes de l'entreprise, empêchant de facto tout autre avancement.

Dans cette importante mutation, le projet Eolmed a été conservé par le fondateur initial de Quadran et rattaché à sa nouvelle société de développement. Nous avons pu récemment reprendre le processus qui permettra le lancement de la collecte à un horizon que nous imaginons rapide (fin du printemps/début de l'été).

J'espère que ces éléments répondent à votre question. Nous vous tiendrons informé dès que nous aurons des éléments tangibles à transmettre. N'hésitez pas si vous avez d'autres interrogations.

Très bonne journée à vous,

Cordialement,

Julien

Commentaire laissé par Patrick U. le 23/01/2018 à 10h01

Bonjour,
concrètement combien d'éoliennes seront positionnées au large de Port la Nouvelle ?
Merci

Réponse par un administrateur le 23/01/2018 à 14h58

Bonjour Patrick,

Dans le cadre de la première tranche "test" du projet, ce sont 4 éoliennes de 6 MW qui seront poitionnée au large de Port La Nouvelle.

Merci pour votre question et très bonne journée à vous,

Julien

Commentaire laissé par Jean Michel G. le 16/11/2017 à 19h50

Bonsoir,
Vous écrivez "Fin 2016, Quadran exploitera plus de 40 parcs éoliens totalisant près de 290 MW". Que doit-on lire, fin 2017 ou exploite?
Cordialement.

Réponse par un administrateur le 23/11/2017 à 17h00

Bonjour Jean-Michel,

Merci pour l'intérêt que vous portez au projet EolMed ainsi qu'à la plateforme Enerfip !

Depuis le 1er Novembre, Quadran a cédé l’ensemble de ses activités ENR terrestres au groupe Direct Energie. Il fallait lire que Quadran exploitera, fin 2016, plus de 40 parcs éoliens TERRESTRES totalisant près de 290 MW.

Bien cordialement,

Laurent TOKARSKI, Groupe Quadran Energies Marines – Agence EolMed

Commentaire laissé par Géraud M. le 09/11/2017 à 12h20

Bonjour,

J’aurais 2 questions sur ce projet :
• Direct Energie a acquis la société Quadran qui porte le projet Eolmed. Cela a-t-il un impact quelconque sur ce dernier ?
• Par rapport à ses voisins, la France a pris énormément de retard sur l’éolien offshore du fait des multiples recours des associations anti-éolien concernant les deux appels d’offres lancés par le gouvernement en 2011 et 2013. Même si le projet Eolmed d’éolienne flottante est novateur par rapport au modèle classique où le mât est posé et fixé sur le fond marin, n’y-a-t-il pas des expérimentations similaires déjà menées en Allemagne ou en Grande-Bretagne depuis quelques années ? Je pense notamment à l’opérateur Statoil qui a mis en service le 18 octobre 2017 un ensemble éolien flottant de 30 MW au large de Peterhead dans le nord-est de l’Ecosse. Avec le retour d’expérience obtenu, ces sociétés allemandes ou britanniques disposent d’un temps d’avance certain sur la société Quadran et pourraient donc rendre obsolète la technologie déployée par le projet Eolmed.

Merci d’avance pour vos réponses.

Cordialement.

GM

Réponse par un administrateur le 23/11/2017 à 17h05

Bonjour Géraud M.,

Merci pour l'intérêt que vous portez au projet EolMed ainsi qu'à la plateforme Enerfip !

Pour répondre à vos questions :
Depuis le 1er Novembre et la vente des actifs terrestre de Quadran à Direct Energie, l’activité offshore a été reprise par Lucia Holding, groupe fondateur de Quadran. L’activité offshore est filialisée à Lucia Holding et portera dorénavant l’ensemble des activité offshore du Groupe.

L’Etat Français a souhaité, par l’attribution de cet appel d’offres, avoir un retour d’expérience sur diverses plateformes flottantes en l'accordant à 4 consortiums utilisant des solutions flottantes complètement différentes. La France, de par cet Appel à projet, souhaite avoir un retour d’expérience sur ses côtes afin de pouvoir mesurer différents aspects que cela soit économique, paysager, acceptabilité, etc.
A la suite de cet Appel à Projet, des AO commerciaux avec des puissances bien supérieures seront soumis pour une exploitation de fermes d’ici 2028-2030 au large des côtes françaises.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire !

Bien cordialement,

Laurent TOKARSKI, Groupe Quadran Energies Marines – Agence EolMed

Commentaire laissé par Olivier P. le 05/11/2017 à 04h38

Bonjour,

1) Quel est le prix d'achat du MWh produit ? et sur quelle durée garantie ?

2) Y-a-t-il des anodes sacrificielles et dans quel métal ?

3) Quelle est la durée de vie estimée de la plateforme et de l'éolienne ?

4) Quels sont les avantages/inconvénients du type de plateforme Idéol/Eolmed comparé aux éoliennes flottantes de Statoil mise en place en Ecosse (Hywind) ?

5) Quel est le % de recyclage de l'ensemble ?

6) N'était-ce pas plus intéressant d'envisager des éoliennes flottantes hybrides utilisant aussi l'énergie des vagues comme Floating Power Plant (Danemark) au moins sur certains sites ?

http://www.floatingpowerplant.com/

Désolé pour toutes ces question ! et grand merci pour les précisions, bien cordialement, P.O

Réponse par un administrateur le 23/11/2017 à 16h56

Bonjour Olivier,

Tout d'abord, merci pour votre intérêt ! Vous trouverez ci-après les réponses à vos questions.

1) Quel est le prix d'achat du MWh produit ? et sur quelle durée garantie ?
Le tarif d’achat de l’énergie produite est fixé à 240€/MW. Ce tarif est garanti sur les 20 ans à la date de la 1ère injection sur le poste électrique de Port La Nouvelle.

2) Y-a-t-il des anodes sacrificielles et dans quel métal ?
Oui, même si beaucoup moins imposantes que sur des flotteurs en aciers ; ces anodes seront présentes pour protéger le « Boat-Landing », le « i-tube » (tube en acier de maintien du câble de raccordement en forme de I), ainsi que les chaines d’ancrages présentes sur les 15 premiers mètres de surface des lignes d’ancrages. L’étude de design plus poussée nous dira s’il est mieux d’en mettre une grosse ou plusieurs petites sur chacun de nos 4 flotteurs. Concernant les métaux utilisés : Aluminium et Zinc.

3) Quelle est la durée de vie estimée de la plateforme et de l'éolienne ?
L’ensemble flottant est prévu pour la durée du contrat qui est de 20 ans. Cependant cette durée de vie pourra être prolongée après une inspection qui permettra de définir si l’ensemble flottant peut poursuivre dans le temps. Cependant, il faudra au bout de 20 ans savoir si les éoliennes utilisées pour le projet EolMed seront pas obsolètes au vu des technologies à venir.

4) Quels sont les avantages/inconvénients du type de plateforme Idéol/Eolmed comparé aux éoliennes flottantes de Statoil mise en place en Ecosse (Hywind) ?
Les avantages sont une construction locale à partir du port de Port la Nouvelle car la solution béton retenue par Ideol permet de couler une fondation béton sans qu’il n’y ait de port spécifique ou de production d’acier à proximité. L’autre avantage est d’avoir des plateformes moins importantes que les autre solutions flottantes. En ce qui concerne le système Hywind celui-ci est sur une base semi-gravitaire et sur des câbles semi-tendus au contraire de la fondation EolMed qui n’utilise que ses lignes d’ancrages pour ne pas dériver au large.

5) Quel est le % de recyclage de l'ensemble ?
A ce jour nous pourrions recycler environ 60 à 70% de l’ensemble flottant. Cependant les techniques de recyclages étant de plus en plus performantes, dans l’avenir ce pourcentage pourrait être amené à évoluer.

6) N'était-ce pas plus intéressant d'envisager des éoliennes flottantes hybrides utilisant aussi l'énergie des vagues comme Floating Power Plant (Danemark) au moins sur certains sites ?
Cette solution pourrait être envisageable si, en Méditerranée, il y a avait des courants de marée. De plus cette solution viendrait apporter plus de poids à la plateforme flottante donc ferait grossir le flotteur. Autre inconvénient, cette technologie de récupération d’énergie des vagues entraîne de nombreuses pièces en mouvement ce qui induit une maintenance plus importante.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire !

Bien cordialement,

Laurent TOKARSKI et Damien ACCOLEY, Groupe Quadran Energies Marines – Agence EolMed

Commentaire laissé par Hugo B. le 27/10/2017 à 17h53

Bonjour,

Le financement se fera-t-il pas vente d'action ou d'obligation ?

Cordialement,

Réponse par un administrateur le 31/10/2017 à 08h56

Bonjour Hugo,

Le financement sera proposé sous forme d'obligations.

Cordialement
Vincent
Chef de projets.

Commentaire laissé par Jérémy Q. le 18/10/2017 à 03h57

Juste un petit détail:
"c’est le 2e gisement éolien en Europe derrière la Grande-Bretagne et l’Allemagne!"
Ca en fait donc le 3e, non ?

Réponse par un administrateur le 31/10/2017 à 09h03

Bonjour Jérémy,

Nous vous remercions pour ce retour et nous avons apporté la modification dans la page projet. La France se classe bien en deuxième position en terme de gisement éolien derrière la Grande-Bretagne., l'Allemagne complétant le podium.

Cordialement
Vincent
Chef de projets

Commentaire laissé par Arnaud S. le 02/10/2017 à 08h58

Bonjour,
sous quelle forme de financement le projet va-t-il nous être proposé?
Actions, Obligations ou Minibons ?
Cordialement

Réponse par un administrateur le 02/11/2017 à 12h04

Bonjour Hugo,

Nous vous remercions pour l'intérêt que vous portez au projet.

A ce jour, nous ne pouvons vous indiquer qu'une fourchette d'années. Les obligations porteront sur une période comprise entre 3 et 5 ans.

Cordialement
Vincent
Chef de projets

Réponse par Hugo B. le 01/11/2017 à 11h47

Bonjour,
Sur combien d'années les obligations porteront-elles ?
Cordialement

Réponse par un administrateur le 31/10/2017 à 09h05

Bonjour Arnaud,

Le financement de ce projet proposé sur Enerfip se fera sous forme d'une émission obligataire.

N'hésitez pas pour toutes demandes complémentaires,

Cordialement,
Vincent
Chef de projets

Commentaire laissé par Arnaud S. le 10/08/2017 à 14h48

Bonjour, ce projet ne devait-il pas être ouvert au financement aujourd'hui 10/08/2017 ? C'est la date que j'avais noté sur mon agenda - Je constate aujourd'hui que la date d'ouverture est pour le 15/08/2017, y-a-t-il un décalage dans le planning de votre financement ou me serais-je trompé de date ? En tout cas nous sommes impatients à Port La Nouvelle de participer à ce projet !

Réponse par un administrateur le 10/08/2017 à 15h28

Bonjour Monsieur,

Tout d'abord, merci pour l'intérêt que vous portez à ce projet ainsi qu'à notre plateforme.
Concernant la date d'ouverture de la collecte EolMed, celle-ci a été légèrement décalée suite aux concertations et rencontres organisées durant tout l'été visant à informer les riverains sur le projet et la campagne de financement participatif à venir.

La collecte devrait ouvrir d'ici à la fin de l'année.
Quoi qu'il en soit, sachez que nous vous tiendrons bien évidemment informé par email (en avant-première si vous vous êtes inscrit et avez cliqué sur "J'aime le projet" et/ou dans notre newsletter hebdomadaire).

Dans l'attente, toute l'équipe Enerfip se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement,

Géraldine

Commentaire laissé par Jan B. le 17/06/2017 à 12h09

Bonjour,
Etes vous surs des performances annoncées ?
2 TWh/an pour un parc de 25 MW, cela veut dire que ce parc offshore est 40 fois plus efficient qu'un parc éolien à terre ?
Merci,
Jan

Réponse par un administrateur le 19/06/2017 à 09h54

Bonjour Monsieur,

Les 2 TWh/an seront produit non pas par les 4 machines du projet pilote mais par l'ensemble du projet dans sa version complète. Le parc pilote produira pour sa part 100 GWh/an.

Nous vous remercions pour votre demande d'éclaircissement et nous sommes à votre disposition pour toutes autres questions ou demandes de compléments,

Cordialement,

Julien Hostache

Commentaire laissé par un administrateur le 17/08/2016 à 15h21

Bonjour Monsieur,

Le problème s'agissant des nuisances pour les oiseaux de mer est d'abord atténué par les études ornithologiques qui sont diligentées par le porteur de projet durant la phase de développement, avec notamment la caractérisation des couloirs de migrations, des zones de vie et des territoires de chasse. En évitant autant que possible ces zones sensibles, l'on diminue de fait les risques d'impacts pour les oiseaux.

Ensuite, de nombreuses solutions techniques sont aujourd'hui en développement et permettent l'arrêt transitoire des éoliennes en cas de détection d'un oiseau dans un périmètre donné. C'est le cas par exemple du dispositif DT Bird, qui offre ainsi un abaissement substantiel des risques de contacts entre les pâles de la machine et les oiseaux.

N'hésitez pas pour toutes demandes complémentaires,

Cordialement,

Julien Hostache

Commentaire laissé par Bruno D. le 12/08/2016 à 15h36

Bonjour,
Expérimentation intéressante et prometteuse. Le problème de nuisance pour les oiseaux de mer (heurt des pâles) est il résolu de façon fiable ? si oui, comment ?
Merci



Les grandes phases du projet

Timeline pole realis montpellier

Conférence de presse donnée par Quadran et deux de ses partenaires pour le financement du projet Eolmed.

Timeline ademe

l'ADEME délivre les résultats de l'appel à projet lancé en Août 2015

Timeline boue e

Une première collecte lancée pour participer au développement du projet

28
juin 2016
15
août 2016
10
octobre 2016