Quels sont les risques associés aux investissements sur Enerfip ?

 

Les projets en collecte sur Enerfip ont été analysés avec la plus grande rigueur par l'équipe et répondent à tous nos critères de sélection, tant sur les aspects techniques, économiques et administratifs que sur les enjeux écologiques et sociaux.

Ces projets ont été conçus pour limiter les risques des investisseurs et garantir les revenus les plus stables possibles. De façon générale, la vente de l'énergie est garantie par un contrat d'obligation d'achat auprès du groupe EDF. Le tarif est fixé par la loi à la construction du projet tout comme la formule de calcul d’indexation annuelle. Le contrat ne peut être résilié par EDF. Il n'y a donc pas de risque réglementaire pour les projets qui ont déjà un contrat signé (en construction ou en production), mais il existe un risque de non-conformité qui, si elle est prouvée, peut entraîner la résiliation du contrat d’achat. Pour les projets qui sont encore en développement, il existe un risque règlementaire. Dans le cas où ce n’est pas EDF qui rachète l’électricité, des contrats à très long terme (20 à 30 ans) sont signés avant la mise en production de la centrale avec des sociétés spécialisées dans la revente d’électricité, comme par exemple Direct Energie ou Enercoop.

En résumé, la situation d’un projet d’énergie renouvelable correspond à celle d’une entreprise qui aurait la certitude contractuelle de vendre chaque année la totalité de sa production à un tarif qu’elle connaît à l’avance, et ce, sur le long terme (20 ans). Si la production d'électricité d’une année à l’autre varie, cet aléa est pris en compte lors de la conception du projet.

L'équipe d’Enerfip bénéficie d’une solide expérience dans le secteur des énergies renouvelables, ce qui lui permet de vérifier que les études techniques ont été réalisées de façon rigoureuse et idoine. Les projets sont en outre couverts par des assurances (pertes d’exploitation, bris de machine, décennale, etc.), en particulier contre les risques naturels. Malgré tout, comme toute entreprise, les projets comportent des risques et les revenus ne peuvent pas être intégralement garantis. En particulier, Attention, l’investissement dans des sociétés non cotées comporte des risques spécifiques :

    • risque de perte totale ou partielle du capital investi

    • risque d’illiquidité : la revente des titres n’est pas garantie, elle peut être incertaine voire impossible

    • le retour sur investissement dépend de la réussite du projet financé

 

En cas d’investissement en obligations, minibons, ou obligations convertibles, le profil rendement risque est asymétrique : l’investisseur peut tout perdre alors que le rendement éventuel de son investissement est limité au rendement calculé à partir des coupons perçus et du capital remboursé sur la période. »