Img articles 1
Enerfip - vendredi 30 juin 2017

Mardi 4 juillet 2017 , le projet de parc éolien des Deux Plateaux, situé sur la commune des Vastres (Haute-Loire), lancera la première phase de sa campagne de financement participatif. Ce parc, qui sera composé de 5 éoliennes , disposera d’une puissance totale de 16.5 MW.
Les citoyens sont appelés à participer à une levée de fonds de 70 000 €, soit le coût de l’installation d’un mât de mesure de vent.
Pour accompagner cette collecte, BayWa r.e., le porteur de projet spécialiste des énergies renouvelables, s’est associé à ENERFIP, plateforme de financement participatif pour la Transition Énergétique.

 

UNE PREMIÈRE COLLECTE DE FONDS EN 4 ÉTAPES

● Du 4 au 18 juillet : la priorité sera donnée aux habitants de la Communauté de Communes de Mézenc-Loire-Meygal et du Val d’Eryeux.
● Du 19 juillet au 2 août : la collecte sera ensuite réservée aux habitants des départements Ardèche et Haute-Loire.
● Du 3 au 17 août : les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes seront invités à participer à la collecte.
● A partir du 18 août : la collecte sera étendue à tous les citoyens vivants en France.

 

L'ÉOLIEN : UNE RESSOURCE VERTE AU SERVICE DE LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Depuis la publication de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) en août 2015, la région Auvergne-Rhône-Alpes travaille activement à renforcer son dynamisme en termes de production d’électricité d’origine éolienne. Si seulement 220 MW sont mis en service à ce jour, du fait des différentes contraintes présentes sur le territoire (zones protégées, biodiversité), la région entend accélérer le développement de cette ressource afin d’atteindre les 800 MW d’ici 2020. Le projet éolien des Deux Plateaux a été initié en 2006 par Quénéa Energies Renouvelables suite à l’analyse des contraintes réglementaires existantes.

En 2009, un dossier de Zone de Développement Eolien (ZDE) fut présenté par la Communauté de Communes du Pays du Mézenc afin de délimiter des zones favorables au développement de cette énergie. Le projet a fait l’objet de plusieurs années d’études naturalistes et paysagères afin de définir l’implantation la plus adaptée aux différents enjeux. La demande d’autorisation unique a été déposée en décembre 2016.
Le dossier est actuellement en cours d’instruction par la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement du territoire et du logement).
Une enquête publique devrait être diligentée par l’État en fin d’année 2017.

 

DES RETOMBÉES ÉCOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES POUR LES CITOYENS

En prenant part aux études de développement de ce projet éolien, et par la même, à la réalisation de ce projet, les citoyens contribuent à préserver l’environnement par l’utilisation d’une énergie propre venant se substituer à des ressources fossiles. Le parc éolien évite ainsi le rejet dans l’atmosphère de près de 15 390 tonnes de C02 chaque année.
De plus, le projet éolien se situant sur des terrains communaux, celui-ci rapportera un loyer de 30 000€ à la commune. Les retombées fiscales seront, quant à elles, de l’ordre de 20 000€/an pour la commune, de 100 000€/an pour l’intercommunalité et de 60 000€/an pour le département.

 

ENERFIP & BAYWA R.E. VOUS DONNENT RDV AUX PERMANENCES D'INVESTISSEMENT

Mardi 4 juillet 2017 de 15h à 21h aux Vastres
Mercredi 5 juillet 2017 de 9h à 14h à Saint-Agrève

&

Mardi 11 juillet 2017 de 15h à 21h à Saint-Julien-Chapteuil
Mercredi 12 juillet 2017 de 9h à 14h aux Vastres

Partager cet article